Professeur Xavier Martin . La “noblesse” inventée par Napoléon n’était pas héréditaire.

Quand Napoléon prend le pouvoir en 1799, il est devant un État et une société saccagés par dix ans de Révolution, que son ambition est de rebâtir : comment voyez-vous son action, conclut-il la Révolution en préservant ses acquis
ou la trahit-il ?


    Ce surdoué est un grand pragmatique. L’instant lui sert, sur un plateau, l’occasion d’un destin non pareil. Dans un pays recru d’épreuves, le besoin d’ordre est sans mesure, et sa poigne en fait l’homme du moment. Mais deux butoirs limitent la rétrogradation : politiquement, les intérêts des régicides, et socialement, ceux des acquéreurs de biens nationaux. Être leur garant, aux uns et aux autres, est son talisman, ce qui lui impose une continuité. Elle ne lui coûte guère. Dès août 1789, son parti est pris : ne coule, à ses yeux, que « le sang impur des ennemis de la Liberté » ; mais « babillent trop » les députés ! Quelle continuité ? 

    Pas de retour au système féodo-seigneurial, qu’il traque au contraire à travers l’Europe ; pas davantage, aux inégalités de naissance : la noblesse qu’il invente n’est pas héréditaire. Les formes républicaines, il les prolonge le plus possible, en même temps qu’il prétend s’arrimer sans complexe à la souche monarchique de toujours : c’est la formule habile de la « quatrième dynastie ». Empereur des Français ? Il le sera « par la grâce de Dieu et les constitutions de la République » : qui d’autre eût troussé un tel fagotage ? Sa tyrannie s’alourdira. Mais en cela même, il ne s’éloigne guère du modèle despotique « éclairé » cher aux grands des Lumières. Ce que Diderot admire chez Catherine II, préfigure jusque dans le détail l’esprit impérial.

NDLRB. Une erreur et une  vérité dans  cet exposé:                                                                                        – Napoléon n’inventa pas la Noblesse mais les titres nobiliaires.                                                            – Ceux-ci n’étaient , en effet , pas héréditaires

2 thoughts on “Professeur Xavier Martin . La “noblesse” inventée par Napoléon n’était pas héréditaire.

  1. Charte de Fontevrault Post author

    Certes ,mais ce n’est pas la même chose que seul l ‘aîné des garçons soit noble (Empire) ou que soient nobles tous les enfants – filles et garçons-à naître ( Ancien Régime et Restauration)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.