Un chef indien chercherait à rencontrer des “Bourbons” pour récupèrer ses terres.

Ce message  avait  été posté il y a quelques mois  sur une liste de diffusion royaliste.Il me parait n’avoir rien perdu de son actualité, je  vous le reroute donc.

Intéressant,
j’ai fait la rencontre il y a quelques jours du Grand chef indien d’Amérique du Nord, le dernier chef indépendant non pensionné par les gouvernements américains et canadien.
Très sympathique, il m’expliquait être de ce fait le seul ayant la possibilité de porter plainte contre l’occupant, pour récupérer ses terres, et celles de ses ancêtres.
Très pro-français et royaliste de cœur, il me disait baser son argumentation sur le traité par lequel les français ont cédé les territoires de la “belle Province”* lors du Traité de Paris en 1763 ** dans lequel les français avaient mentionné ne pas être les propriétaires des territoires indiens que les anglais se sont vite chargés d’occuper, les ayant inclus dans les possessions acquises de facto.
Subtile perfidie, dont nous connaissons la suite, 25 millions de morts chez les Indiens.
Il cherche le soutien des Bourbons pour plaider sa cause.

L.H.

*La Belle Province est une périphrase utilisée pour désigner le Québec en tant que province du Canada
Cette devise a été apposée sur les plaques d’immatriculation de la province de 1963 jusqu’en 1977.

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Belle_Province

** https://fr.wikipedia.org/wiki/Traité_de_Paris_(1763)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.