Retrouvez Hervé Volto qui est aussi une des plumes du CER (Conseil dans l’Espérance du Roi)

LES GRANDS ORDRES ETRANGERS : L’ORDRE DE LA TOISON D’OR.

Un Ordre de Chevalerie est une puissance Christique, dispensant à ses membres l’initiation, la consécration et l’investiture de la Chevalerie, distribuant aux Chevaliers et à leurs cercles d’influence les lumières et les forces sourdant de l’immuable tradition de la garde de l’Eglise et de la défense de la Chrétienté, assumant en son vivant esprit l’honneur de la Catholicité, au service de la gloire de N.S. Jésus-Christ et de l’établissement ici-bas de Son Royaume.

L’ORDRE DE LA TOISON D’OR est aujourd’hui l’Ordre de Chevalerie le plus élevé et le plus prestigieux d’Europe. Pour des Français habitués à vivre en république depuis 1870, celà peut paraître étrange, mais le fait est qu’il existe encore des Monarchies en Europe aujourd’hui.

……….

Hervé Volto in  : https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/01/02/les-grands-ordres-etrangers-lordre-de-la-toison-dor

 

1 thought on “Retrouvez Hervé Volto qui est aussi une des plumes du CER (Conseil dans l’Espérance du Roi)

  1. Hervé J. VOLTO

    Merci beaucoups, cher Alain.

    Cet Ordre célèbre, l’un des plus illustres de la Chrétienté, n’était décerné qu’à des membres de confession Catholique. Si en Autriche, la Toison d’Or n’est plus aujourd’hui qu’une confrérie aristocratique et Catholique de Nobles pénitants, en Espagne, elle est encore considée comme une sorte de Légion d’Honneur internationale et parmis les plus hautes disctinction Outre-Pyrénées : elle est accordée aux Souverains, aux Princes des Familles régnantes et aux membres de la plus haute Noblesse. Elle est également décernée aux diplomates et aux ambassadeurs.

    Si Louis XV fut fait Chevalier de la Toison d’or en 1749, le 15 aout 189, Napoléon I°, qui se considérait le successeur des Rois de France, créa un Ordre Français : les deux branches de l’Ordre de la Toison d’or faillirent être fondues par Napoléon Ier lors de la création de l’Ordre des Trois-Toisons d’Or, un Ordre destiné à récompenser les membres de la Grande Armée. Toutefois, cet Ordre, dont les statuts et les bijoux étaient prêts, ne fut jamais décerné sous la pression des récipiendaires de la Légion d’Honneur. Il finit finalement par être dissous en 1813.

    Sur le plan Légitime, seul le Roi de France Sacré à Reims pourrait décider si oui non restaurer en France les Trois Toisons d’Or de Napoléons I°, comme beaucoups pensent qu’il maintiendrait l’Ordre de la Légion d’Honneur. Il est à noter que le Prince Alphonse de Bourbon, père de l’actuel Duc d’Anjou, portait sur ses Armes le collier de la Toison d’Or en plus de ceux des Ordres du Roi, Saint-Esprit et Saint-Michel.

    Pour un vrai Chrétien en tout cas, seule la Chevalerie peut extraire du chaos actuel un Ordre conforme au plan Divin.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *