FLASH-FIN DES TEMPS : Extrait de l’extase de Marie-Julie Jahenny du 4 janvier 1884.

Afficher l’image source

       »J’ai tout fait pour mon peuple, dit le Seigneur. J’ai envoyé ma Mère sur la terre : très peu ont cru à sa parole. J’ai fait entendre ma voix partout ; je me suis choisi des victimes sur lesquelles j’ai opéré des merveilles et des prodiges : on les a méprisées et persécutées.

     Voici que je vais rappeler à moi ces paratonnerres et je vais tout détruire sur la terre. Elle sera couchée dans un cercueil mais, après l’avoir purifiée dans son sang, je la ressusciterai glorieuse, comme je suis moi-même sorti du tombeau.

   La désolation sera si grande et les châtiments si terribles que plusieurs sécheront de frayeur et croiront à la fin du monde.

      Il y aura trois jours de ténèbres physiques. Pendant trois nuits et deux jours, il y aura une nuit continuelle. Les cierges de cire bénits pourront seuls donner de la lumière en cette horrible obscurité : un seul suffira pour les trois jours mais, dans les maisons des impies, ils ne donneront aucune clarté.

   Pendant ces trois jours de ténèbres, les démons apparaîtront sous les formes les plus hideuses. Vous entendrez, dans l’air, les blasphème les plus horribles. Les éclairs pénétreront dans vos demeures, mais n’y éteindront pas les cierges : ni le vent, ni la tempête ne pourront les éteindre.

   Des nuages rouges comme le sang parcourerons le ciel.

    Les fracas du tonnerre ébranleront la terre. Des éclairs sinistres sillonneront les nues, dans une saison où ils ne se produisent jamais. La terre sera remuée jusque dans ses fondements. La mer soulèvera des vagues mugissantes qui se répandront sur le continent.

Le sang coulera avec tant d’abondance… que la terre deviendra un vaste cimetière. Les cadavres des impies et ceux des justes joncheront le sol. La famine sera grande. Tout sera bouleversé et les trois-quarts des hommes périront. La crise éclatera subitement. Les châtiments seront communs au monde entier et se succéderont sans interruption.

Lorsque mon peuple est tombé dans l’indifférence, j’ai commencé à le menacer. Aujourd’hui, il mérite ma Justice. Je suis venu sur la terre : ils veulent me chasser, m’enlever mon saint Tabernacle, renverser ma Croix et méconnaître ma puissance.

– Oh ! Seigneur, dit Marie-Julie, vous aurez pitié !

Oui, j’aurai pitié du bon peuple, mais l’autre, je l’engloutirai. La terre s’entrouvrira et il disparaîtra pour toujours. »

Ce texte est tiré du livre du Père Roberdel « Les prophéties de La Fraudais » aux éditions Résiac, pages 238, 239 et 240

 

2 thoughts on “FLASH-FIN DES TEMPS : Extrait de l’extase de Marie-Julie Jahenny du 4 janvier 1884.

  1. Conseil dans l'Espérance du Roi

    Et voici qui vient illustrer ce texte. La France vient à peine d’élire son nouveau président de la République ainsi que les députés à l’Assemblée nationale qui ne s’est même pas encore réunie pour donner le signal de la nouvelle législature. Et que nous annonce-t-on avec tambours et trompettes, fifres et tambourins, le jour même où défilent en rangs serrés tous les ….( censuré par la rédaction ) de la création sous la banderole d’une prétendue Marche des Fiertés (où sont-elles d’ailleurs ces fiertés…) ?
    Que plusieurs députés récemment élus déposent aujourd’hui même (tant est grande l’urgence que les Français frappés par l’inflation et la pauvreté apprécieront sans aucun doute) sur le bureau de l’Assemblée une PROPOSITION DE LOI CONSTITUTIONNELLE visant à INSCRIRE LE DROIT DE TUER LES ENFANTS DANS LE VENTRE DE LEUR MERE… dans la Constitution de notre pays.
    Si nous en doutions encore, ceux que Jupiter veut perdre, il les rend fous !

    Reply
  2. Jean DEWEER

    Depuis le début, depuis Eve et le serpent, depuis Caïn et Abel, etc.. les hommes ne cessent de contrarier Dieu mais celui-ci, d’une extrême patience n’a jamais, hormis le Déluge et quelques Sodome précurseurs… vraiment sévi. Mille ans sont comme un jour. Il ne cesse de prévenir, bons anges contre mauvais. Quand la ligne rouge ECARLATE aura-t-elle été jugée franchie? on peut tout de même s’en douter un peu. Quand une poignée resteront bons et que la multitude péchera, l’heure sonnera vraiment. Quand Dieu verra sa création vraiment en danger, menacée dans son existence, il sévira. On a jamais été aussi prés d’une guerre nucléaire généralisée. Meurtre individualisé de foetus généralisé, crime de masse banalisé, ouest et est tout aussi mauvais, tout semble bien se conjuguer pour qu’un STOP planétaire soit prononcé!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *