Le roi Louis XIV avait bien obéi aux demandes du Sacré-Coeur . La preuve par la Numismatique (1710-1714).

1ere insertion. https://charte-fontevrault-providentialisme.fr/index.php/2018/06/26/et-si-louis-xiv-avait-reellement-mis-le-sacre-coeur-sur-ses-emblemes-notamment-les-pieces-de-monnaie-a-grande-diffusion/

(En attente). Et si Louis XIV avait réellement mis le Sacré-coeur sur ses emblèmes notamment les pièces de monnaie à grande diffusion

Giquelle  et associés. Numismatique. Collection du Docteur P. Expert Thierry Parsy.  Mardi 6 décembre 2022 P. 41.

                                https://fr.numista.com/catalogue/pieces95121.html                                                                                                                                                                                               Ce  qui a pu induire les chercheurs en erreur ce  sont les rayons émanant  de la figure centrale. Mais si vous examinez  bien les représentations vous constaterez facilement que le dessin central n’a pas la régularité  du soleil mais  bien la forme légérement oblongue d’un coeur.

 

4 thoughts on “Le roi Louis XIV avait bien obéi aux demandes du Sacré-Coeur . La preuve par la Numismatique (1710-1714).

  1. Conseil dans l'Espérance du Roi

    Pardonne-moi, cher Alain, mais je crains que ce ne soit une erreur d’interprétation. Je n’ai JAMAIS vu un seul exemplaire du fameux “Louis d’or au soleil” dont élément central du soleil (au centre de la croix) soit indiscutablement évocateur d’un coeur. Seuls quelques exemplaires sont encore clairement lisibles et ce que l’on y voit n’est pas un coeur mais… un visage, comme toujours lorsque ledit soleil est le symbole du roi Louis XIV (/Users/idjyp/Desktop/621c7306a4ff0-1.jpg).
    Je pense que la raison de cette difficulté réside dans le fait que cet élément central est en relief et donc rapidement usé par les manipulations (il ne s’agit pas de pièces de collection émises pour figurer dans une bibliothèque mais d’authentiques pièces de monnaie qui ont servi).

    Reply
  2. Hervé J. VOLTO

    en tout cas, en 1792 Louis XVI est emprisonné. Il décide de répondre de répondre au Voeux demandé à son aïeul Louis XIV: il consacre la France, sa personne et sa famille au Sacré-Coeur. Bien que tardive, la consécration est valable : ELLE NOUS VAUDRA LA RESTAURATION (1814-1830)…

    Reply
  3. Hervé J. VOLTO

    Et si Louis XIV avait réellement mis le Sacré-coeur sur ses emblèmes notamment les pièces de monnaie à grande diffusion, la demande de Paray-le-Monail n’aurait pas renouevllé à Louis XVIII, Napoléon III et Raymond Poincarré
    https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2016/07/22/les-rois-de-france-et-le-sacre-coeur/

    1925 : Sept ans après avoir renouvelé les demandes de Paray-le-Monial par l’intermédiaire de Claire Ferchaud, au Président Poincaré ( Président dela République Française du 18 février 1913 au 18 février 1920) qui les a rejeté avec légèreté, le Christ-Roi apparait de nouveau à Claire Ferchaud (1896-1972) http://pages14-18.mesdiscussions.net/pages1418/Pagesvecuesrecitstemoignages/claire-ferchaud-sujet_454_1.htm et lui dit:

    -Quand je verrai ces lieux que j’ai spécialement choisi pour répandre mon Amour miséricordieux sur le monde, les foules à genoux et demander pardon, mon Père fera grâce et mon Coeur apparaîtra dans le triomphe de la Paix sur une France régénérée!

    Pour obtenir plus rapidement le Roi du Sacré-Coeur qui régénèrera la France en Son Nom, ne faudrait-il pas OBEIR ? Aller PRIER EN FOULE, et à GENOUX, pour DEMANDER PARDON ?

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *