Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes « Vezelay la résurrection »

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales  https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter le tableau récapitulatif des oeuvres de maître Louis Chiren .

https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

(*) LETTRE DE VENISE (3 mai 2009) ; le confessionnal de Sainte-Marie-des-Français. http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-31726284.html

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/v%C3%A9zelay-la-r%C3%A9surrectionhttps://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/v%C3%A9zelay-la-r%C3%A9surrection

   Cette illustration est née les 28 et 30 septembre, je l’ai continué le 1er, 2 et 3 octobre 2020. Elle fait suite à mon second pèlerinage à Vézelay le vingt six août 2020, le premier ayant eu lieu le trois août 2016.

Le 28 septembre nous pouvions méditer ce texte dans le livre de la Sagesse (1)  10,10-14

    “La Sagesse de Dieu a conduit le juste sur des chemins sans obstacles ; elle lui a montré le Royaume de Dieu et lui a donné la science des saints. Elle l’a fait réussir dans ses peines et a couronné de succès ses efforts.

     Elle l’assista contre d’avares oppresseurs et lui fit acquérir des richesses. Elle le garda contre ses ennemis et le protégea contre ceux qui lui dressaient des embûches ; elle lui donna la victoire dans un rude combat, pour lui apprendre que la piété est plus puissante que tout.

      Elle n’abandonna pas le juste vendu mais le préserva du péché ; elle descendit avec lui dans la fosse et ne le quitta pas dans les chaînes jusqu’à ce qu’elle lui eût procuré le sceptre royal et la puissance sur ses oppresseurs ; elle convainquit de mensonge ceux qui l’avaient accusé et lui donna la gloire éternelle “.

    Le 1er octobre nous fêtions saint Remi, évêque et apôtre des Francs qui baptisa Clovis et obtint par la prière le miracle de la sainte ampoule (2) . Le 2 octobre nous pouvions prier nos saints anges gardiens. Enfin le 3 octobre nous célébrions sainte Thérèse de l’Enfant Jésus (3) , docteur de l’Église et patronne secondaire de la France.

     Cette illustration s’inspire du portail du flanc sud de la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay (4) . Le monument ayant subi de graves détériorations, cet ensemble sculptural date de la restauration de l’édifice sous la direction d’Eugène Viollet-le-Duc (5)  à partir de 1840. Sur ce dernier, le Christ trône au sommet de la présentation tenant les Saintes Écritures, il bénit de façon traditionnelle indiquant la Sainte Trinité et sa double nature par la position de ses doigts. La Sainte Vierge siège à sa droite, couronnée, posant la main gauche sur son accoudoir car elle participe à son règne. Sainte Marie Madeleine se tient à sa gauche à genoux en adoration. Deux sarments de vigne sont positionnés aux extrémités, illustrant la parole du Christ :

Jean 15-1,8

“Je suis la vraie vigne et mon Père est le vigneron.

Tout sarment qui, en moi, ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il en porte davantage”.  Enfin deux anges surplombent la composition élevant les âmes vers les Cieux.

      Cette année particulière où des restrictions virucides s’abattent sur la France, les lieux emblématiques comme Vézelay attiraient les cœurs à la recherche de l’élévation de leurs âmes. Mon premier pèlerinage en 2016 m’avait fait percevoir un monument marqué par le temps, majestueux, dominant la colline de toute sa hauteur. En 2020 une campagne de restauration s’achevant, c’est une façade lumineuse de clarté qui accueillait le pèlerin comme un signe de résurrection de la France éternelle.

     Car la Madeleine comme on la nomme parfois en a traversé des vicissitudes. La basilique mêlant l’art roman et gothique nous raconte une histoire mouvementée. Une première abbatiale avait vu le jour dans le village d’en bas, Saint-Père-Sous-Vézelay (6)  vers 858 placée directement sous la protection du Saint-Siège.

      De nos jours une magnifique église que décore une dentelle de pierre l’a remplacée car l’abbatiale d’origine sera dévastée par les normands.

     Les moines bénédictins s’installeront sur la colline fondant une première église carolingienne dont nous pouvons toujours admirer la crypte qui abrite les reliques de sainte Marie Madeleine (où je n’ai pas manqué de prier pour la flotte providentialiste) (7) .

Celles-ci viendront de Saint-Maximin (8) ramené par un moine du nom de Badilon (9) . Les premières ostensions au 11ème siècle produiront des miracles et en 1050 l’abbaye passera sous le vocable de la sainte après avoir été placé sous celui de la Sainte Vierge.

Bernard de Clairvaux (10)  y prêchera la seconde croisade en 1146, Richard cœur de Lion ainsi que Louis IX en seront les hôtes prestigieux. L’abbaye est soumise à l’ordinatio ( autorité) de Cluny. En 1096 l’abbé Artaud entreprend l’édification d’une nouvelle église par un nouveau chœur et un nouveau transept, la nef de l’église carolingienne est conservée.

Le 21 juillet 1120 la charpente prendra feu, on déplorera 1127 morts selon la chronique de Saint-Maixent. C’est l’abbé de Semur qui assurera la reconstruction. En 1162 le pape Alexandre III permet à l’abbaye de se séparer de Cluny, elle est alors placée sous l’autorité du roi.

La troisième croisade (11)  partira de Vézelay en 1190. En 1267 les reliques de sainte Marie Madeleine sont transférées à Saint Maximin en présence du légat du pape et de saint Louis ne présageant rien de bon pour l’avenir du lieu.

Moins d’un siècle plus tard après la construction de la tour occidentale de style gothique, le déclin de Vézelay s’amorce. En 1458 Pie II (12) ne peut que constater la désaffection des pèlerins, les finances manquent cruellement.

Les décennies suivantes verront les chanoines remplacer les moines, sous la direction d’un abbé commendataire. En 1555 le cardinal Odet de Coligny (13) devenu abbé, se convertira au calvinisme devenant le chef de file des huguenots. En 1568 et 1569 l’abbaye est occupée par les troupes huguenotes puis par les troupes royales.

Dans les rapports de 1668 et 1680 le constat est fait de l’état de ruine des lieux. En 1760 les bâtiments abbatiaux à l’abandon sont vendus et détruits.

En 1790, l’abbatiale Sainte-Marie-Madeleine devient une simple église paroissiale, le collège des chanoines est supprimé, les bâtiments sont vendus et le lieu saint sert de carrière de pierre, seule la salle capitulaire est en état. En 1793 les sculptures extérieures des portails sont décapitées et mutilées par Hubert Lerond, maçon de son état. Ironie de l’histoire, il sera employé par la suite à la restauration de l’abbatiale.

Le 22 octobre 1819 la foudre tombe sur la tour Saint-Michel, un incendie s’ensuit. Enfin le 9 août 1840 après tant d’épreuves qui semblent démontrer l’acharnement du malin sur le lieu, Prosper Mérimée (14), nommé  inspecteur général des monuments historiques depuis 1834,  découvre Vézelay en ruine et frappé par sa beauté meurtrie rédige ces lignes : “…si l’on tarde encore à donner des secours à Madeleine, il faudra bientôt prendre le parti de l’abattre pour éviter des accidents “.

En 1840 Viollet-le-Duc (15)  entame la restauration de la dame de pierre en même temps que de nombreux chantiers historiques dans la région.

Le 23 juillet 1879, l’évêque de Sens , Victor-Félix Bernadou  (16) ,remet les reliques de sainte Marie Madeleine à leur place et les pèlerinages reprendront jusqu’en 1912. Il est à noter qu’en 1898, elles furent dérobées et retrouvées sous une tombe par un enfant. Le 2 février 1899, elles sont replacées lors d’une cérémonie d’action de grâce dans la crypte.

Comment ne pas faire le rapprochement devant tous les tourments liés à ce lieu saint, avec le charisme et la place privilégiée de sainte Marie Madeleine auprès du Christ Sauveur. Un acharnement évident s’est opéré à travers les siècles. Et pourtant la basilique s’est redressée, elle a bénéficié d’une protection surnaturelle que le pèlerin ne peut que constater, elle est un symbole de résurrection.

La pécheresse qui aima tant Jésus essuyant ses pieds de ses longs cheveux, qui assista à l’agonie du Fils de Dieu, à sa mise au tombeau et fut témoin de sa Résurrection est une grande sainte vers qui nos prières doivent se tourner (17) .

Le but ultime de nos vies, porté par le sacrifice du Christ est une route tracée d’obstacles en tous genres. L’espérance incarnée par sainte Marie Madeleine sur ce lieu saint de France est à placer dans la miséricorde divine.

Qu’il soit fait selon sa Très Sainte Volonté dans les épreuves que nous traversons et dans le redressement tant attendu du royaume de France si tel est le bon plaisir du Roi du Ciel.

 

Et aussi.

(1) https://fr.wikipedia.org/wiki/Livre_de_la_Sagesse              https://www.aelf.org/bible/sg/1

(2) -http://salve-regina.com/index.php?title=La_sainte_ampoule

(3)– http://www.therese-de-lisieux.fr/sainte-therese-de-lisieux-de-l-enfant-jesus/biographie-de-sainte-therese/

(4) -https://www.youtube.com/watch?v=bxpmiO6Eb30

(5) –https://fr.wikipedia.org/wiki/Eugène_Viollet-le-Duc                                     https://histoire-image.org/fr/etudes/viollet-duc-restauration-monumentale

(6)-https://bourgognemedievale.com/departement-et-pays/yonne/pays-avallonnais-suite/saint-pere-vezelay/

(7) – En retour , je demande  à ceux  qui liront  ces lignes  de prier  aux  intentions de Louis Chiren. A.T.

(8) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Saint-Maximin-la-Sainte-Baume

(9)- https://nominis.cef.fr/contenus/saint/12691/Saint-Badilon.html

(10)-https://www.herodote.net/Un_redoutable_combattant_de_la_foi-synthese-2059.php

(11) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Troisième_croisade –

(12)- https://fr.wikipedia.org/wiki/Pie_II

(13) -https://fr.wikipedia.org/wiki/Odet_de_Coligny

(14)-https://fr.wikipedia.org/wiki/Prosper_Mérimée

(15) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Eugène_Viollet-le-Duc

(16) -https://fr.wikipedia.org/wiki/Victor-Félix_Bernadou

(17) – NDLRB. Rappelons  que  Sainte Marie-Madeleine est la Sainte Patronne des responsables suprêmes ( Présidents, Gouverneurs, Secrétaire Général, Secrétaire Général adjoint, Trésorier, Délégués ) de la Charte de Fontevrault. https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/07/22/22-juillet-2016-fete-de-sainte-marie-madeleine-protectrice-des-responsables-supremes-de-la-charte-de-fontevrault/

 Et encore

Les signes dans le ciel continuent. Bienheureux ceux qui pourraient les y voir.

 

0 thoughts on “Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes « Vezelay la résurrection »

      1. Louis Chiren

        Bonsoir Monsieur Texier, merci de votre gentillesse, je ne fais que piocher dans l’histoire de France qui nous le savons est d’une richesse immense. Bien à vous dans ce temps suspendu.

        Reply
  1. Marie-Agnès Lacour

    “j’adore” vos remerciements réciproques , on se croirait dans un salon XVIII ème ce qui fait le plus grand bien dans ces temps de vulgarité et laisser -aller . J’aimerais de temps en temps remonter le temps justement . je le fais par la lecture mais j’aimerais beaucoup que ce fût en vrai avec les sons
    Certaines fois vos dessins me transportent Maître ainsi comme le petit marquis dans le sujet de la non éducation nationale dans laquelle je ne me reconnais plus . Lorsque j’enseignais à Nanterre j’avais à l’époque déjà une majorité d’étrangers mais comme nous nous sommes bien amusés et comme mes élèves m’ont donné du contentement . Je me souviens d’une petite yougoslave arrivée dans ma classe sans savoir un mot de français et en fin d’année très brillante . Que de joie m’a donné l’enseignement . Lorsque j’ai arrêté en 1988 je savais déjà ce vers quoi nous tendions et je ne me suis pas trompée j’étais même en dessous de la réalité actuelle
    MERCI ET GRATITUDE

    Reply
  2. Louis Chiren

    Bonsoir Madame Lacour. Merci pour votre témoignage, vous avez exercé un très beau métier. La vieille France coule dans nos veines, en ce temps là tout était beau même les humbles chaumières.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.