Retour sur le Bouvreuil et l’enfant du Temple chers à Chiren et à Irene Pincemaille.

 

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2018/12/31/louis-chiren-lorsque-la-france-attend-un-bouvreuil-perche-sur-une-branche-daubepine-et-qui-egayera-de-son-chant-le-descendant-de-lenfant-du-temple-garant-de-la-france-a-venir/

COMPLAINTE D’ESPERANCE

Il était un « Gentil Dauphin »
Qui devait être Roi un jour.
Il était un « Gentil Dauphin »
Pleurant dans une sombre tour.

Écoute , ami, la voix du vent !
Ouvre ton cœur à son doux chant.

La Fleur de Lys était coupée,
Elle avait plongé dans le sang,
La Fleur de Lys était coupée,
L’ennemi semblait tout puissant.

Écoute, ami, la voix du vent !
Ouvre ton cœur à son doux chant.

La vieille tour aux murs lépreux
Était devenue un Calice,
La vieille tour aux murs lépreux
Voyait s’y clore le Sacrifice !

Écoute, ami, la voix du vent !
Ouvre ton coeur à son doux chant.

Mais un jour de ces tristes lieux,
Un Ange fit une volière,
Mais un jour de ces tristes lieux,
L’oiseau s’en fut vers la Lumière.

Écoute, ami, la voix du vent !
Ouvre ton cœur à son doux chant.

Il était un « Gentil Dauphin »
Pleurant dans une sombre tour !
Il était un « Gentil Dauphin »
Dont viendra notre Roi un jour !

Écoute, ami, la voix du vent !
Ouvre ton coeur au doux printemps !

I. Pincemaille (vers 1995)

 

0 thoughts on “Retour sur le Bouvreuil et l’enfant du Temple chers à Chiren et à Irene Pincemaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.