1 thought on “La Restauration à l’école de la république.

  1. Hervé J. VOLTO

    La Restauration mérita bien son nom. Ayant trouvé le Pays vaincu et ruiné, en 1815, elle restaura la France en quelques années, elle releva les finances, et dès 1823, grâce à la sage administration du Baron Louis, le franc était au pair et la rente le dépassait à 104 francs or. En dix ans, notre commerce extérieur avait presque doublé. La prospérité devint générale. On établit les caisses d’épargne. Successivement furent fondées l’Ecole des Mines, l’Ecole des Chartes, l’Ecole Forestière, l’Ecole Centrale, etc. Aussi Renan a-t-il pu dire :

    –La Restauration a fondé le vrai développement intellectuel de la France au XIXè siècle.

    Au point de vue extérieur, la Restauration rendit à la France la place prépondérante que les défaites impériales lui aient fait perdre parce que Louis XVIII, se plaçant sur le terrain traditionnel de la politique Royale, et s’adressant à des Souverains, put leur parler non seulement «d’égal à égal», mais encore avec «toute la supériorité de sa race !» De A tel point que quinze ans après, notre Ministre de la Marine ne craignit pas de répondre à l’Ambassadeur d’Angleterre, venu pour manifester l’opposition de son Pays à l’expédition d’Alger :

    –La France se f… de l’Angleterre. Elle fera dans cette circonstance, ce qu’elle voudra sans souffrir de contrôle ni d’opposition.

    Et la France alla à Alger.

    Alors que veille de la chute de Charlkes X, la France Royale plante victorieusement son drapeau fleurdelisé sur Alger et fait du pays qu’elle a formé, comme un dernier fleuron de sa couronne treize fois séculaire, ces département Français “de là-bas”, qui en se développant et en s’étendant deviendront, en compensation du Canada et de la Louisiane ravis par l’Angleterre, une nouvelle France…

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *