4 thoughts on “L’Algérie française, le combat pour l’honneur.

  1. Catoneo

    Quand je lis “pour faire simple…” je me dis que c’est dommage car l’affaire ne fut pas simple, en rien.
    Par exemple, il y a une catégorie sociale dont on ne parle presque jamais, c’est celle des familles métropolitaines d’appelés engagés dans les opérations en Algérie. Comme conséquence logique de la mise en danger de ses enfants et au récit des bavures de la pacification, cette catégorie a pesé lourd dans les référendums d’abandon.
    On pourra trouver bientôt le même retour de flamme en Russie par la mobilisation meurtrière d’aujourd’hui.

    Pour nourrir le sujet, voici quelques réflexions collationnées par Jacques Guillemain (33.royaliste) en 2008 :
    – « S’il est en Algérie, un domaine où l’effort de la France ne se discute pas, c’est bien le domaine de l’enseignement. On peut et on doit dire que l’école a été un succès certain. Les vieux maîtres, les premiers instituteurs ont apporté toute leur foi pédagogique sans arrière pensée et leur influence a été extrêmement heureuse » (Abderhamane Fares, instituteur)
    – « La scolarisation française en Algérie, a fait faire aux Arabes un bond de mille ans » (Belkacem Ibazizen, conseiller d’Etat)
    – « Trente ans après l’indépendance nous voilà ruinés avec plus de nostalgiques que le pays comptait d’habitants et plus de rapetoux qu’il n’abritait de colons »…
    – « Beaucoup d’Algériens regrettent le départ des pieds-noirs, s’ils étaient restés, nous aurions peut-être évité cette tragédie » (Boualam Sansal, écrivain)
    – « En un siècle, à force de bras, les colons ont, d’un marécage infernal, mitonné un paradis lumineux. Seul l’amour pouvait oser pareil défi… Quarante ans est un temps honnête, ce que nous semble, pour reconnaître que ces foutus colons ont plus chéri cette terre que nous qui sommes ses enfants » (Boualam Salam)
    – « Dire que du temps des Français, ici c’était un jardin » (Aït Ahmed, ex-leader FLN)
    – « L’œuvre de la France est admirable ! Si la France était restée 20 ans de plus elle aurait fait de l’Algérie l’équivalent d’un pays européen » (un ministre syrien à Ferhat Abbas au cours d’une visite à Alger)
    – « Je ne pardonnerai jamais à la France d’avoir quitté l’Algérie » (une Algérienne à Chirac lors d’un bain de foule)
    – « Si les pieds-noirs n’étaient pas partis en masse, l’Algérie ne serait peut-être pas dans l’état désastreux dans lequel elle se trouve… Franchement on pourrait presque leur en vouloir » (Malika Boussouf, journaliste)
    – « A son indépendance, nul pays extérieur au monde occidental, Japon et Afrique du Sud exceptés, ne disposait d’une infrastructure aussi développée que celle de l’Algérie » (Bechir Ben Yahmed, directeur de Jeune Afrique)
    – « La France a commis un crime. Elle a livré le peuple algérien aux tueurs et assassins ». (Ferhat Abbas, maurrassien, à la fin président sans pouvoir du GPRA),.

    Et un dernier entendu par le Piéton du roi lors de la visite précitée de Chirac venant d’un gamin de la casbah d’Alger interviewé par FR2 :
    – « Mais pourquoi De Gaulle, il nous a abandonnés ? »

    Reply
    1. Conseil dans l'Espérance du Roi

      Et pour ceux qui n’en sauraient rien, ajoutons à cette liste l’histoire d’une épopée extraordinaire dans la mise en valeur de l’Algérie, celle des Minorquins (habitants de Minorque – Baléares -), souvent appelés “Mahonnais” du nom de la capitale de l’île. Cette histoire mériterait d’être enseignée dans les écoles. Elle fut en tout cas remarquablement exposée dans un ouvrage (toujours disponible) de Guy Tudury : LA PRODIGIEUSE HISTOIRE DES MAHONNAIS EN ALGERIE, aux éditions Lacour, à Nîmes.

      Reply
  2. PATTIER PATRICK DE GASSIN DE LA FONCIERE

    Le génocide d’Oran –environ 3000 MORTS — commis par le FLN dont la RESPONSASABILITE incombe au Gaullard –le premier qui a ouvert en grand les frontières de Gallia –et l’EXECUTION au katz qui est crevé tranquillement de vieillesse dans sa porcherie n’a fait l’objet d’aucune représailles. Pourtant il était facile d’enlever de juger et de supplicier Katz. HONTE A TOUS.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.