Alain TEXIER (1945- 20 ** ). Une vie de royaliste (22 ) . Armoiries d’A Texier, CJA , dessinées et blasonnées par jean-Yves Pons (CER)

Blasonnement : Parti, au 1 de sinople au casque ouvert taré de profil d’argent, au 2 d’hermines à la croix fleurdelisée de gueules cantonnée de quatre navettes de tisserand du même posées en pal.

      En la 78 éme année de mon âge – je suis né le 17 décembre 1945 à Loudun          ( 86200)  ville sise  à 21 Km  de Fontevraud l’Abbaye (49590) , bourg cher à mon coeur, j’ai le  bonheur de  vous présenter mes armoiries  dessinées par Jean-Yves PONS, CJA , telles  qu’elles résultent de décisions  successives de personnes prenant  en compte les services  que j’ai pu leur rendre. 

 * Parti veut  dire  que l’écu est partagé en deux par une ligne verticale. 

A dextre

* Le sinople du 1 du parti  présente  un fond de couleur verte évoquant  la forêt de Scévolles sise  à peu de distance aussi bien de Loudun  que  de Brizay (86110. Coussay)  hameau  où est  situé la ferme de mes grands parents maternel, lieu privilégié de mes vacances poitevines. jusqu’à mon mariage   le samedi 14 octobre 1972.                                       

* Le casque taré  ( vu)  de profil est celui des anoblis. Il m’a été octroyé par M. Guy Guérin du Mas- Genêt , fondateur de l’ADF  (Association des   dernières familles anoblies par charge) et  dont ce  casque d’écuyer est le symbole, à raison des services que je  lui ai rendu en validant dans mes ouvrages ( Qu’est ce  que la Noblesse  ? – Tallandier (1988) particulièrement)   leur analyse  concernant la qualification de la révolution Française  comme un cas de  force majeure.

A senestre

* Le fond d’hermines du 2 du parti évoque les armoiries du Limousin ( d’hermines à la bordure de gueules) où j’ai effectue la  (quasi) totalité de mes actions militantes.  J’y suis arrivé l’âge de trois ans . Il  renvoie aussi via les armes de la Bretagne (d’hermines plain) à deux de mes prénoms bretons, (Alain ,Yves) et à mes activités d’enseignant de Droit; Saint Yves est le Saint Patron des avocats. Ajoutons  que le Limousin est aussi la terre natale de mon épouse, magistrate de l’ordre administratif  et celle de mon pére  Président (H) TGI de LImoges.

* La croix  fleurdelysée de gueules ( couleur rouge) ( Les royalistes  ont  eu tant de martyrs à cause de la révolution dite française) unit dans un élégant symbole  ma Foi catholique et mon Espérance  dans le retour du roi trés chrétien; L’un et l’autre ayant  sous-tendu la  fondation de la Charte de Fontevrault le Jeudi 25 aoùt 1988 en l’Abbaye royale de Fontevraud.

* Les  quatre navettes des tisserands entourant   la croix , posées verticalement (en pal)  font aussi , et enfin, de ces armes  des armes parlantes , un grand nombre de  familles portant le nom “Texier” ayant  choisi ce meuble à l’étymologie proche de leur nom pour orner leurs armoiries.

      N’a pas été représentées  sur ces armoiries  déjà trés complêtes , et pour plus de lisibilité,  ma qualité de Compagnon de Jeanne d’Arc (CJA), qualité explicitée ci-dessous.

Alain Texier, Garde des Sceaux, Conseiller à la Justice, aux Libertés publiques, aux devoirs et aux droits des Citoyens et Conseiller aux réformes institutionnelles du CER.

Elevé à la dignité de Compagnon de l’Ordre et ardente Compagnie royale du Mérite sous le vocable de Sainte Jeanne d’Arc (appelé communément Ordre royal de Sainte-Jeanne d’Arc) en date du 12 mai 2013, promotion Chrétien-Guillaume de Lamoignon de Malesherbes (Secrétaire d’Etat à la Maison du Roi puis fidèle défenseur du Roi Louis XVI, guillotiné pour son Dieu et son Roi).

Alain TEXIER , CJA.                                                                                                                   Docteur en Droit                                                                                                                Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques.

                                                              Pièces Justificatives.                                                                                                                         ——-                                                                            Argent:  http://www.blason-armoiries.org/heraldique/a/argent.htm                                    Cantonné http://www.blason-armoiries.org/heraldique/c/cantonne.htm                                         Casque taré : http://www.blason-armoiries.org/heraldique/t/tare.htm                                                Croix fleurdelysée : http://www.blason-armoiries.org/heraldique/f/fleurdelyse.htm                      Guerin du Mas-Genêt :  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/03/31/in-memoriam-commandant-f-n-f-l-guerin-lese-rappele-a-dieu-le-30-mars-1998/                                                 Hermine :  http://www.blason-armoiries.org/heraldique/h/hermine-fourrure.htm                   Loudun ; http://www.blason-armoiries.org/heraldique/p/pal.htm                                                    Navette http://www.blason-armoiries.org/heraldique/n/navette.htm  `                                              (En) pal .   http://www.blason-armoiries.org/heraldique/p/pal.htm                                                       Parti. http://www.blason-armoiries.org/heraldique/p/parti.htm                        Sinople. http://www.blason-armoiries.org/heraldique/s/sinople.htm 

(à suivre)

 

 

 

 

16 thoughts on “Alain TEXIER (1945- 20 ** ). Une vie de royaliste (22 ) . Armoiries d’A Texier, CJA , dessinées et blasonnées par jean-Yves Pons (CER)

  1. Conseil dans l'Espérance du Roi

    C’est ici (presque) tout Alain Texier ! Et une démonstration supplémentaire de ce que nous offre l’héraldique en matière de variété mais aussi de capacité synthétique. Au point que l’on pourrait y voir une science exacte autant qu’un art. Merci Alain pour cet heureux moment.

    Reply
    1. Alain Texier Post author

      Oh cher jean-Yves, rien de tout cela n’aurait été possible sans toi et ton talent d’héraldiste.

      Reply
  2. Hervé J. VOLTO

    Moi j’ai trouvé çà
    https://www.heraldrysinstitute.com/lang/en/cognomi/Texier/idc/679767/

    Le nom de cette maison est diversement écrit Tessier, Teyssier et mieux Texier. Le Nobiliaire du Limousin, qui donne la filiation de cette famille depuis la fin du XVème siècle, constate que, le 4 novembre 1507, Barthélemy Texier, docteur ès-lois, conseiller au parlement de Bordeaux, rendit à Alain d’Albret, vicomte de Limonges, aveu de la quatrième partie de la chatellenie de Javerlhac; qu’en 1541, François Texier, écuyer, seigneur du Breuil, paroisse de Jumilhac, fit semblable hommage, de même que le fils de ce dernier, le 14 février 1583. Dans ce même Nobiliaire on voit que: Sicaire-Adrien Texier, écuyer, seigneur de Talivaud, gendarme de la Guienne, et capitaine de cavalerie, nommé chevalier de Saint-Louis, le 25 mai 1775, habitait Nontron, où fut élu colonel de la garde nationale, le 15 septembre 1789; qu’il eut deux fils, dont l’un, Ambroise-Andrien, fut gendarme de la garde, et le second émigra. Rentré en France en 1802, il fut fait chevalier de Saint-Louis par ordonnance du 8 novembre 1815, et fut élevé au grade de chef de bataillon du génie, par un brevet du 20 février 1817. Marié avec Marie-Marthe de Saleton, il a eu, entre autres enfants: Julie-Jeanne-Virginie, qui à épousé François-Armand de Fornel, et Jeanne Julie, mariée, le 15 novembre 1841, à Jean-Louis Desmier. A l’assemblée générale de la Noblesse, en 1789, la famille Texier à été représentée à Angoulême, à Tours et à Périgueux. Parmi les votants dans cette ville, on voit, ainsi inscrit: haut et puissant seigneur François Tessier, marquis de Javerlhac, seigneur de Javerlhac et maréchal de camp. …

    Reply
    1. Alain Texier Post author

      Aucun lien de parenté avec moi…Texier est un nom assez fréquent. Tu ne vas pas tous nous les donner ???

      Reply
    1. Conseil dans l'Espérance du Roi

      Cher ami, permettez-moi quelques remarques. La première est le manque de sérieux bien connu de la banque de données à visée strictement commerciale intitulée “Heraldry Institute of Roma”. La deuxième est le nombre très élevé des familles Texier (ou dérivés) ce qui d’ailleurs explique la fréquence du meuble intitulé “navette de tisserand” et que vous pouvez vérifier par exemple ici : https://www.geneanet.org/archives/armorial?action=search&name=TEXIER.
      La preuve en est d’ailleurs la diversité aussi des emblème Volto sur le même site ci-dessus.
      Seul Alain connaît ou peut avoir une idée de son arbre généalogique, pas nous ! Et, en ce qui concerne les armoiries publiées dans cet article, il s’agit d’une création pour des armes personnelles et non une reprise d’armes familiales, ce qu’autorisent les règles de l’héraldique.

      Reply
    2. Alain Texier

      Aucun rapport avec l’article que tu annonces vouloir commenter . J’en appelle à ton sérieux.

      Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    Votre serviteur a déjà ce qu’il faut :

    Hervé Joseph VOLTO
    https://www.heraldrysinstitute.com/lang/it/cognomi/Volto/idc/876403/
    des Comtes VOLTOLINI DE VALTELINA et des Princes DE VOLTOLINA
    https://www.heraldrysinstitute.com/lang/it/cognomi/Voltolini+Di+Valtellina/idc/12422/idt/en/
    et
    https://www.heraldrysinstitute.com/lang/it/ricerca/?search=VOLTOLINA

    Mais le blason de notre ami
    https://www.heraldrysinstitute.com/lang/en/cognomi/Texier/idc/679767/
    est tout un programme : le lévrier (comme le chien en général) est associé à la fidélité, le blanc (Argent) à la pureté d’intention et le rouge (Gueule) à la vaillance.

    Reply
    1. Conseil dans l'Espérance du Roi

      Merci cher ami pour vos compliments mais, à propos de l’Heraldry Institute of Roma, les voilà pris la main dans le sac ! Car les armoiries des familles Pons posent exactement le même problème que celui soulevé plus haut. Celles qui figurent sur le lien que vous nous avez indiqué ne correspondent en aucun cas aux véritables armoiries des Pons de Saintonge (et de leurs différentes branches ou autres nombreux lieux découverts à marée basse). Pas plus d’ailleurs qu’à ceux d’Aragon, de Catalogne et des Iles Baléares dont je suis issu. Alors un conseil : prudence est mère de sureté… Et j’en sais quelque chose pour avoir fait un travail généalogique familial très serré.

      Reply
    1. Conseil dans l'Espérance du Roi

      Le problème c’est que les Pons Saint-Maurice ont des origine pour le moins incertaines. Ils ont longtemps prétendu être une branche collatérale des Pons de Saintonge (sans preuve) jusqu’à être démentis par les généalogistes du roi (en particulier Louis Chérin). Quant à leurs liens avec la Catalogne elle me semble une vue de l’esprit…
      En revanche, deux choses sont certaines : il existe depuis la plus haute époque une famille Pons originaire et implantée en Aragon puis en Catalogne qui a fait souche à Minorque à l’occasion de la conquête de l’île par Alphonse III, en 1287. Mais un membre de la famille Pons de Saintonge, implantée en Périgord par un mariage avec une Rudel de Bergerac et installé à Montclar de Périgord (Dordogne), a participé à la croisade d’Aragon de 1285 est… y est resté ! Il existe d’ailleurs un fief dit de Montclar dans la région et duquel est issu Joseph Pons y Guimera qui fut… Lieutenant-général des armées de Louis XIV, décoré de l’ordre du Saint-Esprit pour ses faits de guerre (en particulier le Palatinat de triste mémoire).
      La boucle est bouclée et le monde est petit.

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

The maximum upload file size: 2 Mo. You can upload: image, audio, document, spreadsheet, interactive, text. Links to YouTube, Facebook, Twitter and other services inserted in the comment text will be automatically embedded. Drop file here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.