Hervé Volto. SUR LA FINALITE SPIRITUELLE DE LA FRANCE.

       Votre serviteur a voulu écrire pour nos amis transalpins. Les Royalistes d’un certain âge se trouveront confirmé dans leur Foi et leur Tradition, les plus jeunes apprendront peut-être quelque chose…

       Conservé dans les archives Royales de Madrid, Il ceremoniale historico e politico (c’est écrit en italien, c’est peut-être la copie destinée à la Couronne de Naples ou au Saint Siège), sous le titre Opera uilissima à tutti gliambasciatori, définit ainsi la titulature du Roi de France:

https://www.ledevoir.com/lire/431719/louis-xv-le-mal-aime

LOUIS XV (le Roi de l’époque), PAR LA GRACE DE DIEU ROI DE FRANCE ET DE NAVARRE, DU SIEGE APOSTOLIQUE LE BIENFAITEUR HEREDITAIRE, DE L’EGLISE DE ROME ET DES LIEUX SAINTS LE PROTECTEUR PERPETUEL, DES LIBERTES DE L’EGLISE DE FRANCE LE DEFENSEUR SOUVERAIN DU DROIT.

Ici se trouve la Mission Divine de la France et de ses Rois !

      LA FINALITE SURNATURELLE DE LA ROYAUTE FRANCAISE EST DE FAIRE DE LA FRANCE LA FILLE AINEE DE L’EGLISE ET L’EDUCATRICE DES PEUPLES.

     L’INSTITUTION ROYALE en France est une OEUVRE DIVINE, et cela non seulement à ses origines, mais tout au long de son cours.

        Dieu suscite les Rois de France, Fils Aînés de l’Eglise, et les comble de Ses Grâces et de ses privilèges : Vision prophétique de Saint-Rémi sur la vocation Catholique de la France, la colombe du Saint-Esprit lui apportant le Saint-Chrême, l’Ange donnant à Sainte Clotilde l’Ecu céleste fleurdelysè  représentant les Armes de France, le pouvoir donné aux Rois Sacrés de guérir les écrouelles, le Songe d’Hugues Capet définissant la Lois de Primogéniture Mâle comme mode de succession au Trône et annonçant le Miracle Capétien, la geste miraculeuse de Sainte-Jeanne d’Arc, la Naissance Miraculeuse de Louis XIV, les prophéties du Grand Monarque HENRI V DE LA CROIX qui viendra sauver la France et la Chrétienté en restaurant la Royauté Très Chrétienne…

       -Seul Dieu fait les Rois ; Lui seul prépare les Races Royales : ici se trouve la plus grande des Légitimités, nous précise Joseph de Maîstre dans ses Considérations sur la France !

     Joseph de Maîstre est le père et le thèoricien du Providentialisme et du Royaliste Providentialiste, doctrine qui compte uniquement sur l’intervention Divine, sous la forme de la divine Providence, au secours des actions des Hommes, pour résoudre le mal social et qui attend l’arrivée d’un nouvel âge d’or à travers le retour d’un Roi choisi par Dieu, promis et annoncé par les nombreuses prophéties du Grand Monarque.

                                  https://fr.wikipedia.org/wiki/Fontevraud-l%27Abbaye#/media/Fichier:Fontevraud3.jpg     

       

 

 

 

 

 

 

 

 

       La Charte de Fontevrault est un des plus importants mouvements qui se qualifient de Royaliste Providentialiste
https://www.sylmpedia.fr/index.php?title=Charte_de_Fontevrault

      Le Marquis André Le Sage de La Franquerie  (1901-1992)  a parfaitement définit la Royauté Française :

  • https://fr.wikipedia.org/wiki/André_de_La_Franquerie
  • https://data.bnf.fr/fr/11910270/andre_lesage_la_franquerie/  Écrivain et militant catholique et monarchiste
    À la suite d’un accord conclu en 1927 entre la famille Havard et la famille Lesage, Henri-Jean Lesage, père du présent auteur, a relevé les nom et titre de la maison de la Franquerie de Beslon
    Autres formes du nom : André La Franquerie (marquis de, 1901-1992)
    André de La Franquerie (1901-1992)
    André Lesage (1901-1992)
    André Lesage de La Franquerie (1901-1992)
    André Lesage de La Franquerie de Beslon (1901-1992)
    André-Henri-Jean Lesage de La Franquerie de Beslon (1901-1992)
    André de La Franquerie de Beslon (1901-1992)
    André Lesage de La Franquerie de Beslon (1901-1992)
    André-Henri-Jean Lesage de La Franquerie (1901-1992)
    André Lesage de La Franquerie de Beslon (1901-1992)http://www.chire.fr/article-6587.aspx

https://fr.wikipedia.org/wiki/Fleur_de_lys#/media/Fichier:Grand_Royal_Coat_of_Arms_of_France.svg

    La Royauté en France est de choix divin, Dieu l’a instituée pour défendre l’Eglise et assurer le règne du Sacré-Cœur et du Cœur Immaculé de Marie. Il la conserve par la Loi Salique, grâce à laquelle le Souverain est toujours issu de la même Race, celle du Christ, élue par le Seigneur au temps de David et confirmée par St Rémi et Ste Jeanne d’Arc. Il l’a gouverne en se réservant le droit de choisir comme Roi dans cette Race Davidique, le Prince le plus Saint et le plus digne de régner, la loi de primogéniture s’appliquant normalement hors le cas de choix Divin, mais toujours à l’exclusion des femmes et de leur descendance. Le Souverain est donc Roi directement par la grâce de Dieu et non pas par l’autorité du Siège-Apostolique. A Dieu revient le choix du Roi, mais toujours dans cette Race DAVIDIQUE, au peuple le filial consentement, au Sacerdoce le Sacre.

       La République, c’est donc le règne de Satan et de l’étranger. Elle est le plus grand châtiment que la Providence a permis pour punir notre Pays de l’abandon de sa vocation Catholique et de toutes ses traditions. Digitus Dei est hic ! Dieu veut montrer à notre Patrie ce qu’il en coûte de renier sa mission, de marcher sous le signe de Lucifer et de regimber contre la volonté divine. La théologie l’enseigne : Le démon est le père de la mort, des guerres, des tempêtes, des maladies, etc…

      Mais nous savons aussi que Dieu ne laisse pas ses oeuvres inachevées. Il les conduit toujours à la perfection. Nous savons aussi que pour montrer la Divinité de Ses oeuvres, Dieu les ressuscite, de même qu’il a montré Sa propre Divinité en Se ressuscitant Lui-même. Aussi pouvons-nous nous attendre au réveil de notre Monarchie Très Chrétienne, comme étant une oeuvre Divine provisoirement endormie. D’autant plus nous devons nous y attendre, que ce réveil nous est annoncée par une grande quantité de textes prophétiques qui nous laissent espérer cette résurrection, qui nous l’affirment expressément, qui nous la promettent (on peut bien dire “avec serment” puisque le serment résulte de la Répétition de la Promesse).

       Néanmoins cette espérance, cette croyance, n’est pas seulement de Foi. C’est une option. C’est un risque à courir. Mais ce risque, beaucoup sont décidés à le courir, du fait de sa logique et parce qu’il résume notre dernière Espérance. Comment refuserions-nous de croire et d’espérer que le Roi de France qui a disparu en la Personne de Louis XVI le 21 janvier 1793 en la Fête de Sainte-Agnès comme un AGNEAU BÉLANT doive reparaître un jour en la personne du Grand Monarque, comme un LION RUGISSANT ?

     Dans l’arsenal courant des idées reçues, le Royaliste est un homme du passé, un attardé, un anachronique qui n’a pas évolué, un homme crispé, “figé dans la sclérose traditionnelle“. Tel est le ”cliché conventionnel” couramment admis. Rien n’est plus éloigné de la vérité. Ce cliché est tout ce qu’il y a de plus inexact (Et nous devons nous en réjouir d’ailleurs, car plus nos adversaires se tromperont sur notre compte, mieux cela vaudra).

          Les Royalistes, certes, ne négligent pas les attendus historiques de la cause qu’ils défendent. Ils les cultivent même. C’est ce que nous venons de faire au départ de cet article. Mais ils ne font pas que cela. Les Royalistes sont aussi des hommes d’avenir, des hommes de prophéties, parce que leur cause est promise à la résurrection. Nous venons de voir que l’institution  Royale en France est une Oeuvre Divine. C’est une Monarchie de Droit divin, c’est-à-dire de fondation Divine.

https://www.nouvelobs.com/histoire/20170501.OBS8760/neuf-choses-que-vous-ne-savez-peut-etre-pas-sur-jeanne-d-arc.html

     La preuve la plus incontestable fut la vie de Sainte Jeanne d’Arc, qui fut Apôtre et Martyre de la Royauté universelle de N.S. Jésus-Christ et du caractère Sacré Divin du Roi de France.

       Nous savons tout cela, mais nous savons aussi que, répétons-le, Dieu ne laisse pas ses oeuvres inachevèes. Voilà le point-charnière de notre raisonnement. “Dieu ne laisse pas Ses oeuvres inachevées”. Or telle qu’elle se présente aujourd’hui, la Monarchie Française est une oeuvre inachevée : le dernier Roi de France selon l’ancien droit, c’est Charles X. A Louis XVI est échu le rôle de glorifier par le Martyre l’origine Divine de ses droits.

      Mais si l’institution Royale devait se terminer avec non pas avec Louis XVI mais avec Charles X, il faudrait reconnaître que Dieu a laissé son oeuvre inachevée. Or, il ne peut y avoir de Mission Divine de la France SANS continuité Royale. Et c’est bien pour interrompre cette Mission Divine de la France que la Révolution dite Française a décapité le Roi.

   Mais Joseph de Maistre nous a rappelé que : Chaque Nation, comme chaque individu, a reçu une mission qu’elle doit accomplir. Celle de la France est de faire triompher l’Eglise et la Royauté du Christ.

     Le B.A.BA du Royalisme : la Grâce Divine qui fait les Rois de France échappe au pouvoir des hommes, elle ne peut être interrompue et elle est éternellement transmissible à ceux que Dieu a choisi. Elle ne l’a jamais été interrompue et elle ne le sera jamais. On peut décapiter les Rois, les exiler, les oublier, la Grâce Divine court toujours, comme un torrent impétueux dont les effets s’accumulent !!!

     Si la vie terrestre de Notre-Seigneur Jésus-Christ s’était arrêtée au Calvaire, nous ne croirions pas à Sa divinité. Si nous y croyons, comme l’enseigne expressément Saint Paul, c’est à cause de Sa résurrection. En la personne de Louis XVI, l’institution Catholique et Royale a disparu le 21 janvier 1793 en la fête de Sainte Agnès, comme un AGNEAU BÉNISSANT. Nous savons qu’elle doit réapparaître à travers le Grand Monarque comme un LION RUGISSANT, car l’agneau ressuscite lion.

    Et comment connaissons-nous par avance cette réappariton radicalement impossible si l’on compte sur les seules forces humaines ?

    Il existe en France des archives et prophéties tout à fait exceptionnelles. La prophétie privée Française est d’une très grande richesse (et pas seulement Française d’ailleurs, tous les pays Catholiques en possèdent -l’Italie possédant même celle de son Salut par un Grand Monarque Français venue la libérer d’une force d’invasion menaçant la papauté- mais c’est la France qui en est la plus riche). Toutes ces prophétiies  ont étè réunies par le Marquis de la Franquerie dans un livre, Le Saint Pape et le Grand Monarque selon les prophéties (Ed. de Chiré)

http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx

 

    Nos vieilles vaticinations contiennent non seulement des prédictions mais aussi des consignes. Ces Consignes se résument en trois mots : CONFIANCE, CONSTANCE, CALME.

    CONFIANCE. La Confiance ne nous manque pas. Pour Sauver, il faut avoir le pouvoir de sauver et le vouloir de sauver. Nous sommes pénétrés de l’idée que Dieu possède ce pouvoir et ce vouloir.

CONSTANCE. Elle ne nous manquera pas non plus. Je vous ferai remarquer que la voyante de Pellevoisin (qui représentait la France malade auprès de la Sainte Vierge) s’appelait Constance, Estelle Constance. Or, de la Constance, il en faudra car nous ne savons ni le Jour ni l’Heure.

      Nous ne manquerons ni de CONFIANCE ni de CONSTANCE. Mais c’est le CALME qui risque de manquer. la France est EFFET en guerre : contre le terrorisme au nom de l’islam, contre la barbarie anti-sémite et anti-Chrétienne, contre l’aveuglement de nos élites “ripouxblicaines” mécréantes et parvenues. Mais la France de Dieu, le Royaume de Marie ne peut pas mourir : il faut qu’il vienne…

     Rappelons seulement que Dieu désire être… désiré ! Il ne se décide que lorsque “la Somme des désirs a atteint la mesure complête”. Et cette somme des désirs s’obtient par nos prières.

     Prions donc le Divin Christ-Roi et Son Coeur adorable de nous redonner Son lieutenant Royal qui recouronnera  Dieu et la France !

    Alors TOUS A PONTMAIN, TOUS A CHARTRES, TOUS A PARAY-LE -MONIAL ! TOUS A GENOUX !!! Prions pour le Roi de France à venir, qui qu’il sera, seul à pouvoir redonner à la France sa vocation Catholique.

,,,,,Et agissons aussi : annonçons le Roi et préparons les esprits à sa venue.

Hervé J. VOLTO, Président Honoraire de la Charte de Fontevrault (Président 1991-1994), mémorialiste  membre du Chapitre Général et Délégué Officiel pour l’Italie

___________

https://www.riposte-catholique.fr/archives/165729?lang=fr

A lire : Nombreux ouvrages aux  editions de Chiré. http://www.chire.fr/article-6587.aspx

-Marquis de la Franquerie, La Mission Divine de la France (Ed. Sainte Jeanne d’Arc).
-Marquis de la Franquerie, Ascendance davidique des Rois de France (Ed. de Chiré).
-Marquis de la Franquerie, Caractère Sacré et Divin de la Royauté en France (Ed. de Chiré).
-Marquis de la Franquerie, Le Saint Pape et le Grand Monarque selon les prophéties (Ed. de Chiré).

10 thoughts on “Hervé Volto. SUR LA FINALITE SPIRITUELLE DE LA FRANCE.

  1. Conseil dans l'Espérance du Roi

    Petite précision nécessaire semble-t-il sur le prétendu “Marquisat” de La Franquerie d’André Lesage : https://www.academia.edu/14331678/André_Lesage_dit_Marquis_de_La_franquerie_, Camérier secret de Sa Sainteté… comme le prétendait aussi Jean-Joseph Moser, l’inventeur en 1910 du très faux Ordre des chevaliers hospitaliers de Saint-Lazare disparu officiellement, corps et biens, en 1831 mais dont on nous dit qu’il survit toujours chaotiquement.

    Reply
    1. Alain Texier Post author

      il ne faut pas que ces querelles sur un prétendu marquisat soit l’arbre qui cache la forêt du rôle joué par le ” Marquis de la Franquerie” au bénéfice du courant royaliste providentialiste.

      Reply
      1. Conseil dans l'Espérance du Roi

        Certes ! Mais acceptons alors qu’il ne s’agisse que d’un nom de plume à défaut d’un authentique titre de noblesse. Nul doute que le brillant auteur de “Qu’est-ce que la noblesse ?” ne saurait nous contredire.

        Reply
        1. Alain Texier Post author

          Le ” Marquis” est mort il y a 22 ans (+ 8 aout 1992) Alors halte au feu et recentrons nous sur les problêmes actuels que nous cause la république.
          Par ailleurs , merci pour le compliment ->>>

          Reply
  2. Conseil dans l'Espérance du Roi

    Qui qu’il en soit, bravo pour cette mise au point sur la finalité spirituelle de la France. Celle dont devrait s’inspirer les tenants et autres promoteurs de certaines cultures étrangères et, en particulier, des bandes dessinées japonaises appelées mangas auxquelles le chef de l’Etat lui-même a fait la courte échelle avec son trop fameux “Pass Culture” ainsi qu’il apparaît dans un article publié récemment sur notre confrère Vexilla Galliae et auquel nous avons répondu : https://www.vexilla-galliae.fr/actualites/divers/le-manga-est-il-mauvais-par-nature-par-paul-de-beaulias/

    Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    Merci infiniment à Alain Texier pour les illustrations.

    Pour ouvrir les liens :

    Un des plus importants mouvements qui se qualifient de Royaliste Providentialiste
    https://www.sylmpedia.fr/index.php?title=Charte_de_Fontevrault

    Marquis de la Franquerie, Le Saint Pape et le Grand Monarque selon les prophéties (Ed. de Chiré)
    http://www.chire.fr/A-141997-le-saint-pape-et-le-grand-monarque-d-apres-les-propheties.aspx

    Chiré
    https://www.riposte-catholique.fr/archives/165729?lang=fr

    Reply
  4. Hervé J. VOLTO

    Pardon, cher Boutellier, de répondre avec autant de retard.

    Le « Grand Monarque » est un personnage prophétique issu de croyances populaires eschatologiques basées principalement sur des révélations privées catholiques et sur des prophéties plus précoces comme celle de Saint Rémi. Bien qu’il ne soit pas reconnu dans l’eschatologie Chrétienne, l’Église Catholique ne s’est jamais opposée à la publication d’ouvrages vulgarisant l’espérance dans le Grand Monarque. Certains ecclésiastiques l’ont même encouragé3. Le « Grand Monarque » serait un héritier des rois de France (tout comme le Roi dormant pour l’Allemagne) qui se manifesterait au cours de la période apocalyptique de la fin des temps pour ramener la paix dans un monde déchiré par la guerre, restaurer l’Église catholique persécutée et réduite presque à néant, et enfin rétablir une monarchie catholique dans une Chrétienté réunie et étendue au monde entier.

    Après une présence très importante dans la littérature prophétique populaire comme le Mirabilis liber, la croyance dans le Grand Monarque a pris son essor dans les révélations privées, d’une part après le traumatisme de la défaite de 1870, mais surtout après la mort du « comte de Chambord » en 1883. Elle s’appuie, à partir de cette époque, à la fois sur des prophéties non reconnues par l’Église catholique (extases de Marie-Julie Jahenny, mystique bretonne) et sur des interprétations de prophéties ou de messages donnés lors d’apparitions mariales reconnues par le Saint-Siège (secrets de La Salette, et le message à Louis XIV de Marguerite-Marie Alacoque).

    L’ensemble de ces croyances a été compilé par le marquis de la Franquerie dans son livre LE SAINT PONTIFE ET LE GRAND MONARQUE SELON LES PROPHETIES.

    Prophéties RECONNUES PAR L’EGLISE :

    Vénérable Barthélémy Holzhauser (1613-1658).
    La salette.
    Abbé Souffrant.
    Jérôme Botin.
    Religieuse de Belley.

    Marie-Julie Jahenny n’est pas définitivement reconnue par l’Eglies mais l’Eglise encourage ses messages : elle est née à Blain, près de Nantes, le 12 février 1850 et s’y est éteinte le 4 mars 1941. Son don de prophétie aurait commencé à se manifester en 1874, date à laquelle remonte la première transcription en français. À plusieurs reprises « la mystique sans doute la plus prolixe sur ce thème » – selon Paul Airiau – annonce la montée du « Grand Monarque » sur le trône de France, un roi du nom d’Henri V de la Croix (que les fidèles de la mystique assimilaient à Henri d’Artois, comte de Chambord, dernier prétendant légitime au trône de France : ce fut le cas de Léon Bloy). Ces prophéties, faites en patois gallo, sont traduites en français et transcrites par deux clercs des environs de La Fraudais, Adolphe et Auguste Charbonnier, membres de l’association LES AMIS DE LA CROIX, créée dès 1873 pour promouvoir et soutenir financièrement la mystique. Des membres de cette association lui servent de directeur, d’assistant particulier et de secrétaire. Le clergé, que ce soit à Blain ou à Nantes, n’accorde aucune foi à ces prophéties, estimant que les soutiens de la prophétesse essaient de faire passer leurs messages politiques par l’intermédiaire de celle-ci. Dans la rubrique qu’il consacre à Marie-Julie dans le Dictionnaire du monde religieux dans la France contemporaine (1990), Jean Guéhenneuc note que « les révélations sont assez vagues pour susciter des interprétations diversement orientées. ».

    Reply
  5. Pingback: Hervé Volto. La Sainte Lignée. - Charte de Fontevrault et Royalisme providentialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *