Le petit roi de Prague. Histoire d’une dévotion universelle.

L’enfant Jésus de Prague tel qu’on le  connait.

————-

Enfant Jésus portant une robe et un manteau de soie verte brodés par l’Impératrice Marie Thérèse d’Autriche 1743

Chers amis Fontevristes

Dans la continuité du Petit Roi d’Amour adulé et peint par Mère Yvonne-Aimée,  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/09/29/34642/  je vais vous présenter maintenant le Jésus de Prague et vous verrez qu’ils se ressemblent beaucoup.

COMMENÇONS PAR EXAMINER LES EVENEMENTS
Deux ans à peine après la naissance de Sainte Thérèse d’Avila , Martin Luther était arrivé à Wurtemberg à rompre complètement avec le Pape et l’Eglise. Avec l’élan terrible d’un torrent en crue la nouvelle doctrine envahit la moitié de l’Europe avec toutes les horreurs qui l’accompagnèrent par le feu et par le fer . Cela vous le savez tout comme moi , les guerres de religion qui commençaient furent un désastre épouvantable . En outre la noblesse de Bohème elle-même devenue protestante avait trahi la cause du Saint Empire en passant dans le camp des traitres
     Prague , la capitale de la Bohème, fut particulièrement touchée. L’empereur qui avait confiance en Dieu plus qu’en ses armées pria le pape Paul V d’envoyer de Rome en Allemagne le vénérable Père Dominique de Jésus-Marie https://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_de_Jésus-Marie troisième général des Carmes déchaux afin que par la prière il obtint la victoire pour l’armée catholique . Le pape fit diligence .  Le Vénérable visitant un château complètement dévasté aux alentours de Prague trouva dans les souterrains des images pieuses. L’une d’entre elle représentait la Madone avec l’Enfant Jésus et Saint Joseph à ses côtés.Leurs yeux étaient percés sauf ceux de l’Enfant . Dans un élan de prières ferventes il implora la victoire pour les troupes catholiques .Et il fut “illuminé ” de manière prophétique et eu  la certitude de la victoire . Ce tableau s’appelait Marie de la Victoire .Il existe toujours et est vénéré à Rome dans la  basilique du même nom.https://fr.wikipedia.org/wiki/Église_Santa_Maria_della_Vittoria_de_Rome . La bataille fut un temps incertaine aussi le Vénérable demanda un cheval et prit la tête de l’armée avec le tableau accroché à sa poitrine . Victoire , Victoire . Le vénérable écrivit au Pape : je suis venu, j’ai vu , Dieu a vaincu; L’opposition à Ferdinand II https://fr.wikipedia.org/wiki/Ferdinand_II_(empereur_du_Saint-Empire) s’effondra. La victoire obtenue sur la colline Blanche aux portes de Prague le 8 novembre 1620 https://www.herodote.net/8_novembre_1620-evenement-16201108.php fut décisive pour l’empereur  et garda la foi catholique à la Bohème à la suite de quoi il fonda le premier couvent des Carmes réformés sur le territoire autrichien en 1622 suivi de près par celui de Prague et de Graz


LE  MIRACULEUX  ENFANT-JESUS DE PRAGUE.    Le 22 septembre 1624 des pères Carmes originaires d’Espagne étaient entrés dans le couvent de Prague et l’empereur et le conseil municipal de la ville leur donnèrent également un temple ayant appartenu aux protestants et la maison annexe . Ils intitulèrent l’église Notre Dame de la Victoire. La situation était très difficile pour les nouveaux arrivés car Prague  n’était pas encore vidée complètement des luthériens et puis ils avaient voulu absolument n’avoir aucune rente et ne dépendre que des aumônes Tant que l’empereur avait ses quartiers à Prague tout alla bien mais à partir du moment où il les transféra à Vienne, ils n’eurent plus le nécessaire . Le prieur le Père Jean-Louis de l’Assomption éduqué à Rome eut recours à la prière . Or au Carmel l’héritage le plus précieux était la prière à l’Enfant Jésus source inépuisable de force spirituelle et d’abandon illimité à notre Père du Ciel (vous faites le lien avec Mère Yvonne Aimée ?? )il envoya donc le sous prieur à la recherche soit d’une image soit d’une statuette à mettre dans leur oratoire pour que chacun constate l’humilité de notre Sauveur fondement de toutes les autres vertusJésus en effet nous avait dit : “Apprenez de moi que je suis doux et humble de coeur”  et puis aussi “ si vous ne devenez comme des enfants,vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux “Il fut exaucé. Une très riche princesse lui offrit une statuette de la cire la plus pure en lui assurant que c’était ce qu’elle avait de plus cher et qu’il ne manquerait jamais de rien avec elle . Elle devint l’objet de vénération de tous les carmes 
La statuette mesure 48 cm de hauteur, il élève la main droite comme pour bénir et de ses deux doigts indicateurs il semble démontrer aux  fidèles toute la vérité de son amour. De sa main gauche il soutient le globe terrestre emblème de sa souveraine puissance . Une couronne symbole de la Majesté royale brille sur la tête de l’Enfant-Dieu . Son aide ne se fit pas attendre . L’Empereur Ferdinand leur alloua une rente en 1628 pour la rénovation du couvent 
        Hélas cela ne devait pas durer à cause des guerres qui avaient repris ,de la pénétration de Gustave -Adolphe roi de Suède en Allemagne, du départ des novices en Bavière , et surtout de  la ville de Prague qui dût capituler devant les troupes de l’électeur de Saxe le 15 novembre 1631 . Le couvent fut mis à sac et l’église transformée en temple . L’enfant eut les deux mains brisées et disparutLorsque les saxons furent chassés et que les carmes revinrent ils s’attachèrent à restaurer le couvent et l’église . 
La statuette fut retrouvée sept ans plus tard dans un entrepôt recouverte de toutes sortes d’immondices et de débris  mais aussi blanche et fraiche que le jour où ils l’avaient reçue . Stupeur et Joie bien sûr 
Elle repris sa place dans l’oratoire 
En février 1634 les Suédois envahirent la Bohème et mirent le siège devant Prague . Les moines s’enfuirent 
A la pentecôte 1637 un moine luxembourgeois le Père Cyrille de la Mère de Dieu retourna à Prague . Il avait été un grand dévot de l’ Enfant Jésus pendant son noviciat . Patatras !pas plutôt arrivé, les suédois assaillirent les murs de la cité brûlant tout sur leur passage . Le Père Cyrille se mit à la recherche de la statuette qui avait encore disparu. Il la trouva toute sale et poussiéreuse derrière un autel  et elle reprit sa place dans l’oratoire Sa foi sa confiance et la prière des moines repoussèrent l’ennemi et Prague fut épargnéUn jour qu’il était à genoux en prière devant lui il sembla entendre de ses lèvres , ces paroles pleines de reproches :Ayez pitié de moi et j’aurai pitié de vous . Redonnez moi mes mains coupées par les hérétiques
        Plus vous m’honorerez , plus je vous favoriserai !”   
Il courut chez son prieur avec la statuette mais reçu une réponse négative : les caisses étaient vides 

De nouveau il se tourna vers Dieu pour implorer l’argent nécessaire . La réponse ne se fit pas attendre un étranger vint se confesser et remis au Père Cyrille 100 florins ce qui pour l’époque était énorme . Il remit l’argent à son prieur et réitéra sa demande . De nouveau réponse négative . Désemparé il retourna vers sa statuette .  Peu de temps après le prieur fut atteint de mélancolie ,de dureté  ses moines le fuyaient comme si le ciel lui avait retiré toute grâce .Un moine devint possédé au point qu’il fallu le transférer dans un autre couvent 
le Père Cyrille lui , priait de longues heures devant la statuette désormais à l’abri dans sa chambre chassée qu’elle était par le prieur 

UNE HISTOIRE PRODIGIEUSE

L Enfant Jésus portant une robe et un manteau brodés d’or offert par la famille Vicky de Cleveland

        Or un jour peu avant les matines de l’Immaculée Conception alors que le père Cyrille priait avec dévotion la Madone pour qu’elle prit à coeur la mise en place de la statuette de son fils , poussé à se retourner et à regarder par la fenêtre il vit la Saint Mère descendre  sur une nuée pour aller lui montrer le lieu où elle voulait que la statue de son divin fils fut posée . L’apparition dura un quart d’heure 
A matines donc à minuit , il alla regarder l’endroit :c’était sur le choeur où un petit oratoire avait été déposé 
Entre temps le prieur change et Père Cyrille réitère sa demande . Le nouveau prieur ne refuse pas mais promet que dès qu’il y aura un sou dans la caisse ce sera pour cela.. Nouvelle supplication à l’Enfant . Quelques instants plus tard il fut appelé à l’improviste à l’église . Devant l’autel de la Vierge une dame l’attendait : elle lui remit une offrande et disparut sans dire un mot . Malgré les recherches ils n’ont jamais trouvé qui était la dame sans doute Notre Dame en personne. Le prieur accepta la réparation mais pour un demi florin seulement . Or ce n’était pas suffisant . De nouveau les déboires recommencèrent pour le couvent. Le père Cyrille ne savait plus quoi faire lorsqu’il entend un voix qui paraissait lui murmurer :” place moi à l’entrée de la sacristie , il viendra quelqu’un qui aura pitié de moi “. Sitôt dit sitôt fait et il advint un monsieur qui voyant la statue mutilée s’offrit de la faire réparer à ses frais . Or ce monsieur était criblé de dettes et même sur le point de divorcer, tout allait très mal pour lui . Qu’à cela ne tienne , il emporta la statuette et arrivé chez lui quelle ne fut pas sa surprise de trouver un bon de 3000 florins attribués par l’état pour ses bons et loyaux services auparavant .De retour à l’église Daniel Wolf le bienfaiteur remit la statue au sacristain qui maladroitement la laissa tomber. Et Daniel la reprend pour de nouveau la faire réparer mais ce coup -ci il fit faire un globe en cristal et il acheta quatre chandeliers et des vases de fleursEntre temps la renommée du Petit Jésus s’était répandue à Prague et aux alentours  et des guérisons et des miracles se sont multipliés si bien que  les Pères se décidèrent à lui édifier une chapelle au sein de leur église grâce à la générosité du baron Lobkowitz et à l’endroit indiqué par la Sainte Vierge . Le 14 Janvier 1644 en la fête du Saint Nom de Jésus le père Prieur célébra la première messe dans      l ‘ERMITAGE DU DOUX ENFANT JESUS . 

Et la petite chapelle fut consacrée le 3 Mai 1648 par son Eminence le Cardinal Archevêque de Prague apportant ainsi la confirmation officielle de l’EgliseA partir de 1648 le bruit des armes s’étant enfin arrêté en Europe les pèlerins affluèrent de plus en plus si bien qu’en 1654 les barons de Tallenberg firent construire une autre chapelle attenante à l’église et qui fut inaugurée en 1655 avec une entrée du divin enfant le 19 mars dans les hosannas et les chants d’une foule nombreuse 
La même année le comte de Martinitz fit faire une couronne en or pour l’Enfant Jésus  constellée de perles et de diamants. Maintes fois encore Prague fut l’objet de convoitises de princes au cours des années qui suivirent .Le peuple de la cité recourut sans cesse à la protection de l’ Enfant Jésus qui répondit avec une clémence toute particulière à sa confiance particulièrement pendant les épidémies de peste et de dysenterie  rouge  en 1713.  Ce que le père Cyrille avait désiré si ardemment pendant des années était donc devenu réalité. Il continua sa mission inlassablement en convertissant les infidèles , chassant les démons , guérissant les malades toujours au nom de son enfant chéri le Petit Roi. Il s’éteignit épuisé le 4 février 1675

Preuve d’une dévotion en Asie, la représentation d’un dragon. L’ Enfant Jésus portant une robe et un manteau offerts par les catholiques du Vietnam 1958

CONCLUSION

Pour autant l’histoire de l’Enfant Jésus de Prague ne s’arrête pas là . Elle va se propager dans toute l’Europe  et dans le monde grâce à deux carmes avec une apogée de1738 à 1741. L’un d’eux recueilli tout ce qu’il put trouver comme documents sur l’histoire et publia un livre en 1737 :du GRAND ET DU PETIT MONDE DE PRAGUE .
Bien des miracles ont encore suivi et continuent pour peu qu’on veuille bien lui accorder sa dévotion . 
Je ne peux rallonger cet exposé .Des pèlerinages sont organisés aussi  et si l’on veut aller au plus près  il y a celui des Carmes déchaux d’Arenzano près de Gènes où dans la basilique édifiée en 1902 il y a une reproduction de l’enfant Jésus de Prague : la Pia Unione del Santo Bambino di Praga publie une revue dans laquelle il est bien souvent fait mention des prières exaucées et de grâces accordées par  l’Enfant Jésus.

Ce petit exposé a été fait à partir du livre de Monsieur l’Abbé  Michel Koller
Association Notre Dame du Pointet   
https://laportelatine.org/activite/evenements-prieures/le-prieure-notre-dame-du-pointet-est-heureux-de-vous-annoncer-la-1ere-messe-en-la-chapelle-de-paray-le-monial
BP4 03110 BROUT -VERNET .
que je vous recommande .

https://www.livresenfamille.fr/spiritualite/3424-abbe-michel-koller-l-enfant-jesus-de-prague.html

      J’ai de plus pensé proposer une neuvaine permanente à l’Enfant Jésus de Prague puisque la Mère est  déjà priée  à Pontmain :  http://www.pontmain-pourleretourduroi.com. Comme  cela  on demandera à la maman comme  à l’enfant .je pourrai chaque jour vous proposer le texte de méditation et les prières qui vont avec .   

Marie-Agnés Lacour CJA – H*, Déléguée de la Charte de Fontevrault en Anjou.

 

 

0 thoughts on “Le petit roi de Prague. Histoire d’une dévotion universelle.

  1. Marie-Agnès Lacour

    Merci beaucoup Monsieur de l’enrichissement que vous avez apporté à mon article avec toutes les références Wikipédia Merci aussi de l’excellente mise en page gros travail que je ne sais pas faire . Il y aurait eu encore de nombreuses photos à mettre mais j’ai choisi celles -ci pour montrer l’universalité du culte de l’Enfant Jésus de Prague et toutes ses robes et manteaux sont plus beaux les uns que les autres

    Reply
  2. violette

    Bonjour,
    Il existe d’autres dévotions à l’Enfant-Jésus plus anciennes et moins connues.
    Bien à vous tous

    Reply
    1. Marie-Agnès Lacour

      L’Enfant Jésus certes mais nous parlons ici d’une statuette miraculeuse qui est apparue à PRAGUE au temps de Luther et qui continue d’être vénérée parce qu’elle accomplit toujours des miracles
      Seriez vous assez bonne pour donner des exemples et vos sources pour le bien de tous
      merci

      Reply
  3. Marie-Agnès Lacour

    @Violette
    La dévotion à l’Enfant Jésus date de Bethléem. Elle est passée par les anges, par Marie, par Joseph, par les bergers, par les Mages . Elle s’est continué par les Saints et elle suit encore son cours
    Jésus enfant a toujours tenu à être honoré seulement il a fait varier selon les temps, la forme de cet honneur. Jésus enfant ne pouvait pas du premier coup éblouir les âmes par des titres trop magnifiques, les âmes en effet n’auraient pas bien compris tout d’abord un Enfant-Roi. Il fallait montrer l’abaissement, l’humilité, l’amour de Dieu se faisant enfant. Mais il est arrivé des siècles où on a voulu mépriser Jésus Enfant, on a voulu même le détrôner des esprits et des coeurs; c’est alors que Jésus-Enfant a inspiré à des saintes comme Sainte Thérèse de revêtir son corps d’enfant des insignes royaux,d’où nous avons eu la forme que nous appelons Enfant-Jésus de Prague
    On dit de Prague parce qu’il s’est plu spécialement à se manifester dans cette capitale de la Bohême à un moment de grand désastre dans la chrétienté, d’un schisme celui de Martin Luther
    ce ne fut pas l e seul endroit de sa manifestation certes puisque partout où il a été honoré il a répandu des faveurs sans nombre. Cependant c’est là qu’il a mérité le nom d’Enfant-Jésus Miraculeux de Prague
    Et les temps où il favorise SURTOUT ce sont les temps troublés les temps de crise, les temps de guerre,les temps de grands cataclysmes. C’est en des temps comme ceux que nous vivons actuellement et nous avons été lors de l’apparition du protestantisme qui mit toute l’Europe à feu et à sang

    C’est pourquoi j’ai suggéré une neuvaine perpétuelle à l’Enfant-Jésus Miraculeux de Prague parce que l’ISLAM représente de nos jours le grand danger pour notre pays

    représentations de l’enfant jésus il y en a d’autres en Espagne celui de LAS MERCEDES? EN AUTRICHE : l’enfant Jésus de Steyr ,, dans les peintures aussi
    Mais c’est celui de Prague vers qui on va en pèlerinage comme on va à Lourdes ou à La Salette ou , à Fatima . Ce n’est pas pour rien que des pays entiers lui offre des robes et des manteaux somptueux même des pays pauvres comme les Philipines
    la dévotion à l’Enfant Jésus , l’enfant roi a été remise à l’honneur au XVII ème siècle par Saint Vincent de Paul et l’installation du Carmel vers 1604
    N’oublions pas qu’il était vénéré au début par les Carmes Déchaux
    Voilà Madame la réponse que je puis vous donner , si vous en avez une meilleure je prends mais avec citations et sources

    Reply
  4. violette

    Madame Lacour,
    Chacun a sa dévotion, pour la Sainte Vierge également, certains se tournent vers Lourdes, Pontmain, La Salette ……
    Malheureusement, je ne dispose pas d’assez de temps pour l’instant pour écrire comme vous,
    mais je tenais à signaler que nous avons d’autres Enfants-Jésus miraculeux dont un spécialement en France, celui de Beaune.
    Celui-ci est à prier spécialement pour nous Royalistes.car c’est à la Carmélite Marguerite du Saint-Sacrement (‘1619 -1648) que Dieu promit, qu’elle ne mourrait pas avant qu’il fut donné un fils à Louis XIII et à Anne d’Autriche..Elle demanda à sa supérieure de ” faire prier à cette intention”… De cette sainte croisade de prières,naquit ” Dieudonné”.
    Ce 5 septembre 1638, date de la naissance, durant l’office de la nuit, Marguerite est ravie, le divin Enfant,lui montra le petit prince qui venait de naître…Marguerite annonça la grande nouvelle à la Prieure et un Te Deum fut chanté en action de grâces..
    En 1658,la reine Anne d’Autriche, accompagnée de Louis XIV, de Mazarin et d’une nombreuse suite, déposa aux pieds de la statue du petit Jésus, le riche collier de l’ordre du Saint-Esprit du roi Henri IV..
    .Soeur Marguerite du Saint-Sacrement avait reçu le 2 août 1631 de la Sainte Vierge l’Enfant Jésus naissant.. Sous l’inspiration du divin Jésus, elle composa un chapelet à 15 grains,3 Pater en l’honneur des Personnes de la Sainte Famille et 12 Ave en mémoire des 12 années de la vie de Jésus.Célébrer avec zèle les fêtes du Saint-Enfant et l’honorer le 25 de chaque mois.
    Voilà un petit résumé du Saint Enfant-Jésus de Beaune.
    .

    Reply
  5. violette

    Quant à la statue miraculeuse, elle fut donnée par M.de Renty, saint personnage du XIXé qui ayant entendu parler de soeur Marguerite, alla la voir à Beaune et expédia de Paris, en 1643 la statue.miraculeuse, devant laquelle Marguerite va prier, qui l’écoute, qui lui parle, qui lui répond, qui s’anime, qui s’attendrit, qui pleure et qui sourit.

    Reply
    1. Marie-Agnès Lacour

      Non,

      Monsieur de Renty (1611-1649) https://fr.wikipedia.org/wiki/Gaston_de_Renty a vécu au XVII ème siècle et pas au XIX éme. Ce seigneur normand très pieux , père de cinq enfants , était allé alla voir la soeur et c’est quand il fût rentré dans son fief normand qu’il a envoyé la statuette . Pas de Paris (source Pèlerinages de France )
      Le chapelet s’appelle la Petite couronne : 3 Notre Père pour célébrer le don de Dieu en les personnes de Jésus ,Marie et Joseph , 12 Ave Maria pour célébrer les 12 années de l’enfance du Christ . dit tous les 25 du mois tout comme pour le Jésus de Prague et chaque année du 25 Janvier au 2Février une neuvaine qui reprendra petite couronne. La neuvaine au Jésus de Prague se fait du 16 au 25 Janvier. Ceci est normal, puisque le 25 Janvier c’est la fête du SAINT NOM DE JESUS . Mais tout le mois de Janvier doit être consacré au Saint Enfant Jésus selon la coutume des saintes âmes (source Monsieur l’Abbé Koller)
      Monsieur l’Abbé Koller parle dans son livre sur le Jésus de Prague https://www.clovis-diffusion.com/l-enfant-jesus-de-prague-c6x12345937 de soeur Marguerite du Saint Sacrement et explique comment l’on doit dire la petite couronne . il précise qu’en fait c’est bien le Jésus de Prague qu’elle honorait comme cela se faisait dans les Carmels depuis sainte Thérèse d’Avila
      Un modèle de ce petit chapelet se trouve autour du cou de Mon petit Jésus personnel en photo à la fin de l’article

      Reply
  6. Marie-Agnès Lacour

    Tout d’abord merci Maître
    @Violette
    “Dans votre première réponse vous faisiez état d’une dévotion plus ancienne et moins connue que celui de Prague “. je reprends là vos propres mots
    Or il existe en Europe 4 endroits de dévotion au Saint Enfant Jésus : le Santo Bambino de Rome : statue de 58 cm en bois d’olivier qui aurait eu le pouvoir de ressusciter les morts . cette statue date de 1530 et a été volée en 1994. On ne l’a jamais retrouvée celle qui est dans l’église à l’heure actuelle est une copie

    La statuette de Beaune date du XVII ème siècle et a été retrouvée récemment il y a 10 ans je crois par Soeur Jehanne d’Arc donc le culte fait par notre Sainte Marguerite du Saint Sacremen t n’a fait que reprendre récemment . Mais là où je trouve cela fabuleux c’est que c’est une soeur au nom de Jehanne d’Arc qui l’a retrouvée .et en cette année du centenaire de la canonisation de Jehanne la Pucelle je trouve le clin d’oeil de la Providence EXCEPTIONNEL
    Et je vous remercie Madame de m’avoir poussée dans mes retranchements pour aller trouver ce cadeau

    Puis il y a le BOM Jésus de Bragua au Portugal mais là je n’ai rien trouvé comme culte à l’enfant mais au Christ en souffrance plutôt
    Cependant tous ces cultes et ces statues sont postérieurs à l’Enfant Jésus de Prague qui reçut la visite de Benoît XVI en 2009 . Tous les cultes à l’Enfant Jésus qu’il soit de Prague ou d’ailleurs ont été propagés par les Carmels celui de Sainte Thérèse d’Avila (et après Prague ) qui a essaimé partout en France et celui des Carmes Déchaux Pour ce qui est de Sainte Marguerite du Saint Sacrement je ne doute en aucun cas qu’elle ait eu des conversations avec l’enfant Jésus (Tout comme Mère Yvonne Aimée de Malestroit ) et que celui-ci lui ait demandé des prières pour Qu’Anne d’Autriche ait un enfant d’autant plus que celle ci est entrée au carmel à 11 ans suite au décès de sa maman . Donc une enfant très proche de l’Enfant Jésus Cependant l a statuette lui fût offerte A Noêl 1643 par le Sieur de Renty effectivement : C ‘est une statuette en bois sculpté peint et articulé qui comme celui de Prague peut être habillé et il possède beaucoup de vêtements somptueux aussi

    Pour en revenir à la naissance de Louis XIV je pense que le mérite en revient à Frère Fiacre (sûrement conjointement aux prières de la petite Marguerite du Saint Sacrement ) car celui-ci malade après son entrée dans sa communauté apprend qu’Anne d’Autriche fournit des médicaments aux religieux qui en ont besoin .et par reconnaissance il va prier pour elle . Il le fera pendant 6 ans . La Vierge lui apparait 4 fois dans la nuit du 3 Novembre 1637 entre 1h et 4h du matin (sourceAleteia) annonçant la naissance prochaine de celui qui deviendra Louis XIV et elle le lui montra même tout en lui demandant 3 neuvaines , une à Notre Dame de Grâces à Cotignac, une à Notre Dame de Paris et une à Notre Dame des Victoires , demande qui fut transmise à la famille royale et le 5 Septembre 1638 Louis Dieudonné naquit . 7 Mois avant fou de joie Louis XIII avait fait consacrer la France à la Vierge Marie le 10 Février 1638.
    Saint fiacre est enterré dans la crypte de Cotignac

    Enfin pour en finir que l’on prie le J ésus de Prague ou celui de Beaune qu’est ce qui est le plus important : LA PRIERE et la PRIERE TOUTE SPECIALE A LA SAINTE ENFANCE du Christ

    Reply
  7. Marie-Agnès Lacour

    @Louis Chiren
    je ne vous ai pas bien remercié d’avoir mis une oeuvre de votre talent sur mon article et tous les commentaires . Je suis profondément touchée car il est très “touchant “ce petit Roi d’Amour ou petit Roi de Grâces comme vous voulez presque humain comme celui qui doit venir en chair et en os
    Grand Merci Monsieur
    Dieu vous garde

    Reply
  8. violette

    Madame,
    Reprenez mon premier message, j’ai mis le pluriel ” il existe d’autres dévotions à l’Enfant-Jésus” et non le singulier, En écrivant sur l’Enfant-Jésus de Beaune, je ne dis pas qu’il est le plus ancien, j’ai seulement voulu indiquer que la France en possédait un.
    Mais il se trouve une statue de dévotion à l’Enfant-Jésus qui date de 1620.
    C”est la prière qui compte.
    J’arrête là.
    Ben à vous

    Reply
  9. couronne

    Merci Violette de nous avoir relaté cette belle histoire de l’Enfant-Jésus de Beauine, nous avons tant de richesses en France. Nous devons le prier.
    Bonne journée en cette belle Fête du Rosaire

    Reply
    1. Marie-Agnès Lacour

      Vous avez raison , nous avons des richesses incommensurables en France grâce à la religiosité de nos rois aussi et du peuple français il fut un temps. Ainsi dans ma région au Puy Notre Dame, nous avons une Ceinture de la Vierge . Cette église dotée par Louis XI de monceaux d’or est actuellement dans un état piteux et triste . Heureusement nous avons encore Béhuard que Louis XI fréquentait aussi assidument
      A Neuvy Saint Sépulcre nous avons une ampoule du Sang du Christ . Là aussi cette basilique de style byzantin est peu fréquentée . Le vieux curé avait institué une petite confrérie du Précieux Sang et une petite librairie à côté . Il est parti et il n’y a plus rien
      .Et sûrement encore beaucoup de choses que je ne connais pas et tant qui ont été démolie ou sont en cours de démolition

      Reply
  10. violette

    Monsieur Texier
    j’ai adressé un commentaire hier soir, l’avez-vous reçu ?
    Bien à vous.

    Reply
  11. violette

    Monsieur,
    J’adressais une réponse à Mme Lacour, et j’ai eu en attende de modération.
    merci

    Reply
    1. Marie-Agnès Lacour

      Dieu vous garde Madame
      comme vous le dites et comme je l’ai mis aussi plus haut l’essentiel est la PRIERE A LA SAINTE ENFANCE DU CHRIST et que nous défendions les mêmes valeurs : la foi et la royauté
      bien à vous

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.