8 thoughts on “Monarchies . La loi salique à l’épreuve de l’Europe.

  1. Catoneo

    La loi salique exhumée et amendée des circonstances d’une époque révolue n’a pas de fondement autre que sa pérennité. De grandes reines régnantes de plein droit ont marqué l’histoire bien avant les capétiens, comme Hatchepsout, Cléopâtre ou la Kahina. Sans parler des impératrices de Russie, des reines d’Angleterre ou d’Ecosse. Et on ne peut remiser au rayon des curiosités les régentes fameuses de France à commencer par Anne de Kiev, dont on parle un peu ces temps-ci.
    La loi salique, qu’il faudrait relire dans son original, est pendue dans le vide. La rupture dynastique est l’occasion de l’abroger.

    Reply
  2. Hervé J. VOLTO

    La Loi Salique n’a pas empéché de grande Reines-Mères comme Blanche de Castille ou Catherine de Médicis, ou de grande Régentes comme Louise de Savoie ou Anne de Beaujeu, qui mérita pour cette dernirèere pleinement son surnom de MADAME LA GRANDE.

    La France n’est pas la Suède ou l’Espagne, LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE, qui sont la constitution de l’ancienne France Royale
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/
    ont été INSPIREES par Dieu par le Songe d’Hugues Capet au premier des Capétiens et ont été CONFIRMEES par la Triple Donation de Sainte Jeanne d’Arc.

    Le Pacte de Tolbiac et le Baptême de Clovis avaient permis biena avant le Songe d’Hugues Capet d’ériger progressivement en coutumes des lois constitutionnelles qui ont donné à la France son statut de Royaume Très Chrétien, appellées au XVI° siècle LOIS DU ROYAUME, puis dès 1575, LOIS FONDAMENTALES, avant d’être nommées par Louis XV et le Chancelier d’Aguesseau LOIS FONDAMENATLES DU ROYAUME DE FRANCE : la Ligue Catholique les utilisera pour obliger Henri IV à abjurer le protestantismne, le Régent les utilisera pour casser la décision arbitraire de Louis XIV de légitimer ses batards eus de la Montespan, et Louis XV les utilisera pour la séance de la Flagellation rappellant que la Souvraineté est déléguée entièrement au Roi et que qu’aucune portion du peuple -ni même la Reine !”- ne peut s’en attribuer arbitrairement l’exercice.

    Un acte Royal de 1724 -Le roi est le jeune Louis XV et le premier ministre est le chancelier d’Aguesseau- déclare LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE comme étant la “COSNTITUTION DE LA MONARCHIE FRANCAISE ET DE LA COURONNE DE FRANCE“, la Couronne étant définie par un Etat dirigé par un Monarque SALIQUE, CATHOLIQUE, DE SANG CAPETIEN ET DE NAISSANCE LEGALE.

    Les Lois Fondamentales du Royaume de France sont donc la constitution de l’Etat Français Catholique et Royal d’avant la révolution dite Française et non pas des statuts inhérents à la seule Maison Royale de France.

    Les Lois Fondamentales du Royaume de France, que beaucoup de Royalistes ne connaissent pas bien, sont au nombre de douze et constituent une christianisation de l’antique Loi Salique des Francs. La Charte de Fontevraul est un mouvement Royaliste, ce qui signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la royauté : mais tout en reconnaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume, elle considère que le futur Roi n’est pas identifié à ce jour, personne n’étant définitivement d’accord sur l’identité de l’Ainé Salique, catholique, de sang Capétien et de naissance légale devant être Sacré Roi à Reims. Ou bien il émergera du combat antimondialiste, et ce sera le début d’une dynastie oubliée, ou bien ce sera le descendant du jeune Roi Louis XVII qui, comme on le sait aujourd’hui, a fort été “exfiltré” de la prison du Temple.

    Si pour les Royalistes Providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la Providence Divine pour le choix du Roi, en l’occurrence à Jésus par Marie par la prière et par l’action, il n’en reste pas moins que pour nos esprits humains faibles et corruptibles, une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité, d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les Royalistes Régentistes https://www.sylmpedia.fr/index.php/Royalisme_r%C3%A9gentiste
    proposent de reconnaître le Duc d’Anjou -et pas sous la titulature de Louis XX, il y a là plus qu’une nuance !- en tant qu’Aîné VISIBLE des Bourbons. Cette régence -en l’attente de la survenance de l’Aîné SALIQUE Henri de La Croix dont seul Dieu sait si, et quand, elle se produira- doit être bien comprise. Elle doit d’abord être distinguée des périodes de Régence telles que l’Ancien Régime en a connu quelques unes et telles que citèes plus haut.

    Si vous voulez abroger la Loi Salique en France, vous trouverez face à vous de nombreux défenseurs de la Royauté Française de droit Divin, à l’image de votre humble serviteur par exemple.

    Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    La Loi salique esxistit bien avant le baptême de Clovis : elle est l’essence même de la Monarchie Franque !

    Dans LA FRANCIADE de Ronsard, la Royauté Franque se transmet de Francus, père des Francs et des Rois de France, par LOI SALIQUE. Le Baptême de Clovis introduira le caratère Catholique de cette Royauté Salique. L’ORDINATIO IMPERRI de Charleslemagne et voulu par l’Eglise introduira le principe de Naissance Légale qui écartera les batards de la sucession : c’est ce qui empèche les Bourbon-Busset, pourtant bien Français et bien patriotes, de prétendre au Trône de France. Le Songe d’Hugues Capet introduira la Loi de Primogéniture, Saint Valérien et Saint Michel Archange étant apparu en songe à Husgues Capet pour lui dire sur ordre de Dieu de se rappeller que, comme les anciens hébreux consacrainent leur fils premier nè à Dieu, le Divin Christ Roi attendait la meme chose du Monarque Capétien, Catholique et Royal, l’autorisant à faire Sacrer le Dauphin de son vivant.

    L’obéissance au principe de primogéniture mâle associé aux principes de Catholicité et de Naissance Légale apportera une stabilité dans la transmission de la Couronne et permettra LE MIRACLE CAPETIEN.

    Reply
  4. Catoneo

    Si ça vous fait plaisir, Monsieur Volto, qu’il en soit ainsi.
    Hélas, le royaume de France a disparu corps et biens !
    La faute aux trois frères désignés par les Lois ?
    Croyez bien que je ne l’accepte pas facilement.

    Reply
  5. Hervé J. VOLTO

    Le Royaume -un peuple et un territoire- n’ apas disparu : il est en sommeil.

    C’est comme la Belle au Bois Dormat qui attend son Prince Charmant.

    Le dernier livre de Jean Raspail a traité justement de la permanance de la continuité Royale dans le temps : LE ROI EST MORT, VIVE LE ROI ! paru aux éditions « Via Romana ».

    Trois adages majeurs circulent toujours dans toutes les mouvances Royalistes d’aujourd’hui, auxquelles ils servent de parachute, de bouclier, de socle et despérence :

    1. Un chant vigoureux et plaisant que les jeunes aiment :

    -LES ROIS ONT FAIT LA FRANCE, ET ELLE SE DEFAIT SANS ROI (La Royale) !

    2. -LES 40 ROIS QUI EN MILLE ANS ONT FAIT LA FRANCE ! : formule choc sur des centaines d’affiches placardées dans Paris.

    3. -LE ROI EST MORT, VIVE LE ROI ! : l’annonce quasi-Sacramentelle proclamée de ville en village, tambour battant et cloche sonnant, pour rassurer la population sur l’avenir prédestiné de leur Pays et la pérénnité de l’ordre Sacré de ses Rois, par fils, c’était souvent le cas, parfois par frère ou neveux… La France éternelle poursuivait son chemin dans l’unité et la confiance.

    Le B.A. BA du Royalisme : la Grâce Divine qui fait les Rois de France échappe au pouvoir des hommes, elle ne peut être interrompue et elle est éternellement transmissible à ceux que Dieu a choisi. On peut décapiter les Rois, les exiler, les oublier, la Grâce Divine court toujours, comme un torrent impétueux dont les effets s’accumulent.

    IL Y A TOUJOURS QUELQUE PART UN DESCENDANT ROYAL DE NOS JOURS !

    Reply
  6. Hervé J. VOLTO

    Le Royaume de Prusse a disparu : c’est aujourd’hui une zone géographique situé entre le nord est de l’Allemagne et le nord ouest de la Pololgne.

    Le Royaume de France existe encore : un territoire -prenez un carte géographique- et un peuple de rec blanche, de culture gréco-romaine et de religon Chrétienne. Oui, le Royaune de France est dans les amins d’un Régence Républicaine pas très Catholique.

    Mais LE ROI EST MORT, VIVE LE ROI ! : IL Y A TOUJOURS QUELQUE PART UN DESCENDANT ROYAL DE NOS JOURS !

    Et le fait que nous écrivions vous et moi sur un blog Royaliste démontre peut-être que je ne suis pas le seul fou à vouloir voir la France reprise en main par un Roi
    https://www.youtube.com/watch?v=a_x7vAWZ5Hg

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *