Deux demandes pour que Sainte Pétronille soit également invoquée dans la neuvaine préparatoire aux Rencontres.

Arnaud.

    On aurait aimé que vous priiez également Sainte Pétronille patronne secondaire de la France dans son rôle particulier de fille aînée de l’Eglise… Bien à vous

Rousseau

Vous avez oublié sainte Pétronille dans les invocations.

Sainte Pétronille

Martyre à Rome, vierge (Ier siècle)
Perrine ou Pierrette.
Vierge et martyre romaine, appartenant à la branche chrétienne de la famille Flavia Domitilla à Rome par Titus Flavianus Petronius. Selon une tradition, elle aurait été baptisée par saint Pierre lui-même, ce qui n’est pas impossible. Dès lors elle fut considérée comme sa fille spirituelle.
Quand la France se fit “la fille aînée de l’Église”, elle adopta sainte Pétronille et en fit longtemps l’une de ses patronnes nationales. Beaucoup de jeunes françaises s’appelèrent alors Perrette, Pierrette, Perrine, Pernelle.
Sainte Pétronille, selon la légende chrétienne, était fille de saint Pierre et fut reconnue comme patronne des rois de France depuis l’époque de Charlemagne.” (source: Le Devoir)Voir aussi: La France au Vatican
   À Rome, au cimetière de Domitille sur la voie Ardéatine, sainte Pétronille, vierge et martyre.
Martyrologe romain

https://nominis.cef.fr/contenus/saint/1250/Sainte-Petronille.html

Translations de sa sépulture et don aux rois de France
En 755, les cimetières et basiliques situés autour de Rome furent dévastés par les Lombards qui assiégeaient la ville. Dès que la paix fut conclue, le pape Paul Ier commença à transférer dans des lieux plus sûrs les reliques des saints illustres19. Le sarcophage qui conservait les restes de la sainte est solennellement transféré dans le mausolée, modifié en chapelle, qui lui a été réservé au Vatican19 (757). Celui-ci a été emménagé dans unes des deux rotondes, des mausolées impériaux circulaires datant de Caracalla (211-217), bâties aux deux extrémités de la spina du cirque de Caligula et de Néron, près de la basilique Saint-Pierre. La rotonde orientale était déjà dédiée l’apôtre André, frère de Pierre, depuis le vie siècle et reliée à la basilique Saint-Pierre, elle constituait l’entrée latérale de la basilique. La rotonde dédiée à sainte Pétronille, « fille de Pierre », celle dédiée à son frère André reliée à la grande basilique était clairement un ensemble dédiée à la mémoire de Pierre, supposé avoir été le fondateur de l’Église de Rome.

   Charlemagne, aux environs de l’an 800 vint visiter la chapelle où reposait le corps de Pétronille et sembla avoir une profonde vénération pour elle. Ce bâtiment a été donné en toute propriété aux rois francs sous le nom de « Capella regum Francorum » (chapelle des rois francs) avant de devenir la chapelle de sainte Pétronille, peut-être dès l’époque de Charlemagne. Déjà Pépin le Bref, le père de Charlemagne, aurait fait transporter à Rome sa fille Gisèle qui venait de naître, afin qu’elle reçût le baptême des mains du pape Paul Ier près du tombeau de Pétronille.

    Depuis cette époque, Pétronille était reconnue comme patronne des rois de France, elle devint patronne nationale quand la France se nomma Fille aînée de l’Église, ce qui a fait dire que la France est la première fille de l’Église comme Pétronille est la fille du premier chef de l’Église. Son association avec la couronne française vient du fait que Charlemagne et Carloman ont été considérés comme des fils adoptifs de saint Pierre après 800.

      Aussitôt devenu roi de France, Louis XI octroya 1 200 écus d’or en faveur de l’édifice de l’église Sainte-Pétronille à Rome, par lettre patente datée d’Amboise le 3 novembre 1461. À la suite de la maladie du dauphin Charles, le roi aurait fait embellir la chapelle de sainte Pétronille. C’est probablement à partir de ce moment qu’elle devient la patronne des dauphins de France, des représentations de dauphins figurant sur son sarcophage initial.

    Pendant le règne de Louis XII, le cardinal Jean de Bilhères Lagraulas https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Bilhères_de_Lagraulas commanda au jeune sculpteur Michel-Ange une vierge de piété, la célèbre Pietà, pour décorer la chapelle Sainte-Pétronille, petit édifice proche de la basilique constantinienne de Saint-Pierre de Rome et lieu de rassemblement des Français de Rome avant la construction de l’église Saint-Louis-des-Français.

    La rotonde dédiée à saint André a été « démolie en 1777, l’autre, à l’ouest, dédiée à sainte Pétronille, la fille de Pierre, a disparu dès le Moyen Âge. » Le sarcophage où figurait des dauphins ainsi que son nom, Aurelia Petronilla est aujourd’hui perdu. Les restes de la sainte se trouvent toujours dans la basilique Saint-Pierre.

Culte
Chaque année, le 31 mai, jour de la fête de Sainte-Pétronille, une messe est dite dans la chapelle pour la France et tous les Français de Rome y sont invités. Pétronille reste patronne nationale de la France jusqu’au xviie siècle

https://fr.wikipedia.org/wiki/Aurelia_Petronilla.

  Pourquoi ce choix de sainte Pétronille ?
C’est le roi franc Pépin le Bref lui-même qui a demandé au Pape que le corps de Pétronille soit porté au Vatican, qu’un sanctuaire y perpétue son culte, et qu’on y prie pour la nation franque. Parce qu’en défendant le pape Étienne II, contre les Lombards et empêchant leur roi Astolphe de s’emparer de Rome et d’en faire la capitale, Pépin lui avait donné un royaume, « l’État pontifical », proclamé le jour de son (deuxième) sacre par le Pape. Nous sommes le 28 juillet 754. Pépin devient alors « Fils de l’Église », et sainte Pétronille, « la fille spirituelle » de saint Pierre, tout naturellement la « patronne des francs » qui vaudra à la France, par analogie,  son titre de « Fille ainée de l’Église »

https://fr.aleteia.org/2018/05/16/petronille-la-sainte-par-laquelle-la-france-est-devenue-fille-ainee-de-leglise/

       A lire les lignes qui précédent on comprend  le sens des demandes  présentées  ci-dessus, demandes  concordantes  qui seront présentées lors du Chapître du 25 aout à Fontevraud l’Abbaye et  soutenues par le Président  fondateur de la Charte

0 thoughts on “Deux demandes pour que Sainte Pétronille soit également invoquée dans la neuvaine préparatoire aux Rencontres.

  1. rousseau

    Merci Arnaud de me rejoindre dans la dévotion à sainte Pétronille.
    Je me permets de compléter:
    Le pape Sixte IV très touché de l’attention de la maison de France lui annonça qu’en restaurant la chapelle on y avait retrouvé le sarcophage de sainte Pétronille orné à ses quatre angles, de quatre dauphins.
    En 1889, le Pape Léon XIII fit suspendre devant l’autel de sainte Pétronille une lampe dont la flamme doit toujours être allumée, sur laquelle est gravée ” Elle semble toujours prier sans cesse pour la France”.
    Ma source pour monsieur Texier ” Lys de Marie ” 2014 où l’on peur lire un très bon article concernant saine Pétronille ” Protectrice des rois de France”. Très bonne revue qui m’a beaucoup documenté..
    Bonne fête du Coeur Immaculé de Marie à tous.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.