Replongez vous avec le blog du CER* dans la grande misère des armoiries de la France républicaine

Mestre du web.  Jean-Yves Pons.  

Les lignes  qui suivent  ne sont  que des extraits d’une analyse plus vaste à laquelle  conduit le lien donné in fine, nous  vous y renvoyons.

…………..

Les révolutionnaires ne s’y sont d’ailleurs pas trompés lorsque, dans leur délire destructeur et leur obsession régénératrice, ils abolirent en juin 1790 les armoiries du roi et des particuliers mais aussi, par le fait même, celles de la France. La République ne s’y trompe pas davantage en refusant depuis septembre 1870 un emblème héraldique à la France et aux Français en se cramponnant au seul drapeau tricolore (article 2 de notre Constitution) dont l’histoire apparaît bien mince en regard de celle de la fleur de lis et même d’autres emblèmes qui accompagnèrent l’histoire de notre pays au fil des siècles. En effet, ni Marianne, allégorie de la République qui ne s’enracine dans aucun système emblématique, ni les bonnets (qu’ils soient « rouges », « phrygiens » ou « de la liberté ») par trop associés aux débordements de la Terreur (au point d’en avoir effrayé Robespierre lui même !), ni les monogrammes RF (lettres initiales de République française) aux styles incertains et variables, et moins encore les faisceaux de licteur ou autre pelta hérités de la Rome antique ne sont des emblèmes dignes de la France ; seul le coq parvient à survivre tant bien que mal grâce à ses accointances…sportives ! Et ce n’est pas le logo tricolore de la République, imposé sans concertation en 1999 par les services du Premier Ministre de l’époque (Lionel Jospin) et qui fleurit depuis sur tous les documents officiels, qui peut en tenir lieu : nous y observons le profil blafard d’une Marianne grimaçante se détournant d’un ciel sans nuage pour se perdre dans le rouge violent du drapeau tricolore.

Logo_de_la_République_française_(1999).svg    Ce terrible particularisme, qui fait de la France le seul pays d’Occident sans armoiries d’Etat, en dit long sur la volonté de déculturation de l’oligarchie au pouvoir qui s’efforce de cacher la véritable face de l’identité de la France sous le faux débat dont on nous a rebattu les oreilles. A l’inverse, dans l’ensemble des pays occidentaux, l’héraldique en général et les armoiries d’Etat en particulier constituent encore aujourd’hui une part essentielle et inaliénable du patrimoine, non seulement historique ou culturel, mais aussi politique. Aucun de ces pays n’a, il est vrai, commis la faute d’élever au rang de religion d’Etat la folle idée de faire du passé…table rase ! Il n’est qu’à voir la vitalité des artistes créateurs en ce domaine autant que des institutions chargées de ces questions emblématiques : les pays du nord de l’Europe sont ici particulièrement imaginatifs tandis que ceux du sud ou de l’est mettent davantage l’accent sur la redécouverte et la mise en œuvre des sources anciennes.

………

https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2019/08/27/dans-les-archives-du-cer-ou-les-francais-ont-la-memoire-courte-3/

0 thoughts on “Replongez vous avec le blog du CER* dans la grande misère des armoiries de la France républicaine

  1. Agnès Lacour

    Dieu que c’est vrai tout cela !!! Et par coïncidence c’était l’objet d’une de mes discussions avec deux de mes fils aujourd’hui . L’inculturation totale
    Mais que peut-on attendre d’un ministre qui prétend ( aucun ne l’avait fait jusqu’à maintenant ) que les livres sont inutiles et que les enfants n’ont plus besoin de livres ??? Que peut-on attendre d’un état qui impose l’arabe dès le primaire !!! https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/enseignement-de-larabe-lecole-macron-cede-une-semaine-avant-le-deconfinement-118947

    Oh oui que je t’appelle Seigneur viens , ne nous fais plus attendre et renverse cette hydre immonde qu’est la république . Moi qui ai enseigné pendant 20 ans je n’en peux plus !

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.