17 ans de combat pour faire connaître et comprendre au public les guerres de Vendée et la Chouannerie

17 ans ! Déjà plus de dix set ans d’existence et de passion, 17 ans de combat pour faire connaître et comprendre au public les guerres de Vendée et la Chouannerie, les grandes oubliées des rayonnages historiques ! De nombreux passionnés se sont succédé dans la Troupe, au fil des ans, concoctant soixante dix chouanneries pour des amateurs quelquefois avertis mais le plus souvent néophytes, dont l’admiration n’avait d’égale que l’ignorance historique et royaliste.

Pour eux : un RETOUR sur les pas des Géants de la Vendée, les champs de batailles de ces héros de l’Ouest, les embuscades chouannes, des mariages à fleur de lys, commémorations, pèlerinages … Nous entraînons nos visiteurs vers l’univers mystérieux du bivouac vendéen, lorsque le long fusil à perdreaux n’est pas décroché que pour le gibier à plume… Nous avons goûté à TOUS LES climats, celui de l’anonymat médiatique le plus abyssal jusqu’aux passages dans les émissions de TV et aux articles des journaux …

Depuis plus de 17 ans que nous traînons nos sabots, notre passion et notre foi royaliste sont restées intactes ! Et nous avons scellé notre dévotion envers le Roi des rois par la consécration de la Troupe au Sacré-Cœur de Jésus et au Cœur Immaculé de Marie. Et à nous (qui avions la crainte de ne pas dépasser la barre symbolique de la première année d’existence), Dieu a décidé d’accorder une certaine longévité.

Des déceptions? Oui, lorsque certains membres du Clergé fidèle se méprennent régulièrement sur notre côté costumé en ignorant notre engagement de catholiques. Oui, lorsqu’au cours de notre devoir de mémoire, le Sacré-Cœur que nous portons avec honneur, fierté et respect sur la poitrine nous vaut sarcasmes ou injures de bas étages. Malgré ce genre de coup de tabac, notre rafiot a continué à bourlinguer sur la mer, parfois démontée et il a eu raison! En effet, au fil des ans, que de bonheur à faire découvrir, à expliquer cette page d’histoire.

 Quelles joies et satisfactions de participer à cette lutte pour la mémoire et de VOIR dans les yeux de nos interlocuteurs de tous âges passer la curiosité, l’étonnement et parfois le remerciement pour ce petit enrichissement. Et nous avons continué et continuerons à naviguer, nous retrouvant avec bonheur, et parfois le cœur noyé de chagrin lors du décès de certains de nos amis avec qui nous avons guerroyé (*). Des amoureux passionnés deDieu et du Roy nous ont rejoint, tandis que d’autres s’éloignaient ; cela continuera ainsi et c’est tant mieux car c’est la vie !
Que de chemin accompli en dix-sept ans ! La passion du début n’a pas fléchi, mais la Troupe s’est peu à peu donné les moyens de mieux servir la cause qu’elle défend.

Notre bivouac est maintenant complet et permet une communication idéale avec le public grâce à de nombreuses animations. Nous ne sommes pas des historiens au sens pur du terme (même si certains d’entre nous sont des passionnés extraordinaires) mais nous nous mettons avec nos costumes et la vie de notre bivouac, au service de cette page d’histoire qui CONTINUE d’être volontairement occultée. C’est notre engagement !
Grâce au concours efficace d’un groupe d’étudiants en 7e Art, nous avons également réalisé un court métrage sur un scenario de Not’ Général qui, sur sa lancée, a conçu un spectacle où la TROUPE présente, aux travers de nombreuses saynètes, les moments forts, non édulcorés par la dialectique officielle, des Guerres de Vendée.
Beaucoup de chemin parcouru certes, mais le chemin qui s’ouvre encore sous nos sabots et bottes nous appelle à ALLER le cœur vaillant vers notre avenir !
La République n’arrive toujours pas à confesser les atrocités qu’elle commit entre 1789 et 1832 ? Qu’à cela ne tienne, la Troupe poursuit la mission qu’elle s’est fixée : corriger les copies de cette “Histoire enseignée “.
Fin

https://www.facebook.com/groups/591973710882227/706645206081743/?notif_t=group_activity

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.