Et pendant le mois béni du Ramadan* les profanations anti-catholiques continuent.

* http://www.islamophile.org/spip/Les-merites-du-mois-beni-de.html

—————

Cathédrale de Nantes : « Folle rumeur » ? Vraiment ?

Si l’alerte n’avait pas été donnée  par une personne présenteà la messe, jamais Presse Océan n’aurait traité de cette information – l’AFP dont on me dit qu’elle a été prévenue, n’y a pas consacré une ligne. Mais l’alerte a été donnée, elle a connu du retentissement, et il convient donc de diaboliser le lanceur d’alerte ce à quoi s’attelle besogneusement Presse Océan… trois jours après les faits. L’affaire n’est pas close avec cet article. J’ai d’autres informations, d’un témoin… J’y reviendrai…

Il a fallu une seule publication, (délibérément ?) erronée [le journaliste était-il sur place ? Non ! Il se contente de rapporter un son de cloche, un seul…], pour que la rumeur parte sur la toile : un homme aurait [pourquoi « aurait » puisque, quelques lignes plus bas, le journaliste précise que « l’homme s’est saisi du micro » ?] arraché le micro de l’évêque de Nantes, dimanche au beau milieu de la messe solennelle de la Pentecôte, pour crier « Allahu akbar », dans la cathédrale « pleine à craquer ». Relayée plusieurs centaines de fois sur internet, ce qui est alors présenté comme une « info » d’une « source très fiable » a commencé à alimenter les fantasmes. Seulement, elle ne résiste pas à « l’objectivité des faits ». Le père Benoît Bertrand, vicaire général du diocèse de Nantes, se trouvait « à la droite » de Mgr Jean-Paul James quand un homme est « monté sur le podium » [« podium »… curieux : on aurait pu s’attendre à “ambon” qui fait partie du “sanctuaire” d’une église, son lieu le plus sacré]. Il était « environ 10 h 30 » et l’évêque débutait son homélie devant « 1 500 à 2 000 personnes […] L’homme s’est saisi du micro et a tenu des propos dans une langue étrangère. Il n’a pas du tout crié Allahu akbar, affirme le vicaire. Accroché au micro, il était déterminé à prendre la parole et semblait surtout extrêmement fragile psychologiquement […] Il y a toujours des personnes malveillantes qui cherchent à alimenter ce genre de rumeur et à exciter les mentalités alors qu’il faut plutôt les apaiser. Il ne s’agit pas d’être naïf, nous restons vigilants vu le contexte national, mais tout le monde doit s’en tenir à la réalité et à l’objectivité des faits. »

http://www.christianophobie.fr/breves/cathedrale-de-nantes-folle-rumeur-vraiment?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Christianophobie+%28Observatoire+de+la+christianophobie%29

  Et à Limoges , la profanation n’a pas épargné la statue  de l‘apôtre de l’Aquitaine…alors  qu’y avaient été  célébrées  en 2016 les 72 émes ostensions septennales.

0 thoughts on “Et pendant le mois béni du Ramadan* les profanations anti-catholiques continuent.

  1. Irène Pincemaille

    Á Limoges !
    Á Nantes ! : notre évêque va-t-il avoir le triste sort du Père Hamel ou celui, semblable – à Nantes justement – de St. Gohar !!!
    Imaginons un Chrétien faisant irruption dans une mosquée (ou une synagogue) pour s’emparer d’un micro et hurler des malédictions sur les musulmans ou les juifs !!!
    Vous voyez d’ici la réaction médiatique …. pas difficile à imaginer je pense !!!
    Amitiés.

    Reply
  2. Hervé J. VOLTO

    Si le Roi caché HENRI V DE LA CROIX aurait l’âge du Prince Jean ou du Prince Louis, il serait en mesure de tenir au musulmans de France L’EXACT DISCOURT tenu il ya trois siècles aux protestants :

    -MON GRAND-PERE VOUS AIMAIT, MON PERE VOUS CRAIGNAIT, QUAND A MOI JE NE VOUS AIME NI NE VOUS CRAINT !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.