Les titres – légués certes par l’histoire – mais que ne porte plus le (roi) reine du Danemark

Roi de Danemark, des Vandales et des Goths, duc du Schleswig, de Holstein, de Stormarn, de Dithmarse, de Lauenbourg et d’Oldenbourg

Le titre complet que portait encore le roi Frédéric IX jusqu’à son décès en 1972 était : « roi de Danemark, des Vandales et des Goths, duc du Schleswig, de Holstein, de Stormarn, de Dithmarse, de Lauenbourg et d’Oldenbourg». D’autres titres avaient déjà été abandonnés par le passé, comme duc de Delmenhorst ou prince de Rügen, et bien entendu ceux de roi d’Islande ou roi de Norvège à l’indépendance de ces pays.

Pourquoi Margrethe II n’a pas souhaité les garder ? Ces titres pouvaient paraitre désuets et diplomatiquement embarrassants. On peut aussi imaginer que justifier le port de ces titres par une femme semblait compliqué. La plupart des titres de noblesse germaniques sont uniquement transmissibles en ligne masculine. Les titres dont il est question ici sont d’origine germanique. Porter un titre se rattachant à une ville située dans un autre pays (l’Allemagne) peut aussi sembler diplomatiquement compliqué entre deux pays voisins, dont la dernière partition de la frontière date d’il y a tout juste 100 ans.

Le Danemark s’est formé en réunissant au fil des siècles des territoires morcelés. Les Danois ont la réputation d’être des conquérants, depuis l’époque des Vikings. Accumuler ces titres rappelait la souveraineté légitime sur l’ensemble des territoires mais aussi des populations et des diversités tribales ou claniques. Le titre de roi des Vandales dont la traduction (Vendernes, en danois) diffère parfois, fait référence à une population médiévale installée dans les territoires slaves de la côte sud de la mer Baltique.

Les rois danois se sont proclamés Rex Sclavorum (roi des Vandales) dès le 12e siècle. Le titre est accompagné par celui de Rex Gothorum (roi des Goths). Au Danemark, Valdemar IV a adopté le titre de roi des Goths en 1362, après avoir conquis le Gotland, une région située aujourd’hui en Suède, qui porte ce nom en référence aux Goths. Traditionnellement, on explique que les Goths étaient originaires de la région du Gotland. Les rois de Suède portaient donc déjà le titre de roi des Goths depuis que le Gotland avait été absorbé dans le royaume.

Les titres ducaux des rois de Danemark font tous référence à un ancien fief gagné par le Danemark. Le duc de Schleswig est un titre important puisqu’il fait référence à un territoire situé aujourd’hui dans le Jutland du Sud, et qui a été récupéré (la moitié seulement), il y a 100 ans. Après avoir perdu le Schleswig, le Danemark a récupéré la moitié nord de ce territoire suite à un référendum. La population du nord a souhaité revenir au Danemark alors que la partie sud a souhaité rester en Allemagne. En 2021, la reine Margrethe II a participé à de nombreuses célébrations qui marquaient le 100e anniversaire de la réunification du Schleswig au Danemark (qui a eu lieu en 1920).

https://histoiresroyales.fr/reine-des-vandales-et-des-goths-titres-abandonnes-reine-margrethe-ii/?utm_source=Histoires+royales&utm_campaign=5ea7d2926d-EMAIL_14-12+actus+royales+du+14+décembre+2020_COPY&utm_medium=email&utm_term=0_3dc9ee7bab-5ea7d2926d-411052269

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *