*** Actualisations de l’ouvrage “Noblesse,Titres et Armoiries”d’Alain Texier .P. 77. Approches de la Noblesse et des titres dans la littérature française ***.

” Si Bloye n’écopa finalement  d’aucune sanction   ecclésiale publique, n’en demeurent pas moins des faiblesses  et  quelques méchancetés. Sous la ferme pression catholique de Huysmans le bohême Villiers de l’Isle  Adam épousa sur son lit de mort la mère de son enfant, une simple ouvrière.. (Léon)   Bloye ne pardonna pas cette mésalliance  et traita mesquinement  de  gorette armorièe , encore une cochonne, la comtesse malgré elle”.

Préface d’Auguste Laffaye. O.P. à l’ouvrage de Maxence Caron; ” Léon Bloye , Essais et pamphlets” Collections Bouquins. Robert Laffont. 2020 P. XXXVIII.

“M. Barbey d’Aurevily  est un superbe sans ambition et  sans timidité  qui, d’un geste bienveillant  de sa cravache armoriée,  écarte de lui  bourgeois et princes, parce que les uns et les autres manquent  désormais de cette distinction dont il ne saurait se passer et que les plus naïfs mendiants du bon Dieu montrent encore  quelque  fois dans leurs guenilles”

” Léon Bloye , Essais et pamphlets” Collections Bouquins. Robert Laffont. 2020 p; 39.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *