Quelques constats et propositions de Franck Abed sur la dévolution de la couronne de France aujourd’hui.

NDLRB. Ces  constats et propositions  de  l’analyste  politique Frank Abed ne devraient pas laisser les lecteurs de ce blog indifférents, faites nous part de  vos observations  ci-dessous par le biais des commentaires.

De quelques constats et propositions

1) Il n’y a plus de royauté en France depuis 1830 voire 1793

2) Les antiques et légitimes règles de succession ne peuvent s’appliquer car il n’y a plus de succession / royauté en France 

3) Louis XIV, le plus grand Roi de France, a légitimé ses « batards ». Orléans aurait dû suivre le testament au lieu de le casser…

4) Louis dit de Bourbon ou dit Louis XX n’est probablement pas un Bourbon. Il y a au moins deux failles dans son ascendance… Pourquoi refuse-t-il les tests ADN  ?

5) L’Eglise a déjà agi dans l’intérêt de la France  quitte à empiéter sur les lois dites fondamentales qui n’avaient pas été définies comme telles au moment du passage de témoin entre les Carolingiens et les Capétiens. 

6) L’attitude ou plus exactement le manque d’attitude de Louis dit Louis XX montre parfaitement qu’il sait la vérité sur lui-même…`

7) Les Orléans ne peuvent prétendre à rien pour la Couronne, car leur famille a perdu ses droits suite au régicide.

8) Il faut militer pour les principes et défendre l’héritage en attendant le retour de l’héritier 

9) Il convient d’abandonner le combat électoral présidentiel et tous les combats républicains

10) Ne jamais oublier que Dieu veille toujours sur la France

 Franck  Abed

19 thoughts on “Quelques constats et propositions de Franck Abed sur la dévolution de la couronne de France aujourd’hui.

  1. Hervé J. VOLTO

    C’est la réédition de l’Election de Senlis ( le 1 er juillet 987) .

    Il faudra élire un Prince Salique (çà exclut Napoléon VII, fils de Beatrice de Bourbon-Siciles), Catholique (çà exclut les descendants de Karl-Wilhelm Naundorff ) et de Naissance Légale (çà exclut les Busset).

    eMarie-Julie Jahenny l’avait dit au Marquis de La Franquerie venu un jour la visiter :

    1. C’est un Prince inconnu qui n’est pas à chercher, “ni chez les Orléans, ni chez les Naundorff, ni chez les Bourbon espagnols” (paroles exactes de Marie-Julie jahenny).
    2. le futur Roi est l’Ainé des Capétiens (c’est conforme avec les Lois Fondamentales).
    3. Il appartient à la “branche coupée des Lys” (beucoup ont pensé à une survivance de Louis XVII).

    Il nous reste les Bourbon-Sicles et les Bourbon-Parme. Si le dernier Roi Carliste a laissé en 1936 l’héritage Carliste à François-Xavier de Bourbon-Parme (1889-1977) c’est parce que des présomptions de batârdises pesaient sur les Bourbon d’Espagne et sur les Orléans.

    Il n’y a plus qu’à s’en remettre à la providence : qui vivra verra…

    Reply
    1. Alain Texier Post author

      Rien n’étant impossible à Dieu il est recommandé de ne pas se laisser aller à blasphémer.

      Reply
      1. Conseil dans l'Espérance du Roi

        Effectivement, rien n’est impossible à Dieu. Même… de changer d’avis et de punir celles et ceux qui trahissent les promesses de leur baptême. Les Français sont hélas de ceux-là ainsi que le regrettait Saint Jean-Paul II.

        Reply
  2. Alain Guillon

    A l’heure ou le royaume de France éclipsé, se dirige à vitesse croissante vers l’abime infernal qui la verra disparaitre, la spéculation sur l’écurie gagnante est hors de propos.
    Notre Seigneur est seul maître du destin et nous avons le devoir du bon vouloir de sa Providence obtenu par la prière.

    Reply
  3. M RICARD

    Je ne suis pas persuadé que ce genre d’affirmations – valant peut-être à l’insu de l’auteur, des commandements ?- soient très productives pour la cause royaliste. Sommes nous si nombreux pour nous permettre de nous toiser et nous dénigrer sans cesse ? A défaut d’être d’accord sur l’identité du prince susceptible de devenir Roi, il faudrait peut-être d’abord nous compter et trouver entre nous le plus petit dénominateur commun. La période est très favorable puisque la Vè République est en train de s’écrouler sous nos yeux. Je suis d’accord avec le point n°9 concernant le « combat électoral » qui est un champ de foire mais le combat politique, lui, reste.

    Reply
    1. LouisBTS

      Il est évident que sans base commune on ne peut rien faire. Ne pas comprendre cette évidence revient à ne pas comprendre la politique.

      Reply
  4. Hervé J. VOLTO

    En attendant, il faudra faire attention à ce que l’on écrit ou xprime :

    Cette fois, par la circulaire qu’il a adressée aux préfets, Gérald Darmanin veut interdire toute manifestation ou réunion publique qui pourrait donner lieu à un… ‍”amalgame entre immigration et islamisme ou terrorisme ou délinquance”.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.