Les aléas de la restauration du prieuré de la chapelle Basse-Mer (44029) grâce à l’abnégation de Reynald Secher.

Plus de détails sur la restauration de  cette chapelle grâce au lien suivant .

https://www.youtube.com/watch?v=fw8YwM7237c

Secher et de Villiers pour la mémoire de la Vendée militaire – Perles de Culture n°350 – TVL

                         https://www.youtube.com/watch?v=a2_EP9Igcl0

 

    Le 13 mai dernier (2022), après un inlassable et fructueux travail, l’écrivain et historien Reynald Secher célébrait le 30ème anniversaire de la restauration de La Chapelle- Basse- Mer pour la sauvegarde de la chapelle Saint-Pierre-ès-Liens et l’inauguration du musée Mémoire du Futur. Pour l’ occasion, plus de 700 personnes se sont retrouvées autour de Secher et de Philippe de Villiers. L’équipe de TVLibertés était présente pour filmer ce moment d’amitié française et faire découvrir les fresques peintes sur les guerres Vendée et les statues de Daphné du Barry et Alain Savariau.

25 septembre 2010

L’affaire de La Chapelle-Basse-Mer, Reynald Secher riposte

    La restauration d’une chapelle dans le vignoble nantais a suscité des attaques virulentes à l’encontre de son initiateur, l’historien Reynald Secher. Ce dernier a répondu à ses détracteurs dans le journal Ouest-France du 13 septembre 2010 :

       Suite à l’article publié le 12 août sous le titre « Dans le vignoble, la chapelle de la discorde », je tiens à faire valoir mon droit de réponse. Amateur de vieilles pierres, désirant sauver cette chapelle des XIe et XVIe siècles, je l’ai acheté pour la restaurer.                                                                                                                                       Contrairement aux affirmations du journaliste, j’ai proposé de la donner à l’évêché en 1993 ce qu’il n’a pu accepter, tout comme son parrainage, pour des raisons financières (voir la réponse de Monseigneur Marcus en date du 22 décembre 1993).

       J’ai alors fondé une association de restauration « Mémoire du futur de l’Europe » qui a fait appel à des bénévoles, plus de 500 personnes, venant de France, d’Irlande, du Canada… Dans ce cadre, je reconnais que « des crânes rasés en treillis et rangers » sont venus travailler sur ce site: il s’agit de Saint-Cyriens (sous-lieutenants, lieutenants, capitaines, commandants) et des soldats de l’armée française. Je tiens la liste de « ces crânes rasés » à la disposition d’Ouest-France avec leurs adresses et téléphones.

     Je reconnais avoir fait des conférences à des cercles royalistes et catholiques traditionnels, tout comme à des communistes, des socialistes, des francs-maçons, des Juifs, des U.M.P., des Rotary-clubs, des associations historiques variées et diverses, des universités en France ou à l’étranger, etc. et même des Chapelains, habitants de la Chapelle-Basse-Mer, sans tenir compte des opinions politiques et idéologiques. C’est mon droit et mon devoir d’historien-universitaire, d’écrivain, d’enseignant et ma liberté de citoyen d’informer conformément à la Déclaration des Droits de l’homme et du citoyen.

      Monsieur le maire de la Chapelle-Basse-Mer déclare que je suis « un homme qui avance masqué ». Je suis surpris de cette affirmation et lui rappelle que j’ai fait au conseil municipal du 28 septembre 1999 la proposition de construire, à mes frais, in situ, un centre artistique et muséographique, projet rejeté. En conséquence, pour préserver et donner vie à cette chapelle restaurée, je me contente de construire un cloître, conformément à notre accord, comme il l’a d’ailleurs déclaré au journaliste.
Je ne puis que regretter qu’il n’ait jamais pris le temps de me recevoir depuis 2006 malgré mes nombreuses demandes de rendez-vous. Il déplore par ailleurs que « je me pose toujours en victime », ce qui signifie « personne qui subit un préjudice ». C’est la loi qui m’a obligé à porter plainte auprès de la gendarmerie suite à la destruction du vitrail majeur à coups de pierre, de la lapidation de la margelle du puits réalisée par un compagnon du devoir, aux nombreuses effractions avec dégâts, au vol de notre harmonium et de nos outils et ce par trois fois…

        Par ailleurs, je refuse ce que les rumeurs sous-entendent. En janvier 2000, dans le Nouvel-Ouest, un journaliste avait rappelé les propos de Jean Meyer, professeur d’histoire qui fut mon directeur de thèse : « Qu’on laisse traîner des soupçons de négationnisme, de révisionnisme est une infamie. Il reste profondément un démocrate et un républicain. »

       Je ne puis que déplorer qu’on se contente de rumeurs. En tant que chroniqueur de presse et scientifique, j’adhère pleinement à la charte des journalistes, qui consiste à n’avancer que des faits vérifiés, avec l’obsession permanente de toutes les conséquences possibles de leur publication.

 Reynald SECHER – Docteur ès Lettres

https://fr.wikipedia.org/wiki/La_Chapelle-Basse-Mer

http://www.vendeensetchouans.com/archives/2010/09/25/19158086.html

                             https://www.youtube.com/watch?v=a2_EP9Igcl0

 

 

 

 

 

 

 

1 thought on “Les aléas de la restauration du prieuré de la chapelle Basse-Mer (44029) grâce à l’abnégation de Reynald Secher.

  1. Marie-Agnès Lacour

    Cet homme est remarquable et je regrette qu’il n y en ait pas un comme lui dans chaque région de France . Ce ne serait pas un recul par rapport au travail d’unification de nos rois mais une avancée par rapport à l inculture des jeunes générations même et surtout sur leur propres origines et ce pour la plus grande gloire de la France car oui je suis chauvine et je pense que notre pays est exceptionnel en tout par rapport au monde entier mais que cela vient sans aucun doute de la MAIN DIVINE sur lui. C’est pouruoi il est en cours de désintégration les autres puissances ayant intérêt à ce qu’elle disparaisse et ont trouvé leur marionnette pour accomplir ce forfait . il en a été de même dans la séparation de la France avec l Algérie elle a été voulue et orchestrée par les puissances étrangères et là De Gaulle a été en dessous de tout . Mais on ne réécrit pas lhistoire
    Comme il est dit elle disparaitra pour mieux renaitre avant toutes les autres nations . C’est la terre du Christ et de la Très Sainte Vierge et avec un Roi en plus ou plutôt grâce à un roi n en déplaise à cette RIPÖUXBLIQUE qui elle s’en ira dans les tréfonds de l’océan pour le plus grand bien del humanité car elle était la mère de tous les vices partout dans le monde

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *