Enquête sur le royalisme (2022) .”Il y a trois prétendants au trône”

NDLRB.  Et Dieu et  Son lieutenant  sur le trône de France dans tout  celà ? 

     Ce n’est un secret pour personne  de dire  que Dieu et les royalistes providentialistes ne sont pas vraiment au coeur  des analyses  traitant  du royalisme français aujourd’hui.

    Et pourtant vous  lecteurs de ce  blog du royaliste providentialiste , vous existez.

  • Mais avez- vous présentez la Charte de Fontevrault et du Royalisme providentialiste à vos amis ?
  • Nous avez  vous  communiqué les  coordonnées mails  (de préférence ou postales) de personnes  qui ne seraient pas indifférentes à l’espérance providentialiste ?
  • Avez  vous  commenté en ce sens sur les sites les publiant les articles traitant  du royalisme et qui ignorent  superbement  deux des famille du “royalisme” Français au jourd’hui :  1) Légitimisme,  2) Orléanisme,  3) Bonapartiste, 4 ) Providentialisme, 5) Survivantisme.
  • Etes  vous déjà venu à nos Rencontres fontevristes  du 25 août  que nous maintenons  à ” Fontevraud l’Abbaye”  avec en particulier  sa messe en rit extraordinaire malgré les oppositions des  écclésiastiques locaux ? Et ce grâce au dévouement de personnalités laiques et  ecclésiastiques ( Notre aumônier général M. L’Abbé de Durat en particulier)

    Et nous, que pouvons nous faire pour relayer  vos efforts ? C’est pourquoi dés aujourd’hui nous fondons une  catégorie supplémentaire  dans ce  blog :  ” Enquête sur le royalisme”, catégorie destinée à accueillir vos trouvailles et intervention que  vous n’aurez pas manqué de  communiquer via les  commentaires  que  vous posterez  sous cet article

    Il y a trois prétendants (NDLRB . Non -Cinq- sans compter  ceux  qui pensent être le Grand Monarque , tant  attendu, tant espéré ) au trône.

    Les légitimistes soutiennent les droits de Louis, duc d’Anjou, hypothétique Louis XX, actuellement prince espagnol mais de famille originellement française, les Bourbons.

     Les orléanistes soutiennent la branche restée française des bourbons, les Orléans, en soutenant les droits du prince Jean, hypothétique Jean IV.

   Et il existe encore des bonapartistes, respectueux des principes républicains et pas tendre avec les royalistes mais qui trouve mieux pour des raisons de prestige et d’union nationale de mettre un monarque à la tête de la République, qu’on appellerait empereur et qui serait hypothétiquement Napoleon VII.

                                         …

     Alors certes, la restauration de la monarchie, ce n’est pas pour demain. Ça ne le sera peut-être jamais. A charge pour les royalistes de nous convaincre que la monarchie peut s’accorder avec l’idée de modernité. A charge aussi de nous prouver que le changement de régime politique peut être une réponse à la déliquescence de la vie politique du pays. Mais ces débats, aussi fantaisistes peuvent-ils paraître, ont au moins le mérite de nous rappeler que tout comme les hommes et tout comme les civilisations, les régimes politiques aussi, sont mortels.


    Aujourd’hui, le royalisme français fait pâle figure. Le réactionnaire catho-tradi, représentant majoritairement ce courant, s’y complait bien. Drôle de prétendre au retour d’une France qui n’existe plus. Après tout, chacun a ses exécutoires. En tout cas, l’idée domine chez eux que la république (Parfois déformée en Ripou-blique) n’est pas satisfaisante. Par contre, la suite du discours pourrait intéresser plus de monde. Pour eux, il manque ce supplément d’âme, cette forme de sacré qui fait la force d’un régime politique séculaire, assis sur de solides bases, à l’image de la monarchie britannique par exemple. Connaître sa cinquième République, et alors que la perspective d’une sixième République refait surface, n’est-ce-pas un signe évident que  la France se cherche encore depuis la Révolution ?

Antoine Béghin.  janvier 2022

Pour plus de détails : https://enfaits.fr/2022/01/18/royalistes-cachons-cette-presidentielle-que-vous-ne-sauriez-voir/

9 thoughts on “Enquête sur le royalisme (2022) .”Il y a trois prétendants au trône”

  1. Hervé J. VOLTO

    Un état des lieux du Royalisme a été fait
    https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/12/15/royalisme-etat-des-lieux/

    En conclusion, le Royalisme est principalement le fait de l’appartenance aux milieux traditionnels et conservateurs, et pour ses partisans, il consiste avant tout en une ambition pour la France : la volonté de redonner au pays la position hégémonique de Fille aînée de l’Eglise et Educatrice des Peuples qu’elle a eu jusqu’au début du siècle passé, de retrouver un Monarque apte à enclencher de grands projets, celle aussi de sortir du jeu des partis et de la politique à court terme qui caractérise, pour les Royalistes, l’exercice du pouvoir des hommes politiques de la république. Le Royalisme se pose pour certains comme une opposition au nouvel ordre mondial par le renforcement de l’État face aux institutions supranationales qui empiètent sur les libertés fondamentales des peuples. Ainsi la Monarchie est à leurs yeux plus « démocratique » que la république dans le sens où elle défend l’indépendance et l’autodétermination des peuples.

    Ce qui n’exclue aucunement une démocratie locale et législative. Une démocratie Royale
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2022/03/23/ala-decouvert-du-concept-de-democratie-royale/

    -Parfait, nous dira-t-on. mais qui serait le Roi aujourd’hui ?

    On en revient au trpois prétendants Légitimiste, Orléaniste, Bonapartiste.

    Si Napoléon VII est l’héritier du Second Empire, si Jean VI est l’héritier de la Monarchie de Juillet, on nous présente Louis XX comme l’héritier de la Monarchie Légitime de droit Divin, celle Catholique et Royale qui est née au baptême de Clovis, fut incarné le plus parfitement par Saint-Louis, fut confirmèe par òla Triple Donation de sainte Jeanne d’Arc et interrompue en 1830.

    Les Lois Fondamentales du Royaume de France
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/
    désignent comme Roi l’Ainé Salique, Catholique, de Sang Capétien (duit Snag de France) et de Naissance Légale… mais que se passerait-il si Louis XX n’était pas le véritable Aîné des Bourbons ? Si Louis XVII aurait été subsituté, exfiltré, aurait survécu et aurait eu un descence Légitime -Ainé Salique, catholique de Sang captéein et de Naissance Légale- jusqu’à nos jour ?

    La Cahrte de Fontevrault, que j’ai l’honneur de reprèsenter en Italie, est un mouvement Royaliste : cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la Royauté; mais tout en reconnaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume, elle considère que le futur Roi n’est pas identifié à ce jour. Ou bien il émergera du combat antimondialiste, et ce sera le début d’une nouvelle dynastie https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2014/01/03/une-nouvelle-piste-pour-les-providentialistes-une-branche-ainee-oubliee-mais-legitime-des-bourbons/ , ou bien ce sera le descendant du jeune roi Louis XVII qui, comme on le sait aujourd’hui, a été “exfiltré” de la prison du Temple
    https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/12/09/le-coeur-de-louis-xvii-et-est-lesperance-des-royalistes-providentialistes/

    Le courant Providentialiste, qui s’en remet à Dieu du point de savoir qui doit être Son lieutenant sur le Trône de France. Les divergences entre Légitimistes Catholiques et Orléanistes libéraux eurent une grande importance dans l’histoire du Royalisme. Les liens entre Catholicisme ultramontain et Légitimisme ne cessèrent de se renforcer au XIX° siècle mais il y eut toujours des Orléanistes partisans d’un Royalisme libéral plus ou moins révolutionaire. Cette évolution fut renforcée par les sentiments personnels du Comte de Chambord, par la politique favorable à l’unité italienne de Napoléon III, par les orientations prises sous le pontificat de Léon XIII. Cette tendance poussée à l’extrême conduira certains Légitimistes à l’ésotérisme et à l’attente du Grand Monarque Henri de La Croix, Duc de Bretagne. Ce courant Providentialiste, incarné principalement par Les Amis de Marie Julie Jahenny et par l’Action Royaliste Catholique du Vicomte d’André -qui entendant le Prince veut défendre le principe- l’Arche de Marie et le Peuple de Dieu a été dépoussiéré par la création de la Charte de Fontevrault – Fidélité/Unité Royale fondée le 25 aout 1988 par AlainTEXIER, CJA, en l’Abbaye Royale de Fontevraud, Charte de Fontevrault que j’ai présidée de 1991 à 1994 et que, je le redis ici, j’ai l’honneur de représenter aujourd’hui en Italie.

    Reply
  2. Catoneo

    La monarchie ne reviendra pas sur les ailes de la raison mais sur les ruines du désordre, sauf si Dieu y prête main.
    Serons-nous prêts alors au jour de l’insurrection qui vient ? A vue de nez, non ! Et jamais ne le fûmes !
    L’impuissance est consubstantielle au mouvement royaliste comme nous le montre son histoire. Comment se défaire de cette malédiction est le préalable à tout renouveau royaliste en France.
    Il est vain d’espérer quoique ce soit sans projet clair, diffusé largement et lisible par tous.
    A part la plateforme politique trop compliquée de l’Alliance royale, il n’existe au XXIè siècle aucun projet praticable sur étagère.
    Ce qui reviendrait à reprendre la maxime : “aide-toi, le ciel t’aidera” : faisons ce projet et peut-être serons-nous aidé, mais en l’état la Providence se rit sans doute de notre impéritie cachée par des incantations.

    Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    La Charte de Fontevrault
    https://www.sylmpedia.fr/index.php/Charte_de_Fontevrault
    ne participe naturellement pas à la querelle dynastique qui oppose principalement Légitimistes et Orléanistes. Elle a, en revanche, proposé la régence à Mgr le Duc d’Anjou ( mais pas avec l’intitulé légitimiste de Louis XX ) en la personne de SAR Louis-Alphonse de Bourbon, Duc d’Anjou, AINE VISIBLE DES BOURBONS, régence en l’attente de la survenance de l’AINE SALIQUE DES CAPETIENS dont seul Dieu sait si ,et quand, elle se produira doit être bien comprise, et dont on ne connait que le nom SAR, HENRI DE LA CROIX, DUC DE BRETAGNE, de jure SMTC HENRI DE LA CROIX. Elle doit d’abord être distinguée des périodes de Régence telles que l’Ancien régime en a connu quelques unes.. Ce dernier et original développement du Providentialisme porte le nom de Royalisme Régentiste
    https://www.sylmpedia.fr/index.php/Royalisme_r%C3%A9gentiste

    Marie-Julie Jahenny a dit que:

    –Si on savait où se trouve le vrai Roi, des agents de la République, les francs-maçons ou même certains Prétendants tenteraient de le faire disparaître !

    Le secret de l’identité du Roi caché HENRI V DE LA CROIX est un secret et, jusqu’à l’heure de Dieu, DEVRA LE RESTER !

    Dans le N° de Janvier 1987 de la revue SOUS LA BAINNERE, Adrien-Marie Bonnet de Villers, fondateur des Editions Sainte-Jeanne d’Arc a écrit:

    –Dans les loges, on craint le “Grand Monarque” annoncé par les prophéties et que l’on connait mieux que dans le public des Messes de Saint-Pie V. C’est pourquoi la Révolution prend les devants et prépare ses “roues de secours” en accoutumant les esprits à l’idée de Royauté, mais en brouillant les cartes afin de pouvoir choisir elle-même son candidat parmi les fausses pistes qu’elle nous aura montées, du Comte de Paris à Le Pen, du Duc d’Anjou à Naundorff, et de n’importe quoi à autre chose.

    Le dernier n’importe quoi de l’enfer est bien ce bucheron hirsute -ex-bikers en son temps- tout spécialement importé des grandes forets du Québec par une impatiente loge écclésiatique faussement Catho-Tradi
    https://www.youtube.com/playlist?list=PLcQP2Ed3Tx75o4Wyim7ov2DLaF-rxOx6x
    et autre chose
    https://twitter.com/henrivdelacroix/status/1362635109883473921?lang=bg

    Mais le vrai Roi ne sortira pas du bois et les vrais Royalistes ne tomberont pas dans le panneau, sachant de devoir avancer prudemment CHACUN A SON POSTE !

    Nous sommes ainsi parfaitement d’accord avec Charlotte d’Ornellas quand elle dit que la France existait bien avant la République et que, SI DIEU LE VEUT, elle lui survivra peut-être…https://conseildansesperanceduroi.wordpress.com/2021/12/02/le-bons-sens-meme/

    Reply
  4. Hervé J. VOLTO

    A notre ami Catoneo, je vous rappler que, comme l’a écrit en 1970 le Commandant d’Albiousse, scout Tradi dans sa jeunesse et longtemps membre de l’Oeuvre Chrétienne de la Cité Vivante de François-Marie Algould, dans son livre LES ZOUAVES POITIFICAUX :

    -Nous ne pouvons pas et nous devons pas nous décourager. La guerre que nous subissons est une guerre d’expiation. C’est par un acte de Foi que la France sera sauvée, et tant qu’il y aura dans notre Pays un crucifix et une épée, nous avons le droit d’espérer !

    Ce qui signifie, et je m’adresse à tout le monde, que nous devrions faire notre le mot d’ordre de Français Marie Algoud:

    -PRIER ET AGIR, AGIR ET PRIER… ET ESPERER !

    Il faut réagir :

    -Une réaction est aujourd’hui plus que jamais nécessaire. Car la décadence des institutions républicaines (on le vérifie avec la “Charlicité”), entraine celle des moeurs, qui est la mort de la Nation. la civilisation elle-même ne survivrait pas longtemps à la décomposition spirituelle de la France (François-Marie Algoud).

    Reply
  5. Hervé J. VOLTO

    UN DERNIER POUR LA ROUTE !

    Le Royalisme persiste malgrès les décennies et les condamnations mais il est fortement divisé. Trois courant dominent avec trois Prétendants :

    1. Le courant Légitimiste avec le Prince LOUIS DE BOURBON. Le Légitimisme s’en remet au principe Royal qui est que le Roi est la seule autorité Légitime émanant de Dieu. Le Survivantisme, qui croit en la survivance de Louis XVII, le Providentialisme et le Régentisme qui ne reconnait le Prince Louis que comme Régent et non pas comme Prétendant, ne sont que des néo-Légitimismes : le principe est le même, seul le Prétendant change. Le courant Providentialiste avec un Roi inconnu, dont on ne connaît que le nom, HENRI DE LA CROIX, peut s’apparenter à un néo-Légitmisme, comme le Survivantisme qu’il rejointe et comme le Régentisme. Le Providentialisme a pour principe de s’en remettre à Dieu pour le choix et l’avènement du Roi à venir. Dans sa dimension Ultra-Légitmiste, il peut constituer un Néo-Légitimisme.

    Ne pouvant, ne devant et ne voulant pas sortir de l’anonymat, ils ont créé un faux Henri V de La Croix
    https://twitter.com/HenriVdelacroix

    Le vrai Henri de La Croix est le Prétendant caché, le Roi Blanc, Roi du Sacré-Coeur, Roi du Miracle tenu en réserve par Dieu pour la régénération de la France et il mènerait une vie retirée et pénitante en attendant le jour de sa restauration.

    2. Le courant Orléaniste avec le Prince JEAN D’ORLEANS. L’Orléanisme, au contraire du Légitimisme, s’en remet à la volonté populaire pour l’appel au Roi, vu comme une impérieuse nécessité nationale, la Monarchie étant à leurs yeux la présence du Sacré dans le pouvoir, la continuité de la France, le destin national incarné par un Souverain indépendant des capprices du suffrage universel et du diktat de établissements banquaires.

    3. Le courant Bonapartiste avec JEAN CHRISTOPHE NAPOLEON BONPARTE. Jean-Christophe Napoléon Bonaparte, dit Napoléon VII, né le 11 juillet 19863 à Saint-Raphaël (France), est un membre de la famille Bonaparte. par sa mère, il descend des Bourbons-Siciles. Il est l’actuel prétendant au trône impérial Français et porte le titre de courtoisie de prince Napoléon.

    Diplômé d’HEC Paris et de Harvard, il réside aujourd’hui à Londres, où il travaille comme gestionnaire de capitaux privés.

    Reply
  6. Hervé J. VOLTO

    PS ET JE MARRETTE LA…

    La CHARTE DE FONTEVRAULT est un mouvement Royaliste. Cela signifie que son objectif est de favoriser la restauration de la Royauté. Tout en reconnaissant la validité des Lois Fondamentales du Royaume de France https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/ , elle considère que le futur Roi n’est pas identifié à ce jour. Ou bien il émergera du combat antimondialiste, et ce sera le début d’une nouvelle dynastie, ou bien ce sera le descendant du jeune roi Louis XVII qui, comme on le sait aujourd’hui, a été “exfiltré” de la prison du Temple.

    ELLE S’EN REMET A LA DIVINE PROVIDENCE POUR LE CHOIX DU ROI.

    Reply
  7. Hervé J. VOLTO

    PS 2 :

    LE FAIT EST QU’AU LENDEMAIN DE LA MORT DU COMTE DE CHAMBORD, LES ROYALISTES DANS LEUR GRANDE MAJORITE -SEUL JOSEPH DU BOURG SE TOURNERA VERS LES BOURBONS D’ESPAGNE TE SEUL MAXIMIN GIRAUD SE TOURNERA VERS LE GRAND MONARQUE INCONNU- SE RALLIERENT A LA CAUSE DU COMTE DE PARIS QUI SE POSAIT EN NOUVEAU CHEF DE LA “MAISON DE FRANCE” DISTINCTE DE LA MAISON DE BOURBON.

    Comme héritier de la Monarchie de Juillet, il le pouvait.

    Alors, il faut savoir ce que l’on veut : si l’on veut une Monarchie pour une Monarchie, la Monarchie de Juillet convient parfaitement : la MONARCHIE a celà de bien qu’elle apporte la CONTINUITE dans la conduite des affaires, le RASSEMBLEMENT national, l’ARBITRAGE au-dessus des partis.

    Si l’on veut une Monarchie pour sa Légitimité -le principe Royal : le Roi est la SEULE autorité Légitime émanant de Dieu- alors il faut se rappeller que LES LOIS FONDAMENTALES DU ROYAUME DE FRANCE https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2013/09/23/les-lois-fondamentales-du-royaume-de-france-constitution-de-lancienne-france/ désignent comme Roi l’AINE SALIQUE DES CAPETIENS (aujourd’hui, un Bourbon) SALIQUES, CATHOLIQUES ET NES DE NAISSANCE LEGALE, les renonciation d’Ultrect étant non valables, ce qui fait qu’un Bourbon espagnol OU un Bourbon italien reste successible au Trône de France, le Sang de France étant Français même à l’étranger (comme un wallon et un québéquois sont d’origine Française).

    Emn 1983, des Légitimistes convaincus se sont éloignés du Comte de Paris pour se rassembler autour du prince Alphonse de Bourbon Espagne, le père de l’actuel Duc d’anjou. Si pour les Royalistes Providentialistes, il n’est d’autre chemin que de s’en remettre à la Providence Divine pour le choiix du Roi, il n’en reste pas moins que pour nos esprits humains faibles et corruptibles, une incarnation est souvent souhaitable. Conscient de cette nécessité , d’ailleurs plus biologique que véritablement politique, les Royalistes Régentistes proposent de reconnaître le Prince Louis de Bourbons, Duc d’Anjou -et pas sous la titulature de Louis XX, il y a là plus qu’une nuance !- en tant qu’AINE VISIBLE des Bourbons. Cette régence en l’attente de la survenance de l’AINE SALIQUE Henri de La Croix, Duc de Bretagne, dont seul Dieu sait si ,et quand, elle se produira doit être bien comprise. Elle doit d’abord être distinguée des périodes de Régence telles que l’Ancien régime en a connu quelques unes.

    A lire : Guy Auger, SUCCESSION DE FRANCE ET REGLE DE NATIONALITE (Via Romana)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *