Lorsqu’un mouvement royaliste Légitimiste prie- sans doute- le Notre Père à sa façon.

Qu’avions nous fait pour  que le Cercle Cadoudal du pays Vannetais refuse* de prendre  connaissance  de notre invitation à participer aux Rencontres fontevristes du vendredi 25 août 2017 au Domaine de Mestré, proche  de l’Abbaye royale de Fontevraud ? 

Oh trés peu de  choses en somme, sinon rappeler que lorsque l’on prie le Notre-Père, il ne  faudrait pas dire :  que Votre volonté  soit  faite sur la terre  comme au Ciel sauf pour le trône de France où là , Seigneur, ce sera ma  volonté  qui sera  faite Seigneur avec le couronnement de Louis XX et non la vôtre.

Et que l’on ne vienne pas nous dire que la volonté de Dieu s’est déjà manifestée en faisant de ce prince; l’aîné  visible des  Bourbons . A l’heure où j’écris ces lignes et sans doute aussi à l’heure ou vous les lirez , la France est toujours en république et ce – de facto- depuis le 21 janvier 1793.

Alain TEXIER, Président  fondateur de la Charte de Fontevrault.

  • Voir la troisième case  en partant du haut ” Pli refusé par le destinataire” spécifiquement  cochée.

0 thoughts on “Lorsqu’un mouvement royaliste Légitimiste prie- sans doute- le Notre Père à sa façon.

  1. Irène Pincemaille

    Que voulez-vous, on ne discute pas avec les imbéciles et les sectaires !!!
    CADOUDAL ! : mais, au fait, pour qui “roulait-il” ? mais, pour le Roi de France, certes (pas pour le Roi d’Espagne autant que je sache), mais aussi, ô combien ! comme tous les combattants des guerres de l’Ouest : pour LE CHRIST QUI EST ROI DE FRANCE ! il serait bon de rappeler cette évidence à ces messieurs.
    Amitiés.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.