Louis Chiren Maître imagier de la Flotte providentialiste offre aux royalistes “A Jésus par Marie Reine de France “

AVIS IMPORTANT DE LOUIS  CHIREN. “La Charte de Fontevrault fondée par Monsieur Alain Texier le 25 août 1988 en l’abbaye royale homonyme, a l’autorisation de reproduire les textes ainsi que les oeuvres picturales de Louis Chiren pour l’ensemble de ses oeuvres”.

     Et afin que  vous n’oubliez rien du cadeau qui nous est fait; veillez à consulter l’index actualisé des oeuvres de maître Louis Chiren  https://chartedefontevraultprovidentialisme.wordpress.com/2019/08/02/tableau-recapitulatif-des-oeuvres-de-maitre-louis-chiren/

(*) LETTRE DE VENISE (3 mai 2009) ; le confessionnal de Sainte-Marie-des-Français. http://charte.de.fontevrault.over-blog.com/article-31726284.html
                         https://louischiren6.wixsite.com/peintreetpoete/a

        Cette illustration a vu le jour le 19 décembre et s’est achevée le 21 décembre 2017. C’était la vingt-deuxième et dernière illustration de cette année. Le 19 nous fêtions saint Urbain (1) . Natif de Mende (2) il deviendra Pape sous le nom d’Urbain V (3) en 1362. Il séjournera en Avignon (4) sous la protection du roi de France(5) . Il essaiera de retourner à Rome mais en sera chassé au bout de trois années.

Le 21 nous fêtions saint Pierre Canisius (6) . Ce fut un ardent promoteur de la contre-réforme catholique au cœur de l’Allemagne protestante. Il combattra inlassablement les idées de Luther. En 1925 il rejoindra les docteurs de l’Église (7) .

Ô sainte madone

Aux vocables si nombreux

Honorée sur ce sol

Si précieux dans les Cieux 

 

Lourdes (9) ou La Salette (10)

La chapelle du miracle

Et jusqu’à Pontmain (11)

 

Vos enfants à genoux

En vénération

Devant votre image

Si belle et si pure

 

Invoquent votre nom

Pour intercéder

Auprès de votre fils

Lui demandant pardon 

 

Mais priez mes enfants (12)

Ce sont vos doux mots

Mon fils se laisse toucher

Dieu vous exaucera 

 

Aussi ne tardons pas

Malgré nos infamies

Votre amour toujours

Nous pardonnera

 

Afin que triomphe

Vous l’Immaculée

Votre cœur de bonheur

Répandant ses fleurs

 

Sur notre terre de larmes

Abaissant les armes

De nos Résistances

A la conversion

                                                    INDEX

Des couleurs de la robe de la trés Sainte Vierge Marie.                                                                                     Il apparait nécéssaire et protocolaire de commencer ces quelques lignes par un rappel de quelques constantes des règles du ” Noble savoir” ou Héraldique telles que le dessin   Maître Chiren l’illustre.  Et d’abord empruntons au Père Ménestrier (1631-1705) les quelques vers suivant :                                                                                                                                                                   ” Le Blason composé de différents émaux                                                                                                      N’a que  quatre  couleurs, deux pannes , deux métaux  ”                                                                          Alain Texier. “Noblesse, Titres et Armoiries” Editions LGM. 2021 p. 115  
     Il n’y a que deux métaux l’Or ( Jaune) et l’Argent (blanc) et  quatre  couleurs ( principales): l’Azur (Bleu) , les Gueules (Rouge ), le Sable ( Noir), le Sinople (vert  Alain Texier. Ibidem. Quant  aux pannes   (fourrures) elles présentent une grand diversité.                                                          Les règles de l’Héraldique  interdisent de mettre métal sur métal et  couleur  sur  couleur -Régle de  contrariété des émaux- pour d’évidentes  questions de  visibilité; car au départ  le Blason sert à identifier des  combattants intégralement recouverts d’une armure et  qu’il convient pour l’assaillant  de savoir trés  rapidement  si le personne qui git  à ses pieds est un ennemi avec  rançon éventuelle où un ennemi sans le sou.
   Vous observerez  ci-dessus que la ceinture d’or de la Vierge  Marie  frappée d’un écusson d’azur  chargée d’une fleur de lys d’or  est posée sur une robe de gueules et  que le  contraste général des émaux  est ainsi parfaitement assuré.

(1) -https://nominis.cef.fr/contenus/saint/284/Bienheureux-Urbain-V.html

(2) https://fr.wikipedia.org/wiki/Mende_(Lozère)

(3) https://fr.wikipedia.org/wiki/Urbain_V  http://www.carnetsderando.net/chemin-urbain-v/chemin-urbain-v/ https://lozere.fr/pape-urbain-v-700-ans-dhistoire.html

(4) https://www.palais-des-papes.com/fr/content/9-papes-a-avignon https://fr.wikipedia.org/wiki/Papauté_d%27Avignon https://www.histoire-pour-tous.fr/dossiers/4229-la-papaute-en-avignon.html                                                                                          https://www.la-croix.com/Religion/Catholicisme/France/Pourquoi-papes-sont-ils-installes-Avignon-2017-06-23-1200857550

(5) -https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_II_le_Bon

(6) -https://nominis.cef.fr/contenus/saint/294/Saint-Pierre-Canisius.html

(7)-https://fr.wikipedia.org/wiki/Docteur_de_l%27Église http://docteurangelique.free.fr/saint_thomas_d_aquin/docteurs.html

(8)-https://www.sanctuaire-notredamedulaus.com/le-message/histoirehttps://fr.wikipedia.org/wiki/Apparitions_mariales_du_Laus

(9)-https://www.lasemainedespyrenees.fr/2008/09/10/lourdes-les-18-dates-des-apparitions/

-https://fr.aleteia.org/2020/09/09/apparition-mariale-le-message-de-lourdes/

(10)– http://lasalette.cef.fr/Le-Message-de-La-Salette

0 thoughts on “Louis Chiren Maître imagier de la Flotte providentialiste offre aux royalistes “A Jésus par Marie Reine de France “

    1. Louis Chiren

      Bonsoir et merci à vous Monsieur Volto.
      Au passage je remercie Monsieur Texier pour ses rapprochements avec la science héraldique dont-il est un expert pour une œuvre qui n’est pas du tout pensée en ce sens. Serait-ce mon admiration pour les œuvres héraldiques qui transparaît ? Bien à vous.

      Reply
      1. Charte de Fontevrault Post author

        Ce qu’il y a de particulièrement interessant dans votre remarque, Maître, c ‘est que votre dessin respecte les règles de
        l’héraldique science que vous dites – et je vous crois- ne pas connaitre.

        Reply
      2. Louis Chiren

        Bonjour Monsieur Texier. C’est absolument cela. Je pense qu’avant que ces règles soient fixées telles que celles qui régissent l’orthographe, les artistes ayant réalisé les premiers blasons, l’ont fait selon une réflexion esthétique. Comme vous le précisiez le but était que ce signe graphique soit visible. Vous en avez un exemple par mes réalisations, c’est l’esthétique qui guide mes compositions dans l’ordre du visuel. Il semble que je reprenne ce chemin déjà foulé par mes prédécesseurs car c’est le cerveau qui guide la main et non le contraire. Bon dimanche à vous et à tous et toutes.

        Reply
    1. Louis Chiren

      “Les règles de l’Héraldique interdisent de mettre métal sur métal”
      Des exceptions existent-elles comme les lys d’or sur le blanc d’argent, drapeau royal ancestral ?

      Reply
      1. Charte de Fontevrault Post author

        Oui il existe des exceptions nommées ” armes à enquerre” pour la raison qu’elles incitent à s’enquerrir de cette “anomalie”

        Exemple type[modifier | modifier le code] .Armoiries du royaume de Jérusalem.
        Depuis les grands traités héraldiques du xve siècle, on considère les armes du royaume croisé de Jérusalem comme l’exemple par excellence des armes à enquerre, du fait de leur notoriété et du prestige qui leur est attaché. Leur description moderne est la suivante : « d’argent, à la croix potencée d’or, cantonnée de quatre croisettes du même ».

        Selon la tradition, ce blason est volontairement à l’enquerre (il contrevient aux règles héraldiques en disposant un métal directement sur un autre métal), pour mieux marquer le prestige tout particulier de ce royaume.

        Pour Pierre Joubert, ce manquement aux règles s’expliquerait ainsi : « sans doute est-ce parce que la règle n’existait pas lors de la première croisade » (période de la création du blason). Cette explication est sans doute forcée dans la mesure où l’on peut également douter que lesdites armes aient existé à l’époque de leur hypothétique conception
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Armes_à_enquerre

        Reply
  1. Louis Chiren

    Une dame bien éclairée avait évoqué fort justement la forme d’une flamme au sujet de la silhouette de la Très Sainte Vierge. Si l’on y ajoute le rapprochement héraldique de Monsieur Texier nous avons les couleurs de saint Denis et de saint Martin attachés à la ville de Paris. La couleur blanche des langes de l’enfant Jésus évoque le drapeau de saint Michel Archange et du royaume des Lys. Que ces signes involontaires inspirés par l’agneau sacrifié nous redonnent l’espoir d’une France Catholique et Royale ressuscitée.

    Reply
  2. Pingback: Tableau des mises en ligne des oeuvres de Maître Chiren sur le blog de la Charte de Fontevault ( I- Accueil ) | Le blog de la Charte de Fontevrault et du royalisme providentialiste

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.