Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “Quand tombera le masque” »

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN,  Artiste et poète inspiré, d’oeuvres catholiques et royales

https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete

     “La Charte de Fontevrault *  fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres

(*) LETTRE DE VENISE (3 mai 2009) ; le confessionnal de Sainte-Marie-des-Français. http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-31726284.html

Cette illustration qui s’inscrit dans l’actualité brulante du moment a été réalisée les 14, 15, 16 et 17 octobre 2020. Le lien vers la page :   https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/quand-tombera-le-masque

     Le 14 octobre 719, Charles Martel emportait la bataille de Néry (1)  qui devait conduire à l’unification des francs. Le 15 octobre nous fêtions sainte Thérèse d’Avila (2) . Le 16 octobre 1793, la reine Marie-Antoinette (3)  était exécutée après un procès inique ajoutant une barbarie de plus aux exactions révolutionnaires. Le 16 octobre 708 voyait également la fondation du sanctuaire du Mont Saint Michel (4) sur le mont Tombe, par Aubert, évêque d’Avranches. Enfin le 17 octobre nous fêtions sainte Marguerite Marie (5) , apôtre du Sacré-Cœur de Jésus, âme privilégiée qui porta le message vital du Sauveur du monde à Son lieutenant en terre de France.

        Cette illustration vous présente Marianne, icône révolutionnaire dont l’histoire officielle nous enseigne qu’il est impossible d’en donner l’origine. Son prénom serait formée de Marie et d’Anne car nous dit-on il était de coutume de donner le prénom de la Vierge et de sa mère Anne au 18ème siècle.

Ce choix par des révolutionnaires est on ne peut plus intrigant lorsque l’on constate la haine qui fut la leur pour la religion catholique dont la Très Sainte Vierge fut justement la protectrice du royaume de France.

Une autre piste nous indique que ce prénom pourrait être issu de Mariamne (6) , princesse hasmonéenne contrainte d’épouser Hérode le Grand qui la fera exécuter. Son histoire a été illustrée dans des pièces de théâtre jusqu’à Voltaire dans son Hérode et Mariamne  de 1724.

Ce siècle des lumières (7)  hautement inspiré par les loges maçonniques qui revendiquent la révolution dans son essence, cache ainsi sous la symbolique et les secrets de l’initiation, ses fondements et ses croyances que protège la république dite française.

Si l’on revient à Hérode (8)  le Grand, c’est ce roi placé sur le trône de Jérusalem par les Romains, qui perpétra le massacre des saints innocents afin de faire disparaitre le roi des Juifs dont la naissance avait été annoncée à Bethléem. C’est pour la même raison qu’il avait fait assassiner son épouse Mariamne et ses propres enfants pour éradiquer toute rivalité politique.

      Marianne est bien la fille du mystère, les fantasmes et autres théories du secret, ne pouvaient que naître autour d’une figure symbolique dont-on ressent qu’elle est sacrée pour eux.

    La nature ayant horreur du vide, les projets et plans séculaires tournoyant autour de cette déesse raison qu’incarne Marianne, la figure féminine posée au centre de leur construction pyramidale, ne demandaient qu’à être comblés.

    Sous l’Ancien régime le royaume fut placé par Louis XIII sous le patronage de la Très Sainte Vierge. Il fallut la remplacer à la révolution par un personnage féminin symbolique. L’inversion des valeurs propre au malin qui sera le moteur de la révolution, érigera cette icône qui encore aujourd’hui revêt un caractère sacré. Cette sacralisation du profane sous le drapeau de la laïcité flirtant allègrement avec les traditions judéo-chrétiennes a atteint ses lettres de noblesse bien que la cacophonie qui l’accompagne divise comme à l’origine ses adeptes.

      Rappelons que la république n’est pas la France et qu’il ne suffit pas de proclamer que tous les Français sont unis derrière elle pour que cela soit une réalité. Non seulement bon nombre de nouveaux arrivants n’adhèrent pas à la république (nous en voyons la terrible démonstration) mais des fils et filles de France, né sur ce sol sous le pouvoir de Marianne, ne la reconnaissent pas comme leur déesse. Il est utile de dire à ce sujet qu’ils sont obligés de se soumettre à cet ordre dans les aspects administratifs, sécuritaires et autres comme ont dû se soumettre leurs ancêtres au lendemain de la révolution. La tournure des évènements et l’emprise d’un pouvoir invasif nous font espérer l’intervention divine qui seule parviendra à renverser cette mainmise infernale.

Le plus grand des péchés étant celui commis contre l’Esprit Saint, il fallait s’attaquer à la tête, celle du roi comme celle du pape et de leurs représentants. Pas étonnant que des têtes soient tombées par milliers sous la lame de la Veuve. La figure de Marianne est un visage qu’ils se plaisent à renouveler par des beautés populaires pour la faire vivre auprès du peuple. Ce temple de l’esprit, de la pensée représentant l’esprit des lumières doit séduire, convaincre.

   Sur cette illustration, Marianne présente un visage d’une beauté froide, elle porte un masque comme nous sommes dans l’obligation de le faire sous peine de sanctions dissuasives. Ce dernier laisse entrevoir le bas de son visage dont la chair a disparu pour dévoiler son crâne. Voyons les raisons de cette représentation.

      Essayons de comprendre le fond de leur pensée par des exemples piochés au sein de leurs rites initiatiques.

     En naviguant sur la toile on trouve très facilement quelques significations que les initiés veulent bien nous livrer. En maçonnerie le crâne est un symbole de mort initiatique. C’est un thème central qui nous dit-on se trouve dès le début de leur parcours dans un cabinet de réflexion. Ils indiquent que philosopher c’est apprendre à mourir, cette mort symbolique étant l’apprentissage de la véritable vie. L’initiation maçonnique propose une métamorphose de l’individu, la mort symbolique est associée à la renaissance, elle élève la conscience. Le crâne serait pour eux l’analogie de la putréfaction alchimique  ou le vieil homme s’anéantirait dans un creuset d’où sortirait l’homme nouveau.

     Nous pouvons comparer avec l’approche catholique. Le crâne nous renvoie au Golgotha (9) , au sacrifice du Christ. Il demande aux âmes consacrées de mourir à elle-même, soit de renoncer à elles pour n’être plus qu’à lui. Le crâne est le rappel que nous ne sommes que poussière et qu’il nous faut préparer notre mort sur cette terre pour notre salut. C’est le memento mori (10) , la véritable vie étant la vie éternelle.

    Survolons le rituel du bandeau qui pourrait se rapprocher de la symbolique du masque, nous le verrons plus loin.

Un frère témoigne au sein de la loge Fidélité et prudence  de l’Orient de Genève GLSA (grande loge suisse Alpina) (11)  le 18 mai 2006.

Extrait du rituel : “Personnellement, je pense qu’avec le bandeau on est au centre de l’initiation. Privé de la vue, nos autres sens sont au maximum de leur acuité, notre esprit est ouvert, avide même et ainsi, nous sommes prêts pour l’initiation “.

   “L’isolement par le bandeau permet au candidat de plonger au plus profond de lui-même, dans la recherche d’une méditation…qui lui permettront de réponde ensuite plus sincèrement aux questions posées…”.

     Julien Behaegel  (12) écrivait : “le rituel aide le Maçon à devenir l’autre, à devenir successivement tous les autres et en devenant tous les autres, le Maçon devient universel ; telle est la voie symbolique”.

     Extrait du secret : “Il est important que le profane ne puisse pas connaître les membres de la loge qui l’écoutent car, dans certaines loges ce n’est qu’après le passage sous le bandeau que les membres accepteront ou refuseront le candidat”.

      Extrait de la lumière : Dans le rite écossais rectifié de 1778 le frère “introducteur” s’adresse ainsi au candidat : “pour nous donner une preuve sincère de la défiance où vous êtes de vous-même vous devez consentir à être privé de la lumière élémentaire, symbole trop évident des fausses lueurs qui font le partage de l’homme abandonné à sa propre direction” et il conclut par ces mots : “vous êtes dans les ténèbres, mais n’ayez aucune crainte, votre guide marche dans la lumière et ne peut vous égarer”.   Passons à un exposé très éclairant d’un frère d’origine africaine de cette même loge Fidélité et Prudence de Genève. Daté officiellement de 2006 et officieusement de l’An 6006 de la vraie lumière.

   Ce dernier fait un rapprochement comparé entre les masques africains issus de sa culture avec les rites maçonniques.

  “Cette relation entre rituels appartenant à l’histoire de la franc-maçonnerie et l’évolution des cultures africaines mériterait d’être mise en évidence” déclara-t-il.

   Le masque, symbole de lumière : “Selon la définition du dictionnaire, le masque voudrait dire faux visage, de carton, de plastique ou toute autre manière, peint pour dissimuler son visage donc son identité”.

     “Il existe différents masques aux multiples formes…le masque à gaz, le masque de soudeur, le masque de l’escrimeur, le masque de l’apiculteur…etc. Il y a également le masque qui dissimule l’identité, comme le masque que l’on porte à l’occasion du carnaval ou d’un bal masqué”.

     “Il y a aussi l’homme ; chaque être humain possède un visage. Pour peut qu’il soit contrarié, heureux, malheureux, fâché, méchant, hypocrite…toutes ses émotions se lisent sur le masque du visage…”.

    “Le masque qui retiendra notre attention aujourd’hui est le masque africain que l’on découvre en général par voie d’initiation…”.

“En effet, par son caractère secret et philosophique le masque initiatique africain entretien une similitude avec la franc-maçonnerie, soulignons que cette similitude, reste aussi secrète dans son initiation que dans ses instructions”.

“Le masque africain s’inscrit dans un rituel initiatique car à travers cultes et rites, l’homme cherche la trajectoire de sa propre destinée, ce qui la fonde et la valide. Là est l’objet de toutes croyances. L’initiation au masque africain s’éloigne de la pensée dogmatique exactement comme la franc-maçonnerie”.

“Le rituel est le fondement de l’histoire, il lance un hymne poignant à la survie du groupe, l’homme sublime l’apparence dans un ordre supérieur. La nécessité de survivre, s’affirme masquée dans le phénomène de la croyance, la règle commune s’appelle foi, foi en son passé, en son avenir, elle se nomme donc loi, loi de l’ancêtre que représente le lignage au travers du masque sacré”.

En politique : “Le masque est l’instance suprême pour le règlement de tous les problèmes qui peuvent se poser…tous les initiés sont égaux et ne comptent que leurs grades et leur qualité dans l’initiation du masque. Le masque fait régner l’ordre et la justice. Lorsqu’il a fait connaître sa décision, nul ne peut le contredire et celle-ci est sans appel”.

Economique : “Le masque représente la stabilité sociale nécessaire pour le développement. Il est le bien collectif…”

Conclusion : “La franc-maçonnerie est sans doute la seule institution qui invite blancs ou noirs, chrétiens, juifs ou musulmans, sans parler d’autres religions de par le monde dans une fervente injonction à nous tendre les mains, à nous comprendre, à nous regarder dans les yeux, à enterrer entre guillemets la hache de guerre, à lever notre regard et à regarder le G.A.D.L.U  (comprendre grand architecte de l’univers) (13) qui appartient à tous”.

    Au travers de ces paroles d’initiés si actuelles par l’émergence du syncrétisme et de la mondialisation voulus et concrétisés dans l’Église et dans les démocraties, par la sélection assumée de l’histoire et des coutumes ancestrales des peuples européens, au besoin revisitées. Comment ne pas voir l’instrumentalisation par la pensée maçonnique de ce que nous vivons dans cette crise mondiale, inédite dans son mode opératoire.

    Les contradictions opposants plusieurs factions autant politiques que médicales sur un masque présenté tout d’abord comme inutile puis indispensable. Sur les décisions décousues qui s’enchaînent imposant des contraintes sur les populations qui se doivent d’obéir sous peine de sanctions sévères. Sur la pensée dont-on veut diriger le sens vers un modèle universel que l’on présente comme seul capable de sauver les démocraties, la ville lumière en modèle.

    Le tout sur fond de communautarisme et de vivre ensemble qui par les désordres quotidiens, montre une France qui se délite, qui souffre d’une inhumanité flagrante que l’on couvre du voile des droits de l’homme.

   Marianne cette femme au passé obscure, à la beauté captivante, au regard perçant, cette fille des lumières qui réserve ses secrets à ceux qui lui font allégeance, prenant soin d’affranchir ses initiés selon leur évolution dans la pyramide. Cette déesse raison qui domine les religions car son esprit est éclairé, ne cacherait-elle pas l’ange des lumières dont la beauté connue attire les âmes en révolte ?

  Quand tombera le masque, quand sa peau sera dissoute sous l‘effet de la putréfaction alchimique, quand sa beauté irrésistible s’envolera, nous verrons alors son visage de mort. Cette mort qu’elle attire depuis son origine par ses tombereaux de cadavres menés aux fosses communes tels les damnés de la terre. Par ces petits êtres sacrifiés, par cette morbidité renouvelée que certains dénoncent aujourd’hui, cette soif de sang qu’elle juge impur et qui abreuve ses sillons (14).

Indexation

(1) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_Néry_(719)

  • Les Francs refont leur unité à Néry (Oise) . https://www.herodote.net/14_octobre_719-evenement-7191014.php

(2) – https://nominis.cef.fr/contenus/saint/2022/Sainte-Therese-d-Avila.html

(3)– https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2020/05/16/16-mai-2020-250-eme-anniversaire-de-mariage-entre-louis-xvi-et-marie-antoinette/

(4) – Mont Saint Michel . Visite  commentée. https://www.youtube.com/watch?v=EKEZffJxkyE

  • http://www.abbaye-mont-saint-michel.fr/Explorer/L-histoire-de-l-abbaye-du-Mont-Saint-Michel#
  •  Emission des racines et des ailes https://www.youtube.com/watch?v=bC14Y3cITzM
  • (9) – https://fr.wikipedia.org/wiki/Golgotha
     
    (10) -https://fr.wikipedia.org/wiki/Memento_mori
     
    (11) -https://freimaurerei.ch/fr/
     
    (12)-https://www.decitre.fr/livres/cosmogonie-et-tableau-de-loge-9782909816517.html

(13)– https://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Architecte_de_l’Univers

(14) -Nul ne peut désormais prétendre que ce chant français soit est née d’une « fulgurance géniale » dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 même et surtout après « quelques verres de champagne de la réserve de Philippe de Dietrich ».                                                         La Marseillaise : très « inspirée » par une ode de Claude Lefebvre de Beauvray (1757). https://www.uneautremarseillaisepourlafrance.fr/blog/2018/11/la-marseillaise-inspiree-par-une-ode-de-claude-lefebvre-de-beauvray-1757/ 

0 thoughts on “Louis Chiren, Maître imagier de la « flotte providentialiste” offre aux royalistes “Quand tombera le masque” »

  1. Charte de Fontevrault Post author

    J’ignorais tout de la bataille de Néry remporté par Charles Martel le 14 octobre 719 et ce n’est pas là, pour moi, le seul apport de cette passionnante – et élégante- analyse.

    Reply
    1. Louis Chiren

      Bonsoir et merci à vous Amiral !

      Quant à cet apport que j’ignorai:
      “Nul ne peut désormais prétendre que ce chant français soit est née d’une « fulgurance géniale » dans la nuit du 25 au 26 avril 1792 même et surtout après « quelques verres de champagne de la réserve de Philippe de Dietrich ». La Marseillaise : très « inspirée » par une ode de Claude Lefebvre de Beauvray (1757)”.

      Ces gens n’auront même pas eu cette inspiration chantante (plutôt saignante dans leur version, il faut le dire, une singerie de plus). Leur “mauvais génie” reste résolument celui du mal qui jette semble-t-il ses derniers artifices.

      Reply
  2. J.M.

    La tête du Royaume de France est tombée, celle de la République française s’en approche “dangereusement”…

    Reply
    1. Marie-Agnès Lacour

      Dieu fasse que sa tête tombe le plus vite possible avant que ne tombent toutes celles des français sous la lame des envahisseurs et que la Porte d’or murée à Constantinople se rouvre pour laisser passage aux armées chrétiennes qui rendront hommage et gloire au Roi des Rois dans Sainte Sophie rendue à son vrai culte

      Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *