Survol des différentes branches royalistes et des “coucous” * qu’ils abritent

  • Titre librement interprété  de celui du film de Miloš Forman, “Vol au-dessus d’un nid de coucous  (1975) ,https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_au-dessus_d%27un_nid_de_coucou

(Paris) Aujourd’hui, 14 juillet, les Français célèbrent leur fête nationale en l’honneur de la Révolution. Un petit nombre, pourtant, aurait souhaité que cette date ne soit jamais soulignée. Bienvenue chez les royalistes de France.

Publié le 14 juill. 2019

Survol des différentes branches royalistes

Les Orléanistes

  • Les Légitimistes
  • Les Bonapartistes
  • Les Survivantistes

Ils croient que Louis XVII, le fils de Louis XVI et de Marie-Antoinette, n’est pas mort dans sa prison du temple en 1795. Pour certains, sa descendance est à rechercher dans la lignée du comte Karl Wilhelm Naundorff (1785-1845), qui prétendait être Louis XVII en personne. Ils servent actuellement le prince Hugues de Bourbon, aujourd’hui libraire dans la région de Tours. Archi-minoritaire.

  • Les Providentialistes

Les royalistes providentialistes s’en remettent à Dieu pour tout ce qui concerne le choix du roi qui, comme chacun sait, est le Lieutenant du Christ pour la terre de France. Ni orléanistes ni légitimistes, ils s’engagent à soutenir tout roi qui sera restauré par la Providence. La charte de Fontevrault, fondée en 1988, est la principale organisation providentialiste. Archi, archi-minoritaire

– L’Alliance royale.

Ce parti politique, fondé en 2001, prône le retour de la monarchie par des voies      démocratiques

https://www.lapresse.ca/societe/2019-07-14/en-france-les-royalistes-revent-encore

16 thoughts on “Survol des différentes branches royalistes et des “coucous” * qu’ils abritent

    1. Marie-Agnès Lacour

      Pas si sûr que cela mon ami . si on reste dans l entre soi c’est évident mais si tu navigues au sein du peuple non ils ne veulent même pas en entendre parler : le peuple ne connaitpas son HISTOIRE
      Seuls des évènements graves feront peut -être bouger monsieur tout le monde

      Reply
      1. Alain Texier Post author

        Hé bien que chaque lecteur actif de ce blog commence par faire célébrer sur ses terres une messe à l’occasion de l’anniversaire prochain (2023) de la mort du roi et nous aurons déjà fait plusieurs pas en avant.

        Reply
        1. Marie-Agnès Lacour

          ????????? je reste dubitative sur les pas en avant que nous aurions pu faire à travers une messe
          les prières quotidiennes sont il me semble déjà un pas en avant mais qui demande régulièrement et inlassablement la venue du Roi promis à part nous ? Certes il y a Pontmain et la constance à SALUER vigoureusement de ceux qui font le déplacement et en particulier notre gouverneur qui en est l initiateur mais cela ne fait quand même que l entre soi et Monsieur tout le monde ou Madame tout le monde restent tout de même ignorants de nos démarches d’autant que le déchristianisation est, elle, galopante , merci à l imposteur qui occupe le trône de Saint Pierre, et que l HISTOIRE LA GRANDE n est toujours pas connue de nos contemporains français qui acceptent tout ce qu’on leur fait ingurgiter sans rechigner justement parce qu’ils ne la connaissent pas les pauvres . Ils sont plus à plaindre qu’à blâmer ce n est pas de leur faute si on les a déculturés surtout quand on voit le choix hilarant ou à pleurer de celle qui va représenter la francopnonie et celui qui a pris la tête du ministère de la non culture
          A part cela cher Président honoraire je ne suis pas d’un caractère pessimiste ayant la FOI et l ESPERANCE
          la pratique de l Angelus 3 fois par jour parce que c ‘est une prière qui comble la très Sainte Vierge vaut bien une messe dite dans les 92 départements français une seule fois

          Reply
          1. Alain Texier Post author

            Bien chére amie,

            je suis étonné par la phrase la phrase : je reste dubitative sur les pas en avant que nous aurions pu faire à travers une messe.

            Il va en falloir des Angélus pour équivaloir à la Messe “Dans la religion catholique, appelée aussi Eucharistie, célébration du sacrifice du corps et du sang de Jésus-Christ présent sous les espèces du pain et du vin”. https://eglise.catholique.fr/glossaire/messe/.

  1. Hervé J. VOLTO

    Le Royalisme Légitimiste est un mouvement politique Français favorable au rétablissement de la Royauté Très Chrétienne dans la personne de l’aîné Salique, Catholique et de Naissance Légale des Capétiens, aujourd’hui Chef de la Maison de Bourbon. Ils défendent le caractère Sacré de la Royauté —Louis XVI faisant l’objet d’une vénération semblable à celle d’un Saint— et défendent un système Monarchique de droit Divin qui s’appuie sur la Noblesse.

    S’opposant à l’Orléanisme, qui est une laïcisation d’un système Monarchique libéral -et dans une moindre mesure au Bonapartisme- le mouvement Légitimiste est né au début du xixe siècle pour soutenir la dynastie Bourbonienne détrônée en 1830. Il a influencé la politique française pendant une grande partie du xixe siècle et constitue un courant important de la droite française à cette époque.

    Au décès du comte de Chambord en 1883, dernier représentant de la branche aînée des Bourbons issue du duc de Bourgogne, le mouvement légitimiste s’auto-dissout et disparaît de la vie politique. Une majorité de royalistes rallie alors le prétendant Orléaniste, tandis qu’une minorité de Légitimistes intransigeants reste fidèle à la deuxième branche aînée des Bourbons issue du Duc d’Anjou, qu’elle reconnaît comme seule successible à la Couronne selon le droit Monarchique traditionnel. Les Survivantistes sont des Néo-Légitimistes qui ne croient pas que le Duc d’Anjou soit l’aîné Salique, Catholique et de Naissance Légale des Capétiens car ils croient en la Survivance de Louis XVII et en sa descendance. Les Providentialistes sont comme les Survivantistes des Néo-Légitimistes qui ne croient pas que le Duc d’Anjou soit l’aîné Salique, Catholique et de Naissance Légale des Capétiens et s’en remettent à la Providence pour le choix du Roi à venir. Les Régentistes se rassemble autour de l’Ainé visible des Bourbons -Louis de Bourbon- en attendant la révélation de l’Ainé Salique, Henri de La Croix.

    Depuis la mort d’Alphonse II en 1989, l’aîné des Capétiens est pour les Légitimistes Louis de Bourbon, Duc d’Anjou, aîné des descendants agnatiques de Louis XIV, via Philippe V et Alphonse XIII, mais pour les Survivantistes, c’est l’ainé des descendants de Louis XVII; enfin, pour les Providentialistes, c’est un Prince inconnu dont on connait que le nom : Henri de La Croix.

    L’Orléanisme est un mouvement politique français apparu au xixe siècle et qui se décline sous deux formes, en deux périodes distinctes :

    -l’Orléanisme pur ou primitif (1830-1883), qui désignait les partisans de la maison d’Orléans et du régime de la monarchie de Juillet et qui s’est parfois appliqué aux courants politiques de la droite modérée ;
    -l’Orléanisme-fusionniste (depuis 1883), qui désigne les partisans de la maison d’Orléans qui la considèrent comme héritière des rois de France, à la suite du décès du comte de Chambord, dernier représentant de la branche aînée des Bourbons, et des renonciations supposément faites par le duc d’Anjou lors des traités d’Utrecht de 1713, auteur de la deuxième branche des Bourbons toujours subsistante.

    L’Orléanisme repose sur la fusion des élites et l’adhésion de la Nation.

    Il s’oppose au mouvement Légitimiste, partisan des Bourbons, aux Survivantistes, partisans du descendant de Louis XVII, aux Providentialistes, partisans du Roi chaché choisi par Dieu, et au Bonapartisme, partisan de la maison Bonaparte.

    Le Bonapartisme est une famille de pensée politique française, qui s’inspire des actions des empereurs Napoléon Ier et Napoléon III. Le terme a deux acceptions :

    -au sens strict, le bonapartisme vise à établir un régime impérial en France à la tête duquel serait placé un membre de la famille de Napoléon Bonaparte ;
    -au sens large, le bonapartisme vise à établir un État national à exécutif fort et centralisé mais d’essence républicaine et assis sur la consultation régulière du peuple par le biais de plébiscites.

    Le bonapartisme n’implique donc pas forcément l’adhésion à un système d’organisation politique héréditaire mais peut au contraire s’accommoder d’une forme républicaine de gouvernement. Il repose sur la fusion des élites et l’adhésion populaire. Ces deux facettes peuvent être distinctes ou confondues, selon les personnes et périodes.

    Pour résumer il y a trois courants Monarchiste en France :

    1. Le Légitimisme (et les Néo-Légitimismes : Survivantisme, Providentialisme, Régentisme).
    2. L’Orléanisme.
    3. Le Bonapartisme.

    Reply
  2. Marie-Agnès Lacour

    Pour ton information chaque fois que je le peux j enseigne l histoire à mon interlocuteur , encore vendredi à mon jardinier
    et chaque fois que je le peux j enseigne l histoire sur mon blog sur Telegram
    Je n ai jamais abandonné mon metier d’enseignant même lorsque je travaillais pour le GRETA avec des adultes qui savaient à peine lire et écrire , l esneignement de l histoire faisait partie de mon investissement pour eux après bien sûr les matières indispensables et je crois avoir su les passionner vu le nombre de questions que j avais à la fin du cours

    Reply
    1. DEWEER Jean

      Au GRETA, vous avez dû avoir des immigrés qui savaient tout de même bien lire et écrire, de couleur, voire même catholiques. Que pensez-vous de leur intégration dans la société française? Merci.

      Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    Les trois tendances Monarchistes :

    1. Les Légitimistes soutiennent Louis de Bourbon, Duc d’Anjou, qu’ils voient comme l’héritier Légitime selon les Lois Fondamentales du Royaume de France
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/

    Tout en reconnaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume, le Royalisme Néo-Légitimiste considère que le futur Roi n’est pas identifié à ce jour : ou bien il émergera du combat antimondialiste, et ce sera le début d’une nouvelle dynastie (Royalisme Providentialisme), ou bien ce sera le descendant du jeune Roi Louis XVII qui, comme on le sait aujourd’hui, a été “exfiltré” de la prison du Temple (Royalisme Survivantiste).

    2. Les Orléanistes soutiennent Jean d’Orléans, Comte de Paris.

    3. Les Bonapartistes soutiennent Jean-Christophe-Napoléon Bonaparte.

    Reply
    1. Alain Texier Post author

      Il ne me parait pas souhaitable dans cette période où nous essayons d’accréditer le concept de Royaliste providntialiste de dire que les tenants de cette option peuvent être rattachés aux … Légitimistes. Intellectuellement , cela peut peut -être se soutenir mais politiquement cela nuit à notre identification dans le pays royaliste.

      Reply
  4. Hervé J. VOLTO

    Je suis tout à fait d’accord avec Marie Agnès Lacour : les Français ne semblent pas vouloir le Roi. Peut-être qu’ils ne se rappellent plus de leur histoire. Mais une chose est certaines : pour avoir le Roi, les Français devront le demander.

    Les premiers à le demander devront être les Royalistes : rpions et agissons, agissions et prions… et espérons !

    Le concept de Royalisme Providentialiste rejoint le concept de Royalisme Légitimiste, LE ROI étant LA SEULE AUTORITE LEGITIME EMEMANT DE DIEU.

    -Seul dieu fait les Roi, Il prépare seul les race Royales : ici se trouve la plus grande des Légitimités.

    Ce sont les Légitimistes qui soutiennent mordicus le Duc d’Anjou qui sont dans l’erreur : pas les Providentialistes ! Nous, Providentialistes, nous sommes Ultra-Légitimistes, des Néo-Légitimistes qui attendent le Roi promis par la Providence
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/03/12/lultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais-ultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais/
    et
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/03/12/lultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais-ultra-legitimisme-ou-le-nouveau-legitimisme-francais/

    Reply
  5. Hervé J. VOLTO

    Les Légitimistes, les Survivantistes et les Providentialistes ont EN COMMUN qu’ils défendent la Royauté de droit Divin et le caractère Sacré de la Royauté —Louis XVI faisant l’objet d’une vénération semblable à celle d’un Saint, une cause de canonisation est même en cours— en défendant un système Monarchique Très Chrétien qui s’appuie sur le clergé et la noblesse : LE PRINCIPE EST LE MEME (le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu), SEUL CHANGE LE PRETENDANT (Nous Providentialistes, nous attendons le Prince promis par la Providence, et en atendant nous servons le principe).

    Les Orléanistes partent du principe opposé : c’est la Nation qui doit appeller le Roi !

    Les Bonapartistes pertent du même principe pour imposer un Empereur à la place du Roi !

    Les Légitimistes (et les Néo-Légitimites comme les Survivantistes, les Providentalistes et les Régentistes), les Orléanistes et les Bonapartistes ont en commun de vouloir la Monarchie cear elle a de bien d’apporter la CONTINUITE dans la conduite des affaires : le Monarcque restauré, c’est la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France au-delà de la République, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universel et du diktat des banques, des lobbies et des ONG.

    Pour les Royalistes, restauré aujourd’hui, le Roi Légitime -Salique, Catholique, descendant de Saint-Louis et de Naissance Légale- possèderait trois leviers pour gouverner : le COURAGE qu’apporte le long terme, la LIBERTE qu’apporte la Souveraineté, la JUSTICE qu’apporte l’esprit Chrétien. Pour nous, Providentailistes, la continuité Royale, assurée par l’hérédité, retire le pouvoir aux luttes partisannes, aux ambitions personnelles et à la corruption, et peut dès lors assurer le Bien Commun du peuple Français et LA PRENITE DE LA FRANCE T DE SA VOCATION CATHOLIQUE, le Roi de France, nouveau Constantin, devant gouverner Chrétiennement “pour le Bien Commun et le salut de l’Etat (Edit de juillet 1717)”, protégeant la Foi et la Patrie !

    La Reconquista espagnole n’aurait pas été possible sans la continuité Royale et sans la certitude que Roi Catholique avait de savoir son ouvre de longue halène continuée par son fils après lui, puis par son petit-fils et son arrière-petit-fils !!!

    Un choix nous est donné : avec le Christ ou contre le Christ !

    Le Divin Christ-Roi s’est fait voir à la Rue du Bac perdant Sa Couronne, nous Providentailistes nous devons prier, demander et annoncer le Grand Monarque qui recouronnera Dieu te la France. Pour Lui faire plaisir, et répondre aux demandes de Parays-le-Monial, plaçons donc notre Croisade de reconquète sous le Signe du COEUR DE L’AMOUR surmonté de la CROIX DU SACRIFICE, espoir et Salut de la France.

    Merci à Chouan de Coeur de faire chaque mois à Pontmain ( Voir par exemple : https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2022/11/15/jeudi-17-novembre-2022-128-eme-supplique-a-pontmain/) une dédicace au Sacré-Coeur. Le jour où nous le pourrons, mon épouse Antonella et moi viendrons…

    Reply
  6. Hervé J. VOLTO

    Une solution intelligente sur le plan politique semble être le Royalisme Régentiste
    https://www.sylmpedia.fr/index.php?title=Royalisme_r%C3%A9gentiste

    Si pour les Royalistes Providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la Providence divine, en l’occurrence à Jésus par Marie par la prière et par l’action, il n’en reste pas moins que pour nos esprits humains faibles et corrutibles, une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité, d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les Royalistes Régentistes proposent de reconnaître le Prince Louis de Bourbon, Duc d’Anjou -et non pas comme Louis XX, la différenvce est de taille- en tant qu’AINE VISIBLE des Bourbons. Cette régence en l’attente de la survenance de l’AINE SALIQUE,le Prince Henri de La Croix, dont seul Dieu sait si, et quand, elle se produira doit être bien comprise. Elle doit d’abord être distinguée des périodes de Régence telles que l’Ancien régime en a connu quelques unes.

    Les Régentistes ne choisissent pas. Ils constatent que le duc d’Anjou -et non Louis XX, il y a là plus qu’une nuance- est l’AINE VISIBLE des Bourbons, en l’absence du Prince de La Croix, AINE SALIQUE, objectivement invisible et silencieux.

    Nous avons EN COMMUN de défendre la Royauté de droit Divin et le caractère Sacré de la Royauté —Louis XVI faisant l’objet d’une vénération semblable à celle d’un Saint, une cause de canonisation est même en cours— en défendant un système Monarchique Très Chrétien qui s’appuie sur le clergé et la noblesse : LE PRINCIPE EST LE MEME (le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu), SEUL CHANGE LE PRETENDANT (Nous Providentialistes, nous attendons le Prince promis par la Providence, et en atendant nous servons le principe, et les Règentistes soutiennent le Duc d’Anjou dans l’attente du Prince de La Croix promis et annoncé par les prophéties).

    On en revient à l’ACTION ROYALISTE CATHOLIQUE
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2022/11/24/une-action-royaliste-providentialiste-qui-se-leva-au-lendemain-de-la-seconde-guerre-mondiale-l-action-royaliste-catholique/
    où, EN ATTENDANT LE PRINCE, il nous faut CONTINUER A SERVIR LE PRINCIPE.

    Reply
  7. DEWEER Jean

    Il y a une trentaine de sites royalistes. LIBERTE est le premier commandement de la république où l’on sait aussi que rien n’arrive sans raison. Si si peu de religieux les fréquentent en intervenant, c’est que ce ne doit pas être des lieux importants. Il doit y avoir des conséquences. Qu’elles soient partout assumées! Que sait-on des libertés laissées à chacun? Le peuple a voulu sa liberté, qu’il assume!

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *