Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “La main de justice»

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter l’index actualisé des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/la-main-de-justice

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette œuvre est née les 12 et 13 avril 2020. Nous fêtions le dimanche et le lundi de Pâques. Cette année 2020 est à ce titre exceptionnelle car nous étions empêchés de participer aux fêtes liturgiques dans nos églises respectives. L’Évangile selon saint Luc de ce lundi de Pâques est on ne peut mieux approprié puisqu’il nous présente cette scène.

Luc 24,13-35
 » En ce temps-là, ce même jour de la résurrection deux disciples de Jésus se rendaient à une bourgade nommé Emmaüs, distante de Jérusalem de soixante stades ; et ils causaient entre eux de tous ces événements. Tandis qu’ils causaient et discutaient, Jésus lui-même, s’étant approché, se mit à faire route avec eux ; mais leurs yeux étaient empêchés de le reconnaître. »

Ainsi nous savons bien que le Christ est parmi nous mais le fait de ne pas pouvoir l’approcher à la sainte table nous laisse comme orphelin. Ce sacrifice spirituel dans cette épreuve où des âmes rejoignent leur dernière demeure est comme le pensent quelques prêtres le signe que nous devons redoubler d’amour et d’abandon à la volonté divine.

Nous vivons un temps historique car de grandes épidémies se sont déjà manifestées sur nos terres mais aucunes n’a eu un tel impacte jusqu’à limiter le siège de saint Pierre réduit tout comme nous à des interdits ayant pour conséquence de bloquer l’action religieuse.

Le 25 janvier 2016 au matin, les habitants de l’île de Madère assistèrent à une vision dans le ciel pour le moins étonnante. Un nuage prenant la forme d’une main enflammée très réaliste fut rapidement baptisée « la main de Dieu ».

Bien entendu que ce soit des phénomènes naturels spectaculaires ou un virus qui n’a pas fini de montrer ses faces cachées, ce monde refusera d’y voir la marque d’un châtiment ou d’un message céleste.

Rappelons à ce propos que les attaques démoniaques peuvent être des épreuves permises par Dieu qui visent à convertir les âmes.

Revenons à cette île de Madère qui comme vous le savez appartient au Portugal. Ce pays très catholique eut l’insigne grâce de recevoir les apparitions de Fatima comportant un message au monde.

Cette main de Dieu n’était-elle pas le signe que de grands bouleversements étaient en cours et qu’il fallait se convertir ? Elle se manifesta le 25 janvier 2016, en août 2016 l’île de Madère était en feu, la France et une partie du monde ne seraient pas épargnées cette année-là ainsi que les suivantes.

Madère possède la chapelle Notre Dame de Fatima à Sao Vicente construite en 1948 peu après la seconde guerre mondiale. Elle est un lieu de pèlerinage important.

La famille impériale des Habsbourg aimait se rendre à Madère tel que l’archiduc Maximilien. Sa belle-fille Élisabeth (plus connue sous le nom de Sissi) devenue impératrice s’y rendra de nombreuses fois. Son époux François-Joseph 1er était le petit-fils de François 1er d’Autriche, neveu de Marie-Antoinette notre reine martyre.

Comment interpréter dans ces méandres de l’histoire le dessein divin, que penser de toutes ces connexions dans les circonstances qui affectent le monde entier.

À chacun d’y voir ce qu’il souhaite, pour ma part un incident personnel m’a amené à concevoir cette main de justice qui était un signe du pouvoir royal, présente dans les regalia depuis le XIIIème siècle et remise au roi lors de la cérémonie du sacre.

La tradition lui attribuait aussi une dimension religieuse, chaque doigt de cette main avait une signification précise.

Le pouce représentait le roi, l’index la raison, le majeur la charité, l’annulaire et l’auriculaire la foi catholique. Les trois doigts ouverts symbolisaient également la Très Sainte Trinité.

Sur cette illustration peinte, la base du pouce est coupée en souvenir de Louis XVI notre roi martyr, quelques gouttes de sang coulent rappelant son sacrifice qui nous vaudra le salut du royaume ressuscité. Cette coupure nous renvoie à la plaie du Sacré-Cœur de Jésus qui peut tout ayant toujours protégé sa fille aînée dans les plus noirs moments de son histoire.

Un médaillon présente le profil du petit roi Louis XVII, l’enfant du Temple au destin mystérieux, héritier des rois qui firent la France et qui pourrait bien par cette main de justice, indiquer la main de Dieu qui triomphera à l’issue de ce chemin de Croix.

 

0 thoughts on “Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “La main de justice»

  1. Pingback: Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “Sous la rose . | «La Charte de Fontevrault

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.