L’hommage malheureusement seulement viager rendu au Colonel Beltrame en l’Hôtel royal des Invalides le 28 mars 2018

Le Lieutenant -Colonel  Beltram été promu au grade de colonel à titre posthume par décret du 27 mars 2018.

Mercredi 28 mars 2018, lors de l’hommage national rendu aux Invalides, le colonel Beltrame a été élevé au grade de commandeur de la légion d’Honneur par le président de la République, Emmanuel Macron.

Décoré de la Médaille d’or de la défense nationale en 2009, il était par ailleurs titulaire de la médaille d’Honneur des Affaires Étrangères – Argent depuis 2006. Le lieutenant-colonel Beltrame s’était vu décerner en 2007 une citation à l’ordre de la brigade comportant l’attribution de la croix de la valeur militaire suite à son engagement en Irak.

Il était chevalier de l’Ordre National du Mérite depuis 2012.

Le 27 mars 2018, le colonel Beltrame a été décoré par le ministre de l’Intérieur, à titre posthume, de la médaille de la gendarmerie nationale avec palme de bronze, de la médaille d’acte de courage et de dévouement, et de la médaille de la Sécurité intérieure échelon or.

https://www.gendcom.gendarmerie.interieur.gouv.fr/Actualites/Colonel-Arnaud-Beltrame-un-officier-qui-a-voue-sa-vie-aux-autres-et-a-la-Patrie-ouverture-d-un-recueil-de-condoleances?page=5

Sinistre méfaits de la technique , il s’est trouvé des téléviseurs pour afficher , probablement à la suite d’une mauvaise manoeuvre, le titre de l’émission qui allait suivre -” Tout le monde veut prendre sa place” – la retransmission de l’hommage national aux Invalides.

 

 

 

2 thoughts on “L’hommage malheureusement seulement viager rendu au Colonel Beltrame en l’Hôtel royal des Invalides le 28 mars 2018

  1. Hervé J. VOLTO

    -L’hommage malheureusement seulement viager rendu au Colonel Beltrame en l’Hôtel royal des Invalides le 28 mars 2018, titré la Charte de Fonetvrault.

    Deux mots sur la Chevalerie. Un Ordre de Chevalerie sert à deux choses: ANOBLIR un roturier méritant comme on le voit encore en Angleterre -çà aurait été le cas en France si nous étions encore en Monarchie- et FIDELISER une Noblesse déjà existante comme on le voit encore en Espagne. Pour un vrai Chrétien, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

    On lira avec fruit l’Ordonnance Royale de Louis XVIII du 16 Avril 1824 relative aux Ordres de Chevaleries Français, où on apprend que l’Ordre de la Légion d’Honneur fut institué par Napoléon I° . On sait aussi que la Légion d’honneur fut maintenue par la Restauration, la Monarchie de Juillet, le Second Empire et la République. Et encore plus l’Instruction du Grand Chancelier de l’Ordre Royal de la Légion d’Honneur, pour l’exécution de l’Ordonnance du 16 Avril 1824, et des décisions Royales qui y ont fait suite, concernant les Ordres Français et étrangers.

    Il est dit dans l’Instruction:

    -Les seuls Ordres Royaux avoués (reconnus) sont ceux: 1° du Saint-Esprit; 2° de Saint-Michel; 3° de Saint-Louis; 4° du Mérite Militaire; 5° de la Légion d’Honneur; 6° de Saint-Lazare et du Mont Carmel réunis.

    Certains Ordres continuèrent à être remis durant la Terreur par le Conseil Supérieur de l’Armée Catholique et Royale de Vendée au nom du petit Louis XVII retenu prisonnier au Temple, et Louis XVIII remis également quelques Ordres durant son exil à Hartwel. http://fr.wikipedia.org/wiki/Hartwell_House

    : Ses partisans -et avec eux l’Armée de Condé!- et lui formaient un Royaume invisible. Le Roi de France à venir se fera un devoir de restaurer ces Ordres. Il pourra y rajouter l’Ordre du Lys, créé par Charles X pour la Garde Royale.

    Le Royalisme est une idée belle et Noble, qui satisfait ce qu’on de meilleur en nous-même: l’héroïsme, le sens du Sacré et l’idéal!

    Les vrais Royalistes comprendront que l’une des fonctions Royales soit non seulement rayonner dans le Royaume visible, mais encore de faire rayonner aussi les sujets qui l’entourent: de même que le Soleil, en projetant ses rayons bienfaisants sur les astres qui l’environnent, les fait briller à leur tour. Cette métaphore louis-quatorzienne nous fait comprendre de quelle façon la Royauté, vécue comme l’ascension de chacun vers un idéal moral et politique, est une réalité à nouveau envisageable…

    Arnault Beltrame, un exemple de Chavaleier moderne !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.